-A A +A

ATCC à tire d’ailes

Semmerzake, le 26 juin 2015 : consacre la journée portes ouvertes de l’Air Traffic Control Centre situé au sud de Gand et à proximité d’Audernarde. Les portes ouvertes de cette année étaient d’autant plus importantes et le spectacle d’autant plus fourni que c’était la seule fête aérienne de la Composante Air sur le sol national en 2015.

L’ATCC a pour mission de contrôler tous les vols militaires dans l’espace aérien belge et dans les zones limitrophes de la frontière. Occasionnellement, l’ATCC qui collabore en permanence avec Belgocontrol (chargé du suivi des vols civils) et Eurocontrol peut leur prêter main forte en cas de nécessité. La Belgique étant l’un des espaces aériens les plus saturés d’Europe, on peut donc dire que l’ATCC autant que Belgocontrol ont du pain sur la planche. L’action de l’ATCC était complétée par celle du CRC (Control and Reporting Centre) de Glons près de Tongres qui faisait partie du système intégré de défense anti-aérienne et anti-missile de l’OTAN. Le CRC devait être définitivement mis à l’arrêt trois jours plus tard, à savoir le lundi 29 juin.

Constitué en 1951, le site radar de l’ATCC a subi de nombreuses modernisations, la dernière étant l’implantation en 1999 du nouveau radar Marconi S723 opérationnel en 2000 et placé sous un nouveau radôme en 2001. La dernière mise à jour technique a été réalisée en 2014.

En combinaison avec l’Aéro-club d’Ursel qui se trouve à une portée d’arbalète et qui tenait son fly in ce week-end, l’ATCC a offert un spectacle varié et de choix au public autant qu’aux spotters qui en furent visiblement enchantés. La superficie relativement réduite du site, en comparaison à un aérodrome, offrait une proximité des présentations aériennes vraiment exceptionnelle, mais a permis, d’un autre côté, des passages réellement furtifs de divers appareils comme les Hawk et Tucano britanniques par exemple et même envoyé aux abonnés absents la démonstration du nouveau solo F-16 tant attendue pour cause de la forte densité d’habitations au voisinage du site de Semmerzake.

Quoi qu’il en soit, et le beau temps étant de la partie, ce fut une belle fête aérienne réussie combinant avions et hélicoptères militaires et civils, actuels et anciens. Un splendide programme tout à l’honneur de la Composante Aérienne et qui fut chaleureusement apprécié par les visiteurs.

Remerciements à l’Adjudant-chef Philippe Van Huyck pour son aide efficace.

Jean-Pierre Decock