Royal Belgian Air Cadets Wings Parade, promotions 2020 et 2021

Le moment qu’ils n’oublieront pas plus que leur premier vol solo.

Beauvechain, mercredi 24 novembre 2021. Une grande effervescence règne en cette fin d’après-midi maussade à la base de Beauvechain où de nombreux véhicules convergent vers le grand hangar qui abrite les services techniques des Royal Belgian Air Cadets (RBAC).

45 cadets de la promotion 2020 et 43 cadets de la promotion 2021 recevaient leurs ailes ce 23 novembre 2021.

Un cérémonial bien rodé

Ils étaient nombreux, parents et grand-parents, frères, sœurs ou amis et amies à s’être déplacés pour assister à la remise des ailes à 88 cadets et cadettes (dont cinq malheureusement absents à la suite du Covid19). Ce nombre élevé s’explique par le fait que deux promotions, 2020 et 2021, étaient mise à l’honneur, la remise des ailes pour la promotion 2020 n’ayant pu avoir lieu à la suite de la pandémie.

Les ailes tant espérées.
Les généraux T. Dupont et G. Vanhecke témoignent par leur présence de l’intérêt de la F.Aé. pour les Cadets de l’Air.

Suivant un cérémonial aujourd’hui bien rodé, les cadets et cadettes se voient « épingler » sur la poitrine les ailes tant convoitées par le Lieutenant-général Aviateur e.r. Guido Vanhecke, président de l’association des RBAC ou par le Général-major Aviateur Thierry Dupont, grand patron de la Composante Air depuis septembre 2020. Cette cérémonie est pour ces jeunes gens, dont de plus en plus de filles, l’aboutissement de leurs efforts durant leurs vacances pour décrocher le brevet de pilote de planeur. En rang dans leurs uniformes impeccables, la joie et fierté se devinent sur leur visage et l’émotion sur ceux de leurs proches, malgré les masques de protection.

Les maitres de cérémonie: le Cdt Avi Alain Hubert qui commande l’escadrille de Bertrix et la Cdt Avi Eline Leurs, pilote de NH90NFH, officier d’opérations de la 40ème escadrille mais également présidente de la commission sportive de la Fédération Belge de Vol à Voile.
Le moment qu’ils n’oublieront pas plus que leur premier vol solo.

L’évènement est aussi l’occasion de remettre des prix spéciaux aux cadets ou cadettes s’étant distingués au cours de l’année et de remercier l’encadrement de l’association, qu’ils soient instructeurs, techniciens ou administratifs, qui prennent sur leur temps libre et sans qui l’organisation n’existerait pas.

Un cadet francophone et une cadette néerlandophone feront part de leurs impressions au cours de leur formation, mettant entr’autre l’accent sur le stress d’échouer à la sélection, notamment médicale, et le soulagement et le bonheur d’être sélectionnés et brevetés. Pour pas mal d’entre eux, c’est peut-être un premier pas vers une carrière de pilote militaire ou civil où on retrouve de nombreux anciens cadets et de plus en plus d’anciennes cadettes.

Deux pères exprimeront leur fierté de voir leur enfant aboutir dans la réalisation de leur rêve mais aussi l’importance du support de la famille, ne fut-ce qu’en temps et kilomètres parcourus, souvent mis à profit pour échanger davantage avec leur fils ou fille en pleine adolescence. Et de remercier l’encadrement et de leur marquer leur confiance, vu le jeune âge de leur enfant désireux de pratiquer une activité pouvant comporter certains risques.

Parmi les prix spéciaux récompensant les cadets particulièrement méritants, Samantha F. et Liselotte D, deux cadettes seniors des promotions 2017 et 2018, se voient remettre le prix du Ministre de la Défense consistant en un vol en NH90NFH au départ de Coxyde (M. Moors/Comopsair).
Kato C. de la promotion 2020 fait part de son expérience aux RBAC.

65 ans de Cadets de l’Air

Cette année 2021, les RBAC fêtent leur 65ème anniversaire, ce que ne manquera pas rappeler le Général-major Thierry Dupont dans son allocution de clôture de la cérémonie. Au cours de celui-ci, il fit une allusion directe au remplacement prochain des Marchetti en service depuis 1969, annonçant, sans en dévoiler le type, un remplaçant adapté à la formation des pilotes devant évoluer sur des avions de dernière génération comme le F-35A, c.à.d. équipé entr’autre de « glass cockpit » et d’une avionique dernier cri.

A défaut de drink, une exposition statique avait été préparée présentant le SF-260 et l’Agusta 109 actifs sur la base mais aussi deux Piper Cub remorqueurs ainsi que trois planeurs, un DG 505 plastique, un Schleicher Ka8, ainsi qu’un Schleicher Ka4 Rhönlerche, utilisé par les RBAC de 1959 à 1979, prêté par le 1Wing Historial Center situé sur la base.

Badge spécial à l’occasion du 65ème anniversaire des RBAC.
Le Schleicher Ka4 Rhönlerche, si cher à de nombreux anciens cadets. Le OO-ZUH, construit en 1958, n’a jamais volé aux RBAC mais devrait être repeint dans leurs couleurs au musée de Beauvechain.
Shot de nuit du Piper L-21 Super Cub LB 03 en exposition.

Deux Stampe SV-4b, biplans autrefois utilisés comme avions remorqueurs, étaient également exposés. Ils avaient été convoyés la veille depuis Deurne/Anvers dans des conditions météo limites par Aaron Cabooter, fils de Danny Cabooter, le gourou du Stampe SV-4, et par le Major Aviateur Olivier « Oli » Van Eeckhoudt, « Commanding Officer » des RBAC et « Head of Training » de la « Declared Training Organisation RBAC » (DTO n°107).

Le SV-4b V30, avion de feu le Général de brigade Aviateur Guy Van Eeckhoudt, arrive la veille de la cérémonie, piloté par son fils Olivier en compagnie de sa maman Linda Dauw, fille de Fernand Dauw, instructeur bien connu des anciens cadets.
Le SV-4b V4 est la propriété de Bernard Van Milders, le CEO de Flying Group.

Vous voulez en savoir plus, lisez nos articles sur HF www.hangarflying.eu/fr/2019/12/remise-dailes-des-cadets-de-lair/ et www.hangarflying.eu/fr/impressie/des-ailes-pour-49-cadets-de-lair/

Pour rejoindre les Cadets de l’air, contactez-les via leur site www.belgianaircadets.com/

Texte & photos (sauf indication autre): Bob Verhegghen

Bob Verhegghen

Bob Verhegghen

Né au Congo en janvier 1952. Passionné d’avions militaires et de maquettes dès mon plus jeune âge. Auteur de nombreux articles historiques et ou de maquettisme sur la force Aérienne dans diverses revues et dans la revue KIT de l’IPMS Belgium. J’ai un intérêt particulier pour les planeurs anciens, la Force Aérienne d’après-guerre et les T-6, (R) F-84F, et Mirage. J’ai le soucis de l’exactitude et du détail pour mes maquettes. Pilote de planeur depuis 1977, instructeur avec près de 900 heures de vol je suis l’heureux copropriétaire de l’ASK-13 ex PL-66 des Cadets de l’Air (aujourd’hui D-3438) basé à Temploux.

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à surfer sur Internet, vous acceptez notre politique de confidentialité et d’utilisation de cookies. Accepter Lire Plus