KB spotters day 2017

201710KBSD18.jpg

Kleine-Brogel, 9 septembre 2017. C’est le rendez-vous bisannuel des spotters organisé en association avec le meeting Sanicole. Comme chaque fois, les organisateurs ont réservé quelques surprises aux fanas d’aviation qui étaient pas loin de deux mille cette année venus pour mitrailler de leurs flashes de beaux et rares avions et hélicoptères.

Parmi les visiteurs et les présentateurs, figuraient les Belges bien connus comme la patrouille des Diables Rouges et ses SIAI-Marchetti SF260M qui enchantèrent les spectateurs ainsi que les démonstrations solo de l’Agusta A109, du F-16AM et du NFH90 qui prouvèrent que nos pilotes n’ont rien à envier à leurs rivaux européens.

La grande surprise du jour, et du meeting, fut la patrouille des Saudi Hawks, dont c’était la seconde visite en Belgique, leur première apparition sous nos cieux remontant à juillet 2011. Une autre surprise fut le team espagnol ASPA évoluant pour la première fois chez nous avec ses cinq Airbus Helicopters Colibri.

Au rang des participants habitués, mais toujours agréables à voir évoluer, citons les Frecce Tricolori et le team des Royal Jordanian Falcons sur Extra 300 pour qui la Belgique est, pour ainsi dire, le second domicile… Quelques solos spectaculaires dans la façon dont les pilotes tiraient les G et maniaient la post-combustion laissèrent une puissante empreinte dans le ciel limbourgeois, notamment le F-16C Soloturk, le F-16C grec, le Mig 29 polonais, le JAS Gripen suédois et surtout le Dassault Rafale drivé par le Capitaine Jean-Guillaume « Ma rty » Martinez, un vrai pilote de « démonstration alpha », sans oublier, bien sûr, notre « Gizmo » national et son F-16AM à décoration dite « blizzard ».

Avec quelques oiseaux rares au statique (F/A-18 Hornet finlandais et suisse) et des warbirds tels que le T-28 Trojan et le P-51D Mustang mis en œuvre par des Belges depuis Anvers et les formations improbables des Pilatus provenant de Genk-Zwartberg, les organisateurs faisaient carton plein…

Une bien belle journée pour les passionnés d’aviation qui aspirent déjà à celle à venir … en 2019!

Jean-Pierre Decock

  • Décollage de deux British Aerospace Hawk portant la livrée de la patrouille acrobatique saoudienne « Saudi Hawks » que l’on a pu voir pour la deuxième fois en Belgique, la première fois, c’était en juillet 2011 à Coxyde. (Photo Tom Brinckman)

     

  •  
  • La patrouille des « Saudi Hawks » volant en line abreast à proximité de leur port d’attache de Tabuk au nord-ouest de la péninsule arabe. (Saudi Hawks via Sanicole)

     

  •  
  • Les Saoudiens des « Saudi Hawks » ne manquent pas de bras pour repositionner ce Hawk à l’issue de son vol; à l’extrême droite, le pilote avec son casque spécialement décoré et son pantalon anti-G porté par-dessus sa combinaison de vol. (Photo Jean-Pierre Decock)

     

  •  
  • C’est bien la première fois qu’on ait photographié un F-16AM solo display belge (ici le FA-123) émettant du fumigène et provoquant des traînées de condensation (vortex) dues aux manœuvres sous haut facteur de charge; nul doute que son cocher, le Commandant Aviateur Tom « Gizmo » De Moortel de la 31ème escadrille ait la carcasse solide! (Photo Tom Brinckman)

     

  •  
  • Passage des Pilatus en provenance de Genk-Zwartberg: le PC-3 immatriculé D-ECPI mène la formation avec, à sa gauche, le PC-7 immatriculé N60LT et, à sa droite, le PC-12 immatriculé OO-NLT, un trio d’appareils qui met bien en valeur les productions du constructeur suisse. (Photo Tom Brinckman)

     

  •  
  • C’est la première fois que des F/A-18 Hornet finlandais (immatriculés HN416 et HN454) étaient visibles en Belgique. (Photo Tom Brinckman)

     

