Le Boeing 737-200 et sa carrière belge

Zaventem, 3 novembre 2012. En cette période de grisaille et de courtes journées, l’activité spotter se réduit et nous permet de faire un petit retour en arrière sur une famille d’avions qui a connu et connait encore une carrière extaordinaire, tant en Belgique qu’au niveau mondial, le Boeing 737.Nous nous intéressons ici plus particulièrement à la première génération du célèbre biréacteur, le B737-200, et à ses divers utilisateurs belges.

Effectuant son premier vol en avril 1967, cet appareil sera, avec son concurrent le DC-9, le premier biréacteur moyen-courrier économiquement exploitable. Utilisant le même diamètre de fuselage que le Boeing 707, il permet un aménagement en deux fois trois sièges-passagers par rangée et est compatible en cargo avec les containers et palettes utilisées sur les autres types d’avions Boeing (707 et 727). La première génération de Boeing 737 (les modèles -100 et -200) est équipée de turboréacteurs Pratt & Whitney JT8D-15. Le kérosene est très bon marché à l’époque et les nuisances sonores n’ont pas encore généré l’attention des politiques. Boeing réussit à vendre pas moins de 1.118 B737-200 et livrera le dernier en 1988. Il sera alors remplacé par les versions -300, -400 , -500 équipées du turbofan CFM-56 plus sobre en consommation et moins bruyant, désormais connu sous l’appelation « 737 Classic » et construits à 1.984 exemplaires. Ils seront à leurs tours remplacés par les B737NG (pour « new generation ») à partir de 1997, et une quatrième génération, le B737MAX, a été annoncée en juillet 2011 avec un premier vol programmé en 2016. Toutes versions confondues, à ce jour plus de 9.300 commandes ont été enregistrées et plus de 7.000 Boeing 737 ont été produits et il est prévu de produire quarante machines par mois en 2013!

Au début des années septante, la Sabena s’intéresse au Boeing 737 pour le remplacement de ses Convair 440 et de ses Caravelles. La première génération, dans ses versions -200, a été le cheval de bataille non seulement de la compagnie nationale sur son réseau européen, mais aussi l’avion qui a permis le véritable démarrage des activités charter de plusieurs compagnies belges qui ont marqué la période des années septante à nonante.

Entre la livraison à la Sabena du premier Boeing 737-229 (OO-SDA) le 6 mai 1974 et la radiation du dernier (OO-SDN) le 27 février 2001, pas moins de trente-cinq B737 de la première génération ont été immatriculés en Belgique auprès de six compagnies différentes (Sabena, Sobelair, TEA, Abelag Airways, Air Belgium et Skyjet). La Sabena a non seulement introduit le premier appareil de ce type dans notre pays, mais en a aussi été le dernier utilisateur belge, soit presque 27 années consécutives d’exploitation. Elle a utilisé pas moins de seize B737-229, dont quatre en version convertible (-229QC) cargo-passagers. C’est aussi l’avion qui a succédé aux Boeing 707 de la Trans-European Airways, qui en a opéré une douzaine de 1976 à 1989. Troisième utilisateur belge, la Sobelair a réceptionné son premier B737-229 en 1978, et en a opéré trois en propriété, plus quatre machines louées à la Sabena et des locations saisonnières auprès notamment de Air Belgium. Cette dernière est née en tant qu’Abelag Airways, qui introduit le B737-2P6 OO-ABB en janvier 1980, et se transforme en Air Belgium en mai de la même année. Deux autres B737-200 s’ajouteront à la flotte (OO-RVM en 1981 et OO-PLH en 1982), et un appareil de la Sobelair sera loué pour la saison estivale 1985. Il faut aussi mentionner en 1990 les quatre immatriculations de B737-200 sur le registre belge par Skyjet, même s’il s’agissait avant tout d’une procédure administrative entre deux ventes, et que ces appareils n’ont jamais volé sous leurs marques belges (OO-PHC, -PHE, -PHF, -PHG). Les activités charter étaient beaucoup plus saisonnières que de nos jours, et pour rentabiliser leurs avions les compagnies effectuaient en basse saison de fréquentes sous-locations à d’autres opérateurs aux quatre coins du monde, avec pour le plaisir des spotters, une variété de changement de livrées et d’immatriculations.

