BFS: l’offre s’adapte à la demande et s’ouvre à l’international

Le OO-SHC est un des Cessna 172 de la flotte BFS, photographié en avant-plan d’une partie de la flotte des « Blue tails ».

Charleroi Airport, le 25 mai 2019. La « journée portes ouvertes » organisée par le Belgian Flight School (BFS) dans ses installations jouxtant l’ancienne aérogare de Charleroi nous permet de constater les changements majeurs intervenus depuis nos articles publiés dans Hangar Flying en juillet 2011 et juin 2016.

Le OO-SHC est un des Cessna 172 de la flotte BFS, photographié en avant-plan d’une partie de la flotte des « Blue tails ».

Les énormes besoins en nouveaux pilotes, dus à une croissance du trafic aérien commercial de 5% par an, ont nécessité de gros changements pour permettre à BFS d’offrir les services et les moyens pour dispenser une formation adaptée dans un secteur hautement compétitif. La prévision pour les vingt prochaines années chiffre à plus de 500.000 le nombre de futurs pilotes nécessaires.

Forte de près de 40 années d’expérience (elle a été créée en 1981), la Belgian Flight School (www.bfschool.be) est approuvée par la Direction Générale du Transport Aérien belge (Service Public Fédéral Mobilité et Transport) sous le numéro de formation BE/ATO-018 au nom des autorités européennes (EASA) pour la formation de pilotes de ligne sous la règlementation européenne EASA/JAR-FCL.

Eric Verlie, administrateur-délégué de BFS, devant un des bimoteurs Diamond DA-42 de l’école.

Eric Verlie, son administrateur-délégué, nous confie: « La demande est là et on a réussi à gérer l’évolution nécessaire de la structure: plus d’avions, plus d’instructeurs, plus de locaux et de sites, plus de simulateurs ».

La flotte se modernise depuis fin 2018 avec l’arrivée du premier Sonaca 200 (d’une commande de huit appareils). Les nouveaux avions de construction belge s’ajouteront à la vingtaine d’appareils préexistants, comprenant des monomoteurs Cessna et bimoteurs Diamond DA-42. Le troisième Sonaca 200 devrait être livré en juillet de cette année. Les quatre premiers seront dans la version de base « Trainer » (équipé d’instruments analogiques), les quatre suivants seront des « Trainer Pro » (avec tableau de bord EFIS constitué d’une suite avionique Garmin G500 TXI).

Le deuxième Sonaca 200 de BFS, le OO-SIS (cn 003) est encore tout métallisé. BFS a organisé un concours pour se choisir de nouvelles couleurs et le projet gagnant qui sera bientôt annoncé sera utilisé en tout premier sur les nouveaux avions belges.

En simulateurs, outre ses deux ELITE FNPT II, l’école dispose d’un simulateur Airbus A320 pour la formation Multi Crew Cooperation (MCC).

Outre sa base principale de Charleroi, BFS opère également au départ de deux autres sites belges, Liège Airport, et Namur-Temploux (Aero-Motions by BFS).

BFS se positionne à l’international
Des contacts avec l’école française Wecair (située à Bordeaux-Mérignac) ont permis de conclure des accords de coopération en vue d’assurer conjointement la formation de pilotes de la Côte d’Ivoire. Une première promotion de 17 candidats pilotes de ligne (destinés à la compagnie Air Côte d’Ivoire) vient de terminer le cours théorique Airline Transport Pilot License (ATPL, pilote de ligne) à Charleroi et passera prochainement l’examen pour l’obtention de la licence auprès de la Direction Générale du Transport Aérien belge. Ils effectueront ensuite leur formation pratique chez BFS, notamment sur le Sonaca 200.

Une partie de la première promotion d’élèves-pilotes de ligne ivoiriens pose fièrement en uniforme BFS devant le premier Sonaca 200 (OO-SIR cn 002) du centre de formation.