  •  
  • C’était également un des premières présentations de la patrouille espagnole ASPA volant sur hélicoptère Colibri extrapolé de la fameuse Gazelle; les appareils sont immatriculés 78-25/30/31/20/26 et 23 (réserve). (Photo Jean-Pierre Decock)

     

  •  
  • Fidèles à leur image, les Diables Rouges livrèrent le beau spectacle aérien auquel on est désormais habitué mais qu’on ne se lasse jamais d’admirer, comme ici l’éclatement de la patrouille en deux binômes. (Photo Tom Brinckman)

     

  •  
  • Un garagiste de Heusden spécialisé en voitures de sport et grand amateur de Ford Mustang en avait décoré spécialement une pour en faire la surprise au pilote du North American P-51D Mustang « Scat VII », serial 472922 et squadron code L2-W. (Photo Tom Brinckman)

     

  •  
  • Le NFH90 immatriculé RN04 a fait une très belle démonstration, prouvant que les équipages de la 40ème escadrille de Coxyde ont déjà bien en mains leur nouvelle monture mise en service en 2014. (Photo Jean-Pierre Decock)

     

  •  
  • Le Dassault Rafale immatriculé 4-HO (numéro de construction 317) affecté à l’escadron de transformation Rafale 3/4 Aquitaine fait un décollage musclé pour un vol de reconnaissance préalable à la démo du présentateur officiel du type, le Capitaine Jean-Guillaume « Marty » Martinez. (Photo Tom Brinckman)

     

  •  
  • Bravo à l’atelier de peinture pour la splendide livrée du Rafale de démonstration 4-GL affecté au Capitaine « Marty » Martinez qui totalise 1.350 heures de vol sur Rafale. (Photo Jean-Pierre Decock)

     

  •  
  • Le F-16C de la force aérienne grecque (immatriculé 500) décolle pour effectuer sa présentation. Chose assez rare, l’appareil est équipé d’un CFT (Conformal Fuel Tank), c’est-à-dire un réservoir supplémentaire de carburant en position dorsale et épousant les contours aérodynamiques de l’avion. (Photo Jean-Pierre Decock)

     

  •  
  • Les avions de servitude sont un peu les oubliés de meetings, car dans l’ombre des machines de démonstration en solo ou en patrouille dont ils assurent le soutien logistique. Celui-ci est un CASA CN235 Nurtano espagnol immatriculé T21-10 avec code d’unité 35-48. (Photo Jean-Pierre Decock)

     

  •  
  • Décollage en plein face au soleil qui se reflète dans les disques d’hélice des Extra 300 de la patrouille des Royal Jordanian Falcons coutumière des meetings Sanicole. Ceux-ci sont, dans l’ordre, les JY-RFE/RFD/RFC et RFB. (Photo Jean-Pierre Decock)

     

  •  
  • Le JAS Gripen suédois au taxi pour gagner la piste et effectuer sa démonstration. (Photo Tom Brinckman)

     

  •  
  • Le Mig 29 Fulcrum polonais 70 rouge du 1PLM (1er régiment d’aviation) est préparé pour son vol de présentation. (Photo Jean-Pierre Decock)

     

  •  
  • Une belle photo de l’Agusta A109 du wing héli de Beauvechain se préparant à sa démonstration musclée. La livrée un peu vieillie et les brusques et fréquentes variations de la lumière le 9 septembre à Kleine-Brogel donnent l’impression que des peintures de différents tons ont été appliquées sur l’appareil. Nous n’osons pas imaginer les discussions entre modélistes pointus décidés d’en faire le modèle réduit pour participer à un concours de maquettisme. (Photo Tom Brinckman)

     

  •  
Jean-Pierre Decock

Jean-Pierre Decock

Brevet B de vol à voile en 1958. Pilote privé avion en 1970. Totalise 600 heures de vol dont 70 d’acro. Un œil droit insuffisant empêche toute carrière dans l’aviation. (Co-)Auteur et traducteur de 41 ouvrages d’aviation publiés en 4 langues depuis 1978. Compétences: histoire, technique et pilotage (aviation civile, militaire ou sportive).

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à surfer sur Internet, vous acceptez notre politique de confidentialité et d’utilisation de cookies. Accepter Lire Plus