ASL une réussite bénéluxienne en aviation d’affaires – 1ère partie

Le premier Cessna Citation XLS+ est introduit en 2011. Pas moins de cinq Citation XLS sont actuellement opérés par le groupe ASL, dont le OO-VMF (msn 560-6193). (Photo Guy Viselé)

Liège, le 19 août 2021. Les travaux de parachèvement du nouveau terminal d’aviation générale d’ASL sont en phase finale. L’inauguration toute prochaine d’une nouvelle aérogare consacrée à l’aviation d’affaires comble un vide dans l’offre de services de l’aéroport de Liège et marque le retour d’ASL à ses origines et sa volonté de développer son réseau d’infrastructures « FBO » (Fixed Based Operations). C’est en effet à Bierset qu’ont démarré les activités d’Air Service Liège en 1997. Nous en décrivons l’historique et l’évolution de la flotte dans cette première partie et compléterons dans un prochain Update par une description des diverses activités actuelles du groupe ASL et ses projets de développement.

Le Groupe ASL

Aujourd’hui, le Groupe ASL (www.aslgroup.eu) est devenu un des principaux acteurs du secteur de la « business aviation » au Benelux, avec une flotte de plus de quarante avions, une présence sur dix aéroports, un chiffre d’affaires de plus de 50 millions d’euros, plus de 150 personnes employées et une gamme complète de services.

Le nouveau terminal d’aviation générale d’ASL à Liège vu du tarmac le 19 août 2021. Le gros œuvre est terminé et les travaux de finition sont en cours pour une mise en service toute proche. (Photo Guy Viselé)

Titulaires de deux Air Operators Certificates (AOC), un belge et un hollandais, et d’un centre de maintenance agréé, le Groupe ASL rassemble plusieurs filiales spécialisées. Deux gestionnaires et opérateurs commerciaux d’avions d’affaires : ASL Private Jet Services (AOC belge (B-3013), et JetNetherlands (AOC néerlandais NL-AOC-38/57) ; un atelier de maintenance agréé Part 145 (Rijnmond Air Services à Rotterdam) ; une école de pilotage agréée (ASL Academy) (Approved Pilot Training Organisation – ATO) ; une agence de voyage spécialisée en corporate travel (ASL Travel) (www.asl-travel.be) , une filiale spécialisée en voyages en groupe et incentive (Air Charter Europe – ACE) ; un Blue Sky Club spécialisé en gestion de copropriété d’avions (fractional ownership).

 Ils offrent un éventail très complet de services, couvrant l’exploitation et la gestion d’avions d’affaires, la location d’avions en petits charter, vols VIP et vols privés, les évacuations sanitaires et transports d’organes, les vols-relais de transmissions pour la télévision, le transport de fret léger, les incentives, la maintenance d’avions Part 145, le handling pour l’aviation d’affaires (Fixed Base Operations – FBO), et l’écolage.

Le début de l’aventure

Tout a commencé au milieu des années nonante. Espérant obtenir la clientèle de TNT pour le transport de petits colis, un pilote liégeois, Mario Pignataro, crée Air Service Liège (ASL) qui devient propriétaire d’un petit bimoteur à piston non-pressurisé Piper Seneca (OO-MLF). Celui-ci s’avère très vite trop petit pour les besoins grandissants de la firme de colis express et il essaie de le revendre.

Parallèlement, un homme d’affaires limbourgeois, Philippe Bodson, à l’époque à la tête d’une importante société d’organisation d’événements, se passionne pour l’aviation et obtient sa licence de pilote privé. Souhaitant passer une qualification bimoteur, il négocie en 1997 l’achat du Piper Seneca de Mario Pignataro, mais doit pour se faire racheter sa société. Devenu propriétaire d’ASL et de son seul avion, Philippe Bodson est alors sollicité par deux exploitants carolorégiens (Michel Henry et Philippe Blockmans) pour effectuer des vols en taxi aérien en raison de l’indisponibilité temporaire de leur propre Seneca. Ce qui lui donne accès à un AOC.

Tout commence modestement en 1997 avec un premier avion, le Piper PA-34-200T Seneca II (msn 34-7970216) OO-MLF. (Photo Guy Viselé)

Mario Pignataro sera employé comme pilote chez ASL pendant de nombreuses années, et Philippe Blockmans y entamera aussi une longue collaboration. Il y vole toujours et assume diverses fonctions, dont celle actuelle de Project Manager préparant l’ouverture du terminal d’aviation d’affaires ASL à Liège. Philippe Bodson a continué sa progression en tant que pilote et est actuellement titulaire d’une licence de pilote professionnel IFR, avec qualification sur biréacteur Cessna Mustang.

