Dark Falcon

201805DarkF02.JPG

Florennes, le 23 avril 2018. Le F-16 de démonstration nouveau est présenté à la presse. D’emblée, l’œil est conquis par la sobre et élégante décoration du Dark Falcon qui sera l’appareil du pilote de démonstration F-16 de la Composante Air, le Commandant Aviateur Stéphan Darte, surnommé « Vador », pour les saisons 2018 jusques et y compris 2020. C’est une noble tâche dont il est investi en tant qu’ambassadeur des ailes militaires belges. Il ne fait pas de doute que cet officier aviateur remplisse son rôle avec brio, fort de ses vingt ans d’expérience en tant que pilote de F-16, essentiellement et exclusivement à la 1ère escadrille.

Nous tenons à féliciter l’équipe qui a pensé et réalisé cette superbe décoration, à savoir les concepteurs du projet Johan Wolfs (qui n’est pas loin de sa cinquantième création dans ce domaine) et Nicolas Deboeck secondés par Stephan Darte « Vador », le pilote de démonstration, l’atelier de peinture de la base de Florennes et les membres de l’équipe de support technique de l’appareil de démonstration: bravo pour une décoration aussi racée et vraiment « classe »!

Acceptance flights 2018

Le lundi 30 avril 2018, soit une semaine plus tard, étaient prévus les « acceptance flights » exécutés sous l’œil critique des autorités et en présence de la presse. La météo ingrate (vent de tempête soufflant en rafales violentes) a empêché tout vol car trop dangereux, principalement pour des avions et hélicoptères évoluant en solo et en formation et à basse altitude! Les équipes de démonstration furent donc présentées au sol: le Commandant Aviateur Stéphan Darte « Vador » pour le F-16, les Capitaines Aviateurs Stijn Soenens et J. Jacobs pour l’Agusta A109 de la 17ème escadrille et le Lieutenant-colonel Aviateur Jean Van Hecke et ses ailiers Meel et Al ainsi que Papy, le charognard, de la très appréciée patrouille des Diables Rouges sur SIAI-Marchetti SF260 de la 5ème escadrille.

Seuls volèrent les deux hélicoptères Agusta A109, et encore pour rejoindre leur base de Beauvechain. Heureusement, l’état-major avait assisté à la répétition générale le vendredi précédent et rien ne retardera les équipes de démonstration à montrer toutes les facettes de leur talent durant les nombreuses fêtes aériennes qu’ils animeront l’été prochain.

Jean-Pierre Decock

Photos: Bob Verhegghen

  • Le FA-101 dans sa livrée Dark Falcon dont les plumes s’étirent sur le dos de l’avion et l’intrados de l’aile. A noter: la mention « Belgian Air Force » peinte sur les becs de bord d’attaque.

     

  •  
  • Le Dark Falcon vu de l’avant en contre-plongée: voilà un F-16AM racé et qui a vraiment fière allure.

     

  •  
  • Le F-16 est un avion « qui a de la gueule », encore plus avec le nez laqué en noir brillant, ce qui constitue une prouesse pour l’atelier de peinture de Florennes! 

     

  •  
  • Le pilote, le Commandant Aviateur Stéphan Darte « Vador », actuellement attaché au groupe de vol du 2ème wing, devant « son » FA-101.

     

  •  
  • Les deux équipes de techniciens et le pilote posent avec une fierté légitime devant « leur » avion.

     

  •  
  • Gros plan sur la dérive ventrale du F-16 à l’effigie de Dark Vador en clair-obscur, un clin d’œil au pilote et à la saga de la Guerre des Etoiles.

     

  •  
  • Le badge F-16 Solo Display pour 2018… et les années à venir.

     

  •  
  • Gros plan sur la dérive marquée au « Dark Falcon » avec des scintillements sur Belgian Air Force et les couleurs nationales aux extrémités du gouvernail de profondeur.

     

  •  
  • Les Capitaines Aviateurs Stijn Soenens et J. Jacobs démonstrateurs de l’Agusta A109 posent devant le H29 arborant le motif au griffon, emblème de la 17ème escadrille du 1er wing héli auquel ils appartiennent.

     

  •  
  • Le badge officiel de la Composante Air pour 2018, tel qu’appliqué ici sur l’Agusta A109/H29, commémore le siècle de la fin de la 1ère Guerre Mondiale.

     

  •  
  • L’Agusta H24 est un deuxième appareil revêtu du motif au griffon mis en ligne par la 17ème escadrille pour présentation au public.

     

  •  
  • Sous un ciel tourmenté et menaçant, les Agusta A109 H29 et H24 quittent Florennes pour rejoindre leur base de Beauvechain.

     

  •  
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Jean-Pierre Decock

Jean-Pierre Decock

Brevet B de vol à voile en 1958. Pilote privé avion en 1970. Totalise 600 heures de vol dont 70 d’acro. Un œil droit insuffisant empêche toute carrière dans l’aviation. (Co-)Auteur et traducteur de 41 ouvrages d’aviation publiés en 4 langues depuis 1978. Compétences: histoire, technique et pilotage (aviation civile, militaire ou sportive).

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à surfer sur Internet, vous acceptez notre politique de confidentialité et d’utilisation de cookies. Accepter Lire Plus