Deux autres promotions d’Ivoiriens, de respectivement 8 et 20 candidats, viennent de débuter leur formation ab initio, dans les installations communes de Wecair-BFS sur le site Aérocampus de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, où les cours théoriques ATPL sont dispensés par un mix d’instructeurs de BFS et de Wecair. Un premier cours est également organisé à Yamoussoucro (Côte d’Ivoire) par une antenne Wecair/BFS, avec envoi d’instructeurs Technical Knowledge Instructor (TKI) de BFS pour des périodes de quinze jours chaque. Les candidats retenus viendront ensuite présenter l’examen théorique de pilote de ligne en Belgique, après un « brush-up » (révision de la matière) et un « blank-test » organisés par BFS à Charleroi.
Cette ouverture à l’international s’ajoute aux trois promotions ATPL théorique belges en cours. De nouvelles sessions débutent en octobre et en mars de chaque année. Et il y a aussi la formation pratique (en vol et sur simulateur) qui suit. Plus les nombreuses formations autres que pilote de ligne, ce qui représente actuellement plus de 150 élèves en cours d’instruction: pilote privé, qualifications IFR et bimoteurs, vol de nuit, cours d’anglais aéronautique (avec AEPS), etc.

Pour les qualifications bimoteurs, BFS exploite deux Diamond DA-42 Twin Star.

En partenariat avec l’Ecole Condorcet, BFS offre une formation intégrée de pilote de ligne et de bachelier en aérotechnique. Les débouchés professionnels sont multipliés et la complémentarité d’un diplôme d’études supérieures et d’une licence pilote sont aussi une assurance de pouvoir trouver un autre job en aviation en cas par exemple de problèmes médicaux pour les pilotes.

BFS a lancé un « ATC Lab. », qui permet de préformer et accélérer le processus de formation des pilotes. Il les familiarise avec un ensemble de procédures radio, ce qui est indispensable pour une école qui fonctionne sur un aéroport international avec un trafic commercial intense. Exploiter un centre de formation dans la complexité d’un trafic mixte habitue dès le début les élèves-pilotes à leur environnement futur.

La journée portes ouvertes
L’objectif de la « journée portes ouvertes » de la Belgian Flight School est double: informer les candidats pilotes sur les différentes formations proposées, mais aussi faire découvrir l’environnement de l’école, rencontrer des instructeurs et des pilotes, poser toutes les questions.

L’accueil aux portes ouvertes à l’entrée du bâtiment BFS est assuré par des élèves-pilotes volontaires, qui aident et orientent les visiteurs en fonction de leurs questions.

L’Open Doors du 25 mai a nécessité un énorme travail de préparation et de logistique. Pas moins de 500 visiteurs étaient pré-enregistrés en fonction d’une communication et d’une étude de marché très ciblée. La meilleure publicité a été le bouche-à-oreille par les anciens et les actuels pilotes et élèves-pilotes de BFS. Une cinquantaine de personnes sont mobilisées pour l’événement, parmi lesquels une vingtaine d’élèves qui viennent aider bénévolement. Eric Verlie attache beaucoup d’importance et veut conserver ce caractère de « grande famille BFS » qui s’est développé au fil des ans auprès du personnel, des élèves-pilotes et des « anciens » devenus pilotes dans diverses compagnies aériennes. Ces derniers aident aussi les jeunes diplômés à trouver un premier emploi, la réputation de la qualité de la formation de BFS étant maintenant bien connue. Beaucoup de ces « anciens » reviennent d’ailleurs aussi comme instructeurs dans leur ancienne école. Succès mérité et fruit d’un travail de préparation exemplaire, cette manifestation devenue une tradition annuelle, reflète la volonté de BFS de continuer à se développer tant en Belgique que sur les marchés étrangers.

Guy Viselé

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Guy Viselé

Guy Viselé

Pilote privé et Lieutenant-Colonel de Réserve de la Force Aérienne Belge, mais avant tout passionné d'aviation, il débute sa carrière chez Publi Air. Il passe ensuite vingt ans chez Abelag Aviation où il termine comme Executive Vice-President. Après dix ans comme porte-parole de Belgocontrol, il devient consultant pour l’EBAA (European Business Aviation Association). Journaliste free-lance depuis toujours, il a collaboré à la plupart des revues d'aviation belges, et a rejoint Hangar Flying en 2010.

Deze website maakt gebruik van cookies om uw gebruikservaring te optimaliseren. Door verder te surfen, stemt u in met ons Privacy & Cookie beleid. Accepteren Lees meer