Suite à son rachat par Philippe Bodson, ASL se transforme, augmente son capital (porté à 2.400.000 FB soit 60.000 euros) et établit son siège social à Hasselt. La nouvelle entreprise démarre les opérations au départ de l’aéroport hollandais de Maastricht-Beek. ASL y est toujours présente, avec un service de handling dédié à l’aviation d’affaires.

Location et Gestion

Philippe Bodson a compris le potentiel d’une aviation d’affaires en plein développement. Il quitte le domaine de l’événementiel pour se consacrer au développement d’ASL. Il commence par proposer la location de son avion à des entreprises et hommes d’affaires, mais veut aussi développer un service de gestion d’avions pour le compte de leurs propriétaires et leur exploitation commerciale.

C’est un domaine hautement règlementé tant au niveau des opérations que de la maintenance. Cela nécessite des compétences très spécialisées notamment au niveau du choix, de la formation et de l’engagement de pilotes et techniciens, mais aussi de personnels administratifs et commerciaux.

L’acquisition d’un avion d’affaires représente un investissement considérable. Certaines entreprises ont les moyens de les acquérir, mais arrivent rarement à justifier un nombre d’heures de vols annuelles suffisantes pour un amortissement correct par la seule utilisation pour compte propre. Si par contre, on arrive à commercialiser la disponibilité de l’avion lorsqu’il n’est pas volé par son propriétaire, les heures ainsi vendues permettent une diminution du coût des heures volées par le propriétaire.

Photographiée dans le premier hangar du groupe à Anvers la flotte d’avions gérés et exploités par ASL en 2011. C’est un mix de turbopropulseurs et de jets d’affaires : Pilatus PC-12, Cessna Citation Mustang et Beech King Air. (Photo Guy Viselé)

La conjonction des intérêts d’une société de gestion et d’exploitation d’avions d’affaires avec ceux d’entreprises clientes qui achètent leur propre avion d’affaires est bénéfique aux deux partenaires. Le propriétaire et utilisateur ne doit pas se soucier de la gestion complexe d’avions. L’exploitant de son côté ne doit pas financer l’acquisition ou le leasing d’une partie de sa flotte, et peut dès lors investir dans les infrastructures nécessaires à son activité. Il peut – lorsque l’avion n’est pas utilisé par le client – le louer à ses clients en affrêtements.

De son côté, le client-propriétaire d’un avion bénéficie des avantages du nombre que représente sa participation à une flotte d’avions gérés, avec accès à un pool de pilotes (garantissant une disponibilité d’équipages professionnels qualifiés), de conditions avantageuses auprès des fournisseurs (assurances, handling, fuel), et des revenus du rachat d’heures par l’exploitant-gestionnaire.

La flotte s’agrandit

Pour y arriver, il faut bien sûr du professionnalisme, des dons commerciaux et faire de bons choix stratégiques permettant une expansion de la flotte et l’arrivée d’avions couvrant plusieurs gammes de besoins.

En 2003, la flotte se compose de quatre avions, dont un premier bi-turbopropulseur Beech King Air B200 (msn BB-1473) immatriculé OO-LET. Il a été modifié pour pouvoir effectuer des vols de relais d’émissions TV, avec notamment un mat télescopique sous l’arrière du fuselage. (Photo Guy Viselé)

En quelques années, la flotte ASL s’agrandit, et dès 2003 compte quatre avions, dont un premier bi-turbopropulseur pressurisé Beechcraft King Air (OO-LET), toujours en service actuellement.

2006 est une année charnière. De nouveaux investisseurs participent à une augmentation de capital. La flotte se modernise et compte désormais ses deux premiers jets d’affaires (Cessna CitationJet OO-CEJ et CJ2 OO-FLN) et quatre bi-turbopropulseurs (Beech King Air F90 OO-IAL, King Air B200 OO-LET, King Air 350 OO-GMJ, Beech 1900D OO-PHB).

Les premiers jets d’affaires arrivent en 2006, dont le Cessna CitationJet OO-CEJ (C525-0172). (Photo Guy Viselé)

Le siège administratif reste à Hasselt, mais le siège opérationnel est désormais implanté à l’aéroport d’Anvers-Deurne, où ASL investit dans la construction d’un hangar et de bureaux. Une agence spécialisée dans les voyages d’affaires et d’incentive voit le jour sous la dénomination ASL Travel, contribuant à assurer une clientèle à la flotte grandissante.