Au fil des années, la hausse du prix du pétrole et les restrictions opérationnelles au niveau du bruit ne permettent plus l’exploitation des B737 de la première génération en Europe. Ils seront remplacés soit par des Airbus monocouloirs (à la Sabena et chez Air Belgium), soit par des Boeing 737 Classic (chez Sobelair et TEA). Mais cela c’est une autre histoire sur laquelle nous espérons revenir dans Hangar Flying dans les prochains mois.

Texte et photos: Guy Viselé

  • Le tout premier Boeing 737 belge, OO-SDA (cn 20907), est livré à la Sabena en mai 1974. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Commandé neuf chez Boeing, le tout premier Boeing 737 de la TEA, le OO-TEH (cn 21231), est livré en juin 1976. Il restera en service jusqu’en 1989, mais sera loué à de nombreux autres utilisateurs (Bahamasair, Quebecair, Nigeria Airways, Kabo Air, America West, British Midland) avant d’être cédé à Malaysian Airlines comme 9M-MBN. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Troisième opérateur belge, la Sobelair reçoit son premier Boeing 737, le OO-SBQ (cn 21596), en août 1978. Sa carrière belge durera jusqu’en septembre 1997, lorsqu’il est vendu à la compagnie chilienne Avanti comme CC-CVC. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le OO-ABB (cn 21359), livré en janvier 1980, n’aura volé que quelques mois sous la livrée de Abelag Airways, avant que la compagnie ne soit rebaptisée Air Belgium en fonction d’un changement majeur de son actionnariat. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Les marques OO-RVM (pour Rudolf Van Moerkerke, le patron de Sunair, actionnaire principal de la compagnie) sont attribuées au deuxième B737 (cn 22453) de Air Belgium qui inaugure sa nouvelle livrée. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Les flottes de Sabena et Sobelair s’interchangent fréquemment et le OO-SBT (cn 21840) arbore les noms des deux compagnies dans le schéma de couleurs SN des années nonante (photo Guy Viselé)

