Mirage mascotte à Saffraanberg

Saffraanberg, le 16 mai 2013. Une sympathique animation et une chaude ambiance régnaient dans le hangar 5 du CC (centre de compétence) Sp Dept Tech Air à Saffraanberg, siège autrefois de l’école technique de la Force Aérienne. En effet, une bonne centaine de « miragistes », anciens pilotes ou techniciens et autres sympathisants du légendaire chasseur à aile delta avaient répondu à l’invitation du Major d’aviation Steven Krolicki, Chef de corps du CCF Appui Dept Tech Air.

Le Major Krolicki et ses élèves s’étaient donnés pour objectif de restaurer le Mirage V BA17 en piteux état qui se trouvait à Saffraanberg avec la volonté d’en faire la digne mascotte de leur département du Centre de Compétence. Totalement remis en état et peint aux couleurs du CC, c’est avec fierté que le Chef de corps inaugurait officiellement ce Mirage érigé en monument près du tarmac devant le hangar 5.

Après avoir exposé le développement du projet et les missions du Centre de Compétence Tech Air de la composante air des forces armées belges, le Major Steven Krolicki appela le parrain et la marraine de l’avion à dévoiler la plaque commémorative qui sera placée à proximité du Mirage BA17.

La marraine du BA17, l’Adjudant e.r. Josiane Busschots, a bien connu le Mirage pour avoir été durant de nombreuses années technicienne moteur sur le réacteur Atar propulsant les Mirage belges. A la dissolution du 3ème wing, elle fut affectée au 15ème wing comme spécialiste moteur, cette fois sur les turbopropulseurs Allison des C-130H Hercules de la 20ème escadrille. Elle fut ensuite mutée au 1er wing à Beauvechain, se consacrant dès lors aux Lycoming de 160 CV montés sur les SIAI-Marchetti et termina sa carrière militaire comme instructeur sur ce moteur à l’école technique de Saffraanberg.

Le parrain, le Commandant Aviateur e.r. Rudy Ryckeboer est lui aussi un grand connaisseur du Mirage pour en avoir piloté plus d’un au sein des 1ère et 8ème escadrilles à Bierset. Il termina sa carrière à la Force Aérienne comme instructeur sur SF 260 à la 5ème escadrille à Beauvechain ainsi qu’en tant que commandant de bord d’Embraer ERJ 135/145 et Mystère XX/Fan Jet Falcon à la 20ème escadrille du 15ème wing de Melsbroek. Rendu à la vie civile, il devint pilote d’executive jets au Flying Group à Deurne et l’heureux co-propriétaire du Stampe & Vertongen SV4b OO-SVB/V43 basé à Brustem.

Cette réunion très agréable était rehaussée par la présence de nombreuses figures du Mirage et, notamment, le Général-major Aviateur e.r. Michel Audrit, ancien pilote de Mirage et premier commandant de la composante air en janvier 2000 ainsi que le Colonel Aviateur e.r. Jack Pil, dernier commanding officer de la 8ème escadrille (formation opérationnelle des pilotes de Mirage) dissoute en septembre 1991 et président de la Mirage Pilots Association.

Il n’entre pas dans les intentions du présent article de recenser les participants à l’événement, mais il convient de souligner que l’assistance était particulièrement empreinte de bonne humeur et la bière spéciale « Mirage », brassée uniquement pour la circonstance à l’instigation du Chef de corps, n’y était certes pas étrangère !

Texte et photos: Jean-Pierre Decock

  • Le Mirage V BA17 érigé en monument mascotte du CC Sp Dept Tech Air de Saffraanberg sous le morne crachin qui persista toute la journée du 16 mai 2013.

     

  •  
  • Vue du côté gauche du BA17 avec le hangar 5 à l’arrière-plan à droite.

  •  
  • Gros plan sur la dérive du BA17 arborant l’emblème hérité de la (Belgian) Technical Training School constituée au sein de la Royal Air Force à Snailwell en novembre 1944.

     

  •  
  • Le Mirage vu de face révèle bien ses contours racés de chasseur à aile delta; on peut apercevoir, à l’arrière, la maquette et le panneau d’information le concernant apposés sur le mur du bâtiment.

     

  •  
  • La maquette et le panneau reprenant les emblèmes des escadrilles dotées de Mirage (de haut en bas : 2ème, 8ème, 42ème et 1ère escadrilles) et récapitulant les données relatives au BA17, l’un des 18 Mirage ayant participé à l’opération Ace Guard à Diyarbakir en Turquie dans le cadre de Desert Shield/Storm (c’est-à-dire la première guerre du Golfe) de janvier à mars 1991.

     

  •  
  • Le Major d’aviation Steven Krolicki, chef de corps du CCF Appui Dpt Tech Air, expose le développement du projet Mirage BA17 et les missions du Centre de Compétence de Saffraanberg.

     

  •  
  • Le parrain Rudy Ryckeboer et la marraine Josiane Busschots dévoilant la plaque qui sera installée à proximité immédiate du Mirage BA17 mascotte du CC Sp Dept Tech Air.

     

  •  
  • Parrain et marraine présentent le souvenir qui leur a été offert par le Major Steven Krolicki et son équipe.

     

  •  
  • Dans son élément, le BA17 survole la Belgique en octobre 1987 et porte la comète sur la dérive, l’emblème de la 2ème escadrille du 2ème wing de Florennes. (Jo Huybens)

     

  •  
  • Saisi à Bierset après son dernier défilé aérien à l’occasion de la fête nationale le 21 juillet 1990, le BA17 allait rejoindre Saffraanberg un an plus tard pour une longue période d’hibernation…

     

  •  
Jean-Pierre Decock

Jean-Pierre Decock

Brevet B de vol à voile en 1958. Pilote privé avion en 1970. Totalise 600 heures de vol dont 70 d’acro. Un œil droit insuffisant empêche toute carrière dans l’aviation. (Co-)Auteur et traducteur de 41 ouvrages d’aviation publiés en 4 langues depuis 1978. Compétences: histoire, technique et pilotage (aviation civile, militaire ou sportive).

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à surfer sur Internet, vous acceptez notre politique de confidentialité et d’utilisation de cookies. Accepter Lire Plus