ASL identifie très vite un créneau peu exploité, les petits charters, et introduit en 2006 un Beech 1900D (msn UE-106) qu’il opérera jusqu’en 2014. Immatriculé OO-PHB (Philippe Bodson), il peut emporter jusqu’à 19 passagers. (Photo Guy Viselé)

Acquis en 2006, le Beech 1900D (OO-PHB) permet de viser le marché des vols charters de moins de vingt sièges et de proposer des services de corporate shuttle (navettes régulières de personnel entre différents sites d’une même entreprise). L’offre charter dans ce créneau est en effet extrêmement réduite. ASL continuera à développer cette activité au fil des années, avec l’arrivée en 2009 d’un Dornier 328 aménagé en dix-neuf sièges VIP (OO-ELI), puis en 2016 du premier Embraer Legacy 650 en Belgique (version quatorze sièges VIP de l‘avion de transport régional ERJ-135), et qui sera suivi à partir de 2018 par les Embraer 135 et 145 de Air Charters Europe.

Aménagé en 19 sièges business class, le Dornier Do-328-110 (msn 3060) OO-ELI est opéré par ASL en corporate shuttle de 2009 à 2012. (Photo Guy Viselé)
ASL introduit en Belgique dès 2008 le premier VLJ (Very Light Jet), le Cessna Citation Mustang (sn 510-0125) OO-PRM. (Photo Guy Viselé)

 En 2008, ASL devient le premier opérateur d’un Very Light Jet (VLJ) en Belgique avec l’arrivée d’un premier Cessna Citation Mustang (OO-PRM). Il sera bientôt suivi par deux autres CitationJet (CJ1 OO-IDE et CJ2 OO- CIV) et par un Beech B200C King Air muni d’une porte-cargo (OO-ASL). La flotte compte maintenant dix avions. Deux ans plus tard, elle comporte pas moins de six bi-turbopropulseurs de la gamme Beech King Air, six biréacteurs de la famille Cessna Citation, un Dornier 328 (version VIP dix-neuf sièges) et un premier Pilatus PC-12.

Développement par fusions/acquisitions en Hollande et Belgique

Les débuts à Maastricht, et la proximité du marché hollandais par rapport à la base d’Anvers font naturellement du Benelux le marché principal des commerciaux d’ASL. Une opportunité se présente avec la faillite de l’exploitant hollandais Solid’Air, basé à Eindhoven. Reprise par ASL en 2011, cette entreprise sera rebaptisée ASL bv avec un Certificat de Transport Aérien néerlandais délivré en mars 2012. Suite à cette acquisition, la flotte belgo-néerlandaise combinée d’ASL compte pas moins de vingt avions.

Parallèlement, du côté belge, on note la reprise de l’opérateur courtraisien Capital Aircraft, donnant ainsi naissance à une base ASL sur l’aéroport de Kortrijk-Wevelgem en 2012.

Les grandes opérations d’acquisitions se poursuivent en 2014, avec la signature d’un accord de fusion entre ASL et JetNetherlands, portant la flotte combinée à plus de 30 avions. Amsterdam-Schipol et Rotterdam s’ajoutent en tant que bases opérationnelles du groupe. Les activités en tant qu’opérateur d’avions de l’ex-Solidair, devenu ASL bv, sont reprises désormais sous l’AOC de JetNetherlands (www.jetnetherlands.nl).

Rijnmond Air Services (RAS) (www.rasnl.com), une organisation de maintenance Part 145 expérimentée et réputée installée à Rotterdam, est reprise en 2015 par ASL/ JetNetherlands. Le groupe investit dans la construction d’un nouveau hangar et de bureaux, inaugurés à l’aéroport de Rotterdam-La Haye aux Pays-Bas dès 2016.

Evolution de la flotte

S’étant attelé dès le début à créer une nouvelle clientèle pour l’aviation d’affaires, en offrant d’abord des avions économiquement abordables, ASL a développé progressivement sa flotte avec des avions d’affaires à cabines plus confortables et couvrant progressivement toutes les catégories de bizjets.

Le premier Cessna Citation XLS+ est introduit en 2011. Pas moins de cinq Citation XLS sont actuellement opérés par le groupe ASL, dont le OO-VMF (msn 560-6193). (Photo Guy Viselé)

2011 voit l’arrivée du premier jet d’ASL avec une cabine stand-up, le Cessna Citation XLS+ (PH-PKD) qui sera exploité sous AOC belge, et réimmatriculé OO-PKD. D’une capacité de neuf passagers, il peut parcourir jusqu’à 3.500 km sans escale et a une vitesse max de près de 850 km/h. Pas moins de cinq Citation XL sont actuellement en service.

