D-DAY L-Birds à Temploux

On pourrait se croire en 1944.

Aérodrome de Namur, le 4 juin 2019. Des petits points noirs apparaissent à l’horizon en direction de Liège. Quelques minutes plus tard, quatre petits avions aux cocardes américaines en livrée kaki et arborant les bandes blanches et noire d’identification du débarquement de Normandie le 6 juin 1944 se posent sur la piste 24G. Ce sont quatre L-4 Grasshopper danois qui transitent via la Belgique pour rejoindre la Normandie dans le cadre des commémorations du 75ème anniversaire du Débarquement. Ils participent au grand rassemblement de L-Birds qui est prévu du 6 au 9 juin organisé par l’association normande « L-Birds back to Normandy ». Trois L-4 norvégiens ont également transité au nord du pays quelques jours plus tôt sans s’y poser.

Event patch.

Des danois bien sympas, Kenneth Mairgard (OY-AFG), Morten Munkesoe (OY-ECV) et Martin Bech Olesen (OY-ECS).

Des visiteurs inhabituels
Cet exceptionnelle concentration de L-birds (L pour liaison) réunit une soixantaine d’avions de différents types ayant été utilisés sur le front normand en juin 1944 provenant de quatorze pays. En plus des L-4 Piper Cub y sont attendus des Stinson L-5 Sentinel, deux Fieseler Storch et quelques pièces rares comme un Fairchild 24, un Piper L-14 et un Burma Auster Mk III unique exemplaire au monde. Après un vol commémoratif au-dessus des plages du débarquement prévu le 7 juin, une exposition publique le 8 à Saint André de L’Eure, ils se rendront à Lessay (dans la presqu’île du Cotentin à 85 kms à l’ouest de Caen) où est reconstitué le « Normandy Airfield Camp A20 » tel qu’il s’est créé en juin 1944.

Le OY-ECV (s /n 42-15272) est un Piper L-4A-PI datant de 1942.

Nose art sur le OY-ECV. En 1944, les pilotes découpaient les dessins de « pinup » dans le magazine « Esquire » et les collaient sur l’avion ou les repeignaient.

Le OY -AFG (s/n 43-29567) est également un L-4H-PI datant de 1943.

Nose and tail art sur le OY-AFG.

Nose and tail art sur le OY-AFG.

Refueling stop en route pour la Normandie
Partis le 4 juin de Kolding-Vandrup et Holbaek au Danemark après s’être regroupés à Rendsburg – Schachtholm après à la frontière allemande, ils ont effectué un stop de nuit à Rheine – Oldenburg en RFA bloqués par les fronts orageux. Le 5 juin le but est de rejoindre Evreux à l’est de Caen après un fuel stop à Aix la chapelle et un à Temploux. Après s’être restaurés et avoir examiné les dernières prévisions météo, ils décideront de quitter la Belgique à 17h30, juste le temps de rejoindre Saint Quentin dans les Hauts de France, une étape de plus sur leur route du souvenir.

Le OY-DHN (s/n 43-29774) est un L-4H-PI datant de 1943. Equipage Tage Sandholen et Niels Chr. Nielsen.

Le OY -ECS (s/n 45-4627) est un L-4J datant de 1945. Aux commandes Martin Olesen qui est pilote de ligne.

Nose art sur le OY-ECS.

Un cockpit basique (ici le OY-AFG).

Le OO-YOL
Le L-4 est une version militarisée du Piper J-3 qui fut utilisé en grand nombre en missions de transport ou de liaison, d’appui à l’artillerie, d’évacuation médicales et il en subsiste de nombreux exemplaires en Europe, passionnément entretenus par leurs propriétaires. Temploux abrite également un L-4H qui a suscité l’intérêt de nos visiteurs danois dès qu’ils se sont posés. C’est le OO-YOL. s/n 44-80653 de Guy Rasse (ancien pilote de la 349 escadrille sur F-104G et F-16A) et ce serait un vétéran de la campagne de Normandie comme en atteste ses papiers. Mais malgré des recherches aucune photo d’époque n’a pu encore être trouvée. Il n’a pas été repeint en couleurs du débarquement et ne peut donc participer au rassemblement du 7 juin à Saint- André de l’Eure. Mais de jaune vêtu il est prévu qu’il rejoigne quand même Lessay pour le 9 juin si le temps le permet.

Le OO-YOL (s/n 44-80653) de Temploux date de 1944.

Après avoir fait le plein, en attente des dernières infos météo.

17h30, le départ est donné pour rejoindre Saint Quentin.

L’arrivée des avions danois fut une surprise. La visite fut courte et inhabituelle avec de beaux avions et cinq danois très sympathiques, que demander de plus pour faire de belles photos.

On pourrait se croire en 1944.

Bob Verhegghen

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Bob Verhegghen

Bob Verhegghen

Né au Congo en janvier 1952. Passionné d’avions militaires et de maquettes dès mon plus jeune âge. Auteur de nombreux articles historiques et ou de maquettisme sur la force Aérienne dans diverses revues et dans la revue KIT de l’IPMS Belgium. J’ai un intérêt particulier pour les planeurs anciens, la Force Aérienne d’après-guerre et les T-6, (R) F-84F, et Mirage. J’ai le soucis de l’exactitude et du détail pour mes maquettes. Pilote de planeur depuis 1977, instructeur avec près de 900 heures de vol je suis l’heureux copropriétaire de l’ASK-13 ex PL-66 des Cadets de l’Air (aujourd’hui D-3438) basé à Temploux.

Deze website maakt gebruik van cookies om uw gebruikservaring te optimaliseren. Door verder te surfen, stemt u in met ons Privacy & Cookie beleid. Accepteren Lees meer