  •  
  • Quatre Boeing 737-229C convertibles passagers-cargo faisaient partie de la flotte Sabena. On distingue la porte cargo sur le côté avant gauche du OO-SDK (cn 20916). (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Arborant les nouvelles couleurs de la TEA, le B737-2M8 (cn 21736) OO-TEL a été mis en service de 1979 à 1989 et a connu diverses périodes de « wet-lease » externe (El Al, Kabo Air, Rotterdam AL, TUR) avant d’être transféré vers la filiale britannique Trans European Airways (UK) sous les marques G-BTEB. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le OO-TEO (cn 22090) est loué en 1985 par TEA à la compagnie nigérienne Kabo Air pour assurer le transport de pélerins vers La Mecque, le fameux « Hadj ». Livré à TEA en mai 1980, il sera radié définitivement en décembre 1988 et deviendra HA-LEB de Malev. Entretemps, il aura aussi porté les couleurs de El Al, Kabo Air, et TUR lors de différentes opérations de « wet-lease ». (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Troisième B737-200 d’ Air Belgium, le OO-PLH (cn 20128) est mis en service en mai 1982. Il est loué pour la saison d’hiver 1985-1986 à America West. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le OO-SBS (cn 21839) de Sobelair est livré en août 1979. Il est photographié en juin 1990 sous les couleurs de Italjet, mais encore sous marques belges, et deviendra I-JETA. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le OO-SDB (cn 20908) aux couleurs de Tunis Air en juillet 1990. Livré à la Sabena début mai 1974, il est transféré à TEA en mars 1988, et sous-loué à Tunis Air d’avril à octobre 1990. Il est radié en avril 1991 et devient YV-79C de Avensa (Venezuela). (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Photographié en septembre 1990, le OO-SBT (cn 21840) arbore les couleurs Sobelair de l’époque, inspirées de celles de la Sabena. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le OO-SDO (cn 21177) dans les couleurs de la Sabena de la fin des années nonante, avec le logo « Flying with Swissair »…Immatriculé en 1975, il est radié après 25 années de service en décembre 2012 et devient G-CEAJ de European Aviation. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Un Boeing 737 belge aux couleurs de la Pan Am! Le OO-TEK (cn 21719) est entré en service à la TEA en juin 1979. Après diverses locations à Quebecair (C-GQBT), il est loué à la Pan Am comme N385PA de février 1983 à août 1985 et basé à Berlin-Tegel. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le OO-TEK (cn 21719) est radié en février 1989 et passe chez Aloha Airlines comme N804AL. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Photographié en mars 1993, le B737-229C OO-SDR (cn 21738) de la Sabena est repeint aux couleurs de Kampuchea Airways en décembre 1992. Il revient dès mars 1993 et sera radié en janvier 2000 suite à sa vente à European Aviation comme G-BYYF. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le B737-229 OO-SDN (cn 21176), inscrit en juillet 1975, sera le dernier 737 de la première génération à quitter le registre belge suite à sa vente comme G-CEAI à European Aviation en mars 2001. Il a lui aussi connu quelques locations exotiques, comme ici aux couleurs de Gulf Air en octobre 1977. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Mélange des genres! Le OO-ABB (cn 21359) de Air Belgium arbore encore l’insigne d’Abelag Airways sur la dérive mais est loué à TEA en novembre 1980. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le B737-2M8 (cn 21736) OO-TEL de TEA a été loué à Rotterdam AL de novembre 1983 à mars 1984. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le OO-RVM (cn 22453) de Air Belgium photographié en avril a été loué à Britannia Airways pour l’été 1981. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • La Sobelair loue son Boeing 737 OO-SBQ (cn 21596) à Air Djibouti pour six mois début 1984. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le premier Boeing 737 de la TEA, le OO-TEH (cn 21231), est loué à British Midland de mars à mai 1988. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le OO-TEM (cn 21735) est livré à TEA en juin 1979. Il est loué à Southwest Airlines de février 1981 à avril 1983. Il est radié en octobre 1983 et passe chez America West comme N133AW. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le B737-2M8 OO-TEN (21955) est immatriculé au nom de la TEA en janvier 1981. Il est loué à Nigeria AW de novembre 1981 à avril 1982. Il est radié en mai 1984 et devient N141AW de America West. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le OO-TEH (cn 21231) est repeint dans des couleurs non-standards de la TEA à l’issue de sa location à America West en juillet 1987. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le B737-229 OO-SBT (cn 21840) de la Sobelair avec le logo Air Belgium en été 1983. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le OO-SDJ (cn 20915) a été le seul Boeing 737-200 à porter la dernière livrée de la Sabena. (Photo: Kevin Cleynhens)

  •  
Guy Viselé

Guy Viselé

Pilote privé et Lieutenant-Colonel de Réserve de la Force Aérienne Belge, mais avant tout passionné d'aviation, il débute sa carrière chez Publi Air. Il passe ensuite vingt ans chez Abelag Aviation où il termine comme Executive Vice-President. Après dix ans comme porte-parole de Belgocontrol, il devient consultant pour l’EBAA (European Business Aviation Association). Journaliste free-lance depuis toujours, il a collaboré à la plupart des revues d'aviation belges, et a rejoint Hangar Flying en 2010.

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à surfer sur Internet, vous acceptez notre politique de confidentialité et d’utilisation de cookies. Accepter Lire Plus