Le développement rapide, allié à une expansion des besoins opérationnels de la clientèle, voit l’arrivée de nouveaux types d’avions dans les deux flottes du groupe ASL.

Le plus rapide des avions d’affaires à réaction (vitesse maxi : 975 km/h), le Cessna Citation X, est introduit en 2013. Le premier, le PH-PKX (msn 750-0313) a été réimmatriculé belge OO-PKX, et un autre exemplaire, le PH-NNX msn 750-0232) est exploité par JetNetherlands. (Photo Guy Viselé)

En 2013 ASL présente le tout premier Cessna Citation X pour exploitation commerciale dans le Benelux (PH-PKX). C’est le plus rapide des bizjets, avec une vitesse max de 975 km/h, et une autonomie de 6.000 km. Suivent dans sa division néerlandaise l’arrivée d’avions d’affaires long-courrier à plus grande cabine : en 2014 un Bombardier Challenger 605 (PH-HWM) et un Embraer Legacy 600 (PH-JRC).

Pas moins de cinq Cessna Citation Sovereign sont opérés par le groupe ASL. Le OO-SXX (msn 680-0079) est photographié à Anvers en novembre 2018. (Photo Guy Viselé)

A partir de cette période, le Cessna Citation Sovereign rejoint la flotte d’ASL qui en opère actuellement pas moins de cinq exemplaires, complétant vers le haut son offre de cinq Citation XLS. Deux Dassault Falcon 2000 (PH-PKF et PH-VBG) et un Falcon 7X (PH-UNC) sont opérés sous l’AOC de JetNetherlands.

Opéré par JetNetherlands, le PH-VBG (msn 5) est l’un des deux Dassault Falcon 2000 de la flotte. (Photo Guy Viselé)

Aucun type d’avion d’affaires ne peut couvrir tous les besoins, et ASL a développé au fil des ans une flotte comprenant une quinzaine de modèles différents, allant du Very Light Jet Cessna Citation Mustang jusqu’aux avions à long rayon d’action et/ou à plus grandes cabines tels que les Dassault Falcon 2000 et 7X ou le Canadair Challenger 605.

En turbopropulseurs, la flotte actuelle compte deux Pilatus PC-12 et trois Beech King Air de différents modèles. Parmi ceux-ci, les OO-ASL et OO-LET ont été modifiés pour des missions très spécialisées. ASL devient le premier opérateur aérien belge à obtenir la certification SPO (Special Operations) pour les vols de relais TV en 2017.

ASL introduit en 2016 le tout premier Embraer EMB-545 Legacy 450 (msn 55010003) en Europe. Le OO-NEY a depuis été rejoint par deux autres Legacy 500. (Photo Guy Viselé)

ASL opère aussi différents modèles de la gamme d’avions d’affaires Embraer, parmi lesquels depuis 2016 le premier EMB-545 Legacy 450 (OO-NEY) enregistré en Europe. Il est rejoint par l’Embraer EMB-550 Legacy 500 OO-CYN en mars 2020, et en novembre 2020 par le PH-LGD, opéré au départ de Eindhoven. (9 passagers et 5.700 km d’autonomie). JetNetherlands opère depuis 2020 un Embraer Legacy 600 (PH-JRC). S’y ajoutent les trois Embraer 135/145 opérés sous la dénomination Air Charters Europe. La suite de cet article paraîtra dans le prochain update Hangar Flying et détaillera la diversité et le développement des activités du groupe ASL.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Guy Viselé

Guy Viselé

Pilote privé et Lieutenant-Colonel de Réserve de la Force Aérienne Belge, mais avant tout passionné d'aviation, il débute sa carrière chez Publi Air. Il passe ensuite vingt ans chez Abelag Aviation où il termine comme Executive Vice-President. Après dix ans comme porte-parole de Belgocontrol, il devient consultant pour l’EBAA (European Business Aviation Association). Journaliste free-lance depuis toujours, il a collaboré à la plupart des revues d'aviation belges, et a rejoint Hangar Flying en 2010.

Deze website maakt gebruik van cookies om uw gebruikservaring te optimaliseren. Door verder te surfen, stemt u in met ons Privacy & Cookie beleid. Accepteren Lees meer