Brussels Airlines et Tomorrowland dévoilent Amare

Zaventem, le 10 mars 2016. C’est la sixième année consécutive que Brussels Airlines collabore avec les organisateurs du plus grand Festival de musique et danse techno, Tomorrowland, organisant une gigantesque opération de transport aérien qui amène les fans de cet événement en Belgique par la voie des airs. A chaque fois, des avions sont décorés de couleurs spéciales, et des animations festivalières sont organisées tant aux portes d’embarquement qu’à bord des avions. Eclairages spéciaux des cabines et ambiance musicale assurée par des « disk-jockeys », uniformes tendances des équipes d’accueil, tout est fait pour créer une atmosphère festivalière dès le début du voyage et jusqu’au retour.

Des visiteurs de toutes les nationalités se retrouvent tous les étés sur la plaine de De Schorre près de Boom grâce au concept de « Global Journey » créé par les deux partenaires, l’aérien et le festivalier. Alors qu’en 2012 Brussels Airlines avait transporté environ 2.000 personnes en 25 vols, l’été passé, elle a assuré quelques 108 vols pour permettre à 10.000 fans de Tomorrowland de rejoindre Bruxelles.

A partir de 2013, certains avions de la flotte reçoivent une décoration spéciale en apposant des stickers de grandes dimensions dédiés à l’événement.  Pour marquer cette sixième année de collaboration, Brussels Airlines a décidé cette année de repeindre complètement un de ses Airbus A320 dans les couleurs spéciales de l’oiseau Amare, symbole de Tomorrowland, et qui devient ainsi le quatrième appareil aux peintures spéciales de sa série iconique à thème belge.

Le projet et surtout le processus créatif ont pris neuf mois à se réaliser. Après une période intense de conception, dessins 3D et modélisation, pas moins de huit artistes et les équipes de Brussels Airlines et Tomorrowland ont travaillé ensemble non-stop pendant deux semaines pour réaliser à « l’ air-brush » et appliquer le film de la superbe décoration à l’Airbus A320 OO-SNF. Dans un premier temps, une impression gigantesque de l’œuvre a été créé avant d’être transposée sur l’avion, d’une longueur de près de 38 mètres et haut de 11 mètres. L’étape suivante a été la préparation des couleurs et la peinture a été appliquée à la main.

Amare se veut plus que juste un avion aux couleurs spéciales. Il symbolise quelques unes des valeurs clés de Tomorrowland : amour, amitié et unité.

Dévoilé lors d’un événement de présentation de Tomorrowland dès le 23 février, l’avion a effectué son premier vol dans sa nouvelle livrée le 24 février (SN2901 de Bruxelles à Vienne). Il restera dans ses couleurs jusqu’en 1922. Il rejoint la flotte d’avions iconiques représentatives du talent belge, entamée dès 2014 avec l’avion Tintin dédié à Hergé, rejoint ensuite par le Magritte et le Trident des Diables Rouges.

Une présentation spéciale pour les « « spotters » a été organisée le 10 mars, et, bénéficiant d’une superbe luminosité a permis à un groupe d’enthousiastes de le photographier sous tous les angles. Cette reconnaissance du mouvement « spotter » par Brussels Airlines suit de près l’annonce de la création par Brussels Airport de zones spécifiques en bordure des pistes pour ces enthousiastes supporters de l’aviation.

Amare avait été précédé par plusieurs autres avions décorés spécialement sur le thème Tomorrowland, à l’aide d’autocollants de grande dimension, et dont nous présentons un historique photographique. Dès 2013, deux Airbus A330 et deux A319 sont décorés aux couleurs et logos du célèbre festival qui attire plus de 180.000 visiteurs. Mais cette fois, c’est une repeinture complète prévue pour durer cinq ans qui est choisie, pour marquer la collaboration continue entre Brussels Airlines et Tomorrowland, destinée à se développer encore au vu du succès immense de ce festival, qui se déroulera cette année en deux week ends : du 21 au 23 et du 28 au 30 juillet 2017.

