Du terrain de sport au champ de bataille

Couverture du livre.

Bruxelles, le 12 octobre 2020. Malgré les restrictions dues à la pandémie, nombreuses étaient les personnalités sportives et militaires à répondre à l’invitation de la Fondation Baillet Latour pour la présentation du livre de Roger Vanmeerbeek « Du terrain de sport au champ de bataille » en la prestigieuse Salle Gothique de l’Hôtel de Ville de Bruxelles. Dans la salle, on notait la présence du Général Aviateur Gérard Van Caelenberge, ancien « Chief of Defence » et actuel président des Vieilles Tiges qui honorait ainsi son ami et ancien professeur à l’Ecole de Guerre.

Roger Vanmeerbeek

Si vous avez lu mon l’article « De Sabre turcs au PAIM » paru sur Hangar Flying en septembre de cette année, le nom de l’auteur ne vous sera pas inconnu. Roger Vanmeerbeek est en effet Colonel d’aviation BEM en retraite. Athlète confirmé, il a été une figure active du sport de haut niveau tant à la F.Aé que dans le civil. Après des fonctions au 10ème Wing de Chasseurs Bombardiers de Kleine Brogel et au 13ème Wing Missiles à Düren (RFA) il fut entr’autre le chef du « Sport et de l’Entrainement Physique de l’Armée » (BLS) et professeur à l’Institut Royal Supérieur de la Défense. Il fut également membre du comité exécutif du Conseil International du Sport Militaire (CISM). Athlète de trois sports différents (athlétisme, course d’orientation et badminton), une médaille de bronze du mérite sportif national lui fut décernée en 1970. Il fut administrateur du Comité Olympique Belge et trois fois chef de la délégation belge aux Jeux Olympiques. Toujours très alerte et actif, il décroche à 77 ans en 2012 un doctorat en kinésiologie à la Katholieke Universiteit Leuven (KUL), titre qui s’ajoute à d’autres grades universitaires de l’ULB et de la VUB ainsi qu’à de nombreuses distinctions sportives.

Couverture du livre.

L’auteur Roger Vanmeerbeek sera couronné de 16 titres de champion de Belgique en badminton, simple, double et double mixte.

Sportifs belges dans la première et seconde guerre mondiale

Que vient donc faire un livre sur des sportifs dans un magasine dédié à l’aviation, me direz-vous ? Outre la carrière de Roger à la Force Aérienne, ce livre vous donnera la réponse. L’ouvrage est la traduction, enrichie de données supplémentaires, des deux éditions en néerlandais publiées en 2016 et 2018.

C’est au cours de la préparation de son doctorat que vient à Roger l’idée de faire un « inventaire » des sportifs d‘élite belges engagés dans les deux conflits mondiaux. Ayant constaté que bon nombre de compatriotes mobilisés ou volontaires avaient remporté des médailles aux Jeux Olympiques ou étaient des leaders internationaux dans des différents sports, il remarque aussi qu’aucune étude ne leur avait été consacrée.

Victor Boin, un aviateur très connu et très grand sportif, marquera le sport belge. Il aura à son actif, en collaboration avec son ami Jacques Ochs, olympien et aviateur, la destruction d’un sous-marin allemand durant la première guerre mondiale.

Au total 424 sportifs d’élite se distinguèrent dans l’une ou l’autre guerre dont 46 dans les deux. Une courte biographie, tant militaire que sportive est consacrée à chacun d’eux, ainsi que des anecdotes et des mises en contexte des deux guerres. Sans surprise, nombreux de ces sportifs étaient cyclistes ou footballeurs, mais nous y trouvons de nombreux aviateurs. Des exemples marquants, parmi d’autres, sont Victor Boin, médaillé olympique en 1908 et 1912 qui s’illustra sur le front de l’Yser avec l’escadrille d’ hydravions de Calais, Jan Olieslagers, le « démon anversois » ou encore le Général Aviateur Mike Donnet. Au travers des 317 pages, le lecteur découvrira, outre les autres sportifs, des aviateurs peu connus ou des facettes méconnues des plus connus. A ce titre, même si ce livre ne se lit pas comme un roman, il est une source d’informations, remarquablement documentée et illustrée, sur chacun des athlètes identifiés mais également sur des tas d’autres aspects historiques de ces périodes chahutées. Ce livre démontre aussi que le patriotisme était alors très développé et il contribue ainsi au devoir de mémoire.

Sponsorisé par la Fondation Baillet Latour (https://fondsbailletlatour.com) ce livre très complet et bien présenté n’est pas en vente publique mais est disponible pour le lecteur intéressé chez l’auteur (roger.vanmeerbeek@telenet.be) .

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Bob Verhegghen

Bob Verhegghen

Né au Congo en janvier 1952. Passionné d’avions militaires et de maquettes dès mon plus jeune âge. Auteur de nombreux articles historiques et ou de maquettisme sur la force Aérienne dans diverses revues et dans la revue KIT de l’IPMS Belgium. J’ai un intérêt particulier pour les planeurs anciens, la Force Aérienne d’après-guerre et les T-6, (R) F-84F, et Mirage. J’ai le soucis de l’exactitude et du détail pour mes maquettes. Pilote de planeur depuis 1977, instructeur avec près de 900 heures de vol je suis l’heureux copropriétaire de l’ASK-13 ex PL-66 des Cadets de l’Air (aujourd’hui D-3438) basé à Temploux.

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à surfer sur Internet, vous acceptez notre politique de confidentialité et d’utilisation de cookies. Accepter Lire Plus