Texte : Guy Viselé

Photos : Guy Viselé et Kevin Cleynhens

  • Resplendissant dans sa nouvelle décoration « Amare », l’Airbus A320-214 (cn 2810) OO-SNF. (Photo : Guy Viselé)

     

  •  
  • En 2013, l’Airbus A330-223 OO-SFU (cn 324) est le premier avion de Brussels Airlines à être décoré sur le thème Tomorrowland. (Photo : Kevin Cleynhens)

     

  •  
  • Ce détail de la peinture du fuselage de « Amare » montre le complexe mélange de couleurs, imaginé par les artistes-concepteurs. (Photo : Guy Viselé)

     

  •  
  • Même l’intérieur de la cabine a reçu une décoration dans le style du festival. (Photo : Guy Viselé)

     

  •  
  • Vue en détail de la décoration autour de l’immatriculation OO-SNF sur fond vert, avec les drapeaux belges et européens. (Photo : Guy Viselé)

     

  •  
  • Pour l’été 2013 cet Airbus A319-111 (cn 2392) OO-SSA a également été décoré avec des stickers Tomorrowland. (Photo : Kevin Cleynhens)

     

  •  
  • La paroi de séparation entre l’arrière de la cabine et la zone galleys unit les logos des deux partenaires sur fond de festival. (Photo : Guy Viselé)

     

  •  
  • Le profil d’aigle d’Amare donne une silhouette plus élancée à l’A320. (Photo : Guy Viselé) 

     

  •  
  • En été 2014, c’est l’A330-301 OO-SFM (cn 030) qui est décoré Tomorrowland. Cet appareil avait été utilisé précédemment par la Sabena. (Photo : Kevin Cleynhens)

     

  •  
  • Les nacelles des réacteurs du OO-SNF affichent le « hashtag » SNTomorrowland. (Photo : Guy Viselé) 

     

  •  
  • Les fameuses quatorze boules rouges, rappelant la fusion Virgin Express-SN Brussels Airlines, s’allient parfaitement avec la nouvelle décoration. (Photo : Guy Viselé) 

     

  •  
  • Retour en 2013, avec un deuxième A330-301 aux marques « festivalières » : le OO-SFN (cn 037) est également un « ancien » de la Sabena. (Photo : Kevin Cleynhens)

     

  •  
  • En 2015, retour du OO-SFN avec cette fois le slogan “Music is our Freedom”. (Photo : Kevin Cleynhens)

     

  •  
  • Et en 2016, le même avec une décoration très florale, rappel de la génération hippie « peace and love », deux des valeurs du festival Tomorrowland. (Photo : Kevin Cleynhens)

     

  •  
  • Pour compléter cet historique photographique, un autre Airbus A319-111 (cn 2400), le OO-SSB a également volé en 2013 avec la mention Tomorrowland. (Photo : Kevin Cleynhens)

     

  •  
  • Le groupe de spotters invités par Brussels Airlines pose pour la photo-souvenir devant le bel oiseau. (Photo : Guy Viselé)

     

  •  
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Guy Viselé

Guy Viselé

Pilote privé et Lieutenant-Colonel de Réserve de la Force Aérienne Belge, mais avant tout passionné d'aviation, il débute sa carrière chez Publi Air. Il passe ensuite vingt ans chez Abelag Aviation où il termine comme Executive Vice-President. Après dix ans comme porte-parole de Belgocontrol, il devient consultant pour l’EBAA (European Business Aviation Association). Journaliste free-lance depuis toujours, il a collaboré à la plupart des revues d'aviation belges, et a rejoint Hangar Flying en 2010.

Deze website maakt gebruik van cookies om uw gebruikservaring te optimaliseren. Door verder te surfen, stemt u in met ons Privacy & Cookie beleid. Accepteren Lees meer