Cérémonie du souvenir du crash SABENA en 1961 à Berg

Kampenhout-Berg, le 12 février 2011. Une assistance nombreuse (plus de 200 personnes) s’était rendue à Kampenhout à l’invitation du Bourgmestre Jean Meeus et du conseil communal qui avaient pris l’initiative de la cérémonie et monté une exposition consacrée au crash du Boeing 707 de la SABENA avec le concours de l’ASBL Hangar Flying.

Y assistaient, de nombreux membres des familles des victimes (équipage et passagers) mais aussi des victimes au sol ainsi que bon nombre de ceux qui avaient été secouristes de la première heure en ce 15 février 1961, jour funeste aux ailes belges : pompiers, secouristes, personnel de la SABENA. La cérémonie du souvenir, à la stèle érigée en 2001 en mémoire des victimes, était rehaussée de la présence de Son Excellence Howard Gutman, ambassadeur des Etats-Unis, accompagné de son épouse ainsi que de Mrs Lesley Gianelli venue spécialement d’Amérique en tant que représentante de la United States Figure Skating Association (association américaine de patinage artistique), car l’équipe américaine de patineurs, en route vers les championnats du monde à Prague, était à bord du Boeing 707 accidenté. Enfin, de nombreuses personnalités des milieux de l’aviation avaient également tenu à rendre hommage à leurs camarades disparus.

Après quelques mots de bienvenue adressés aux invités par le Bourgmestre Jean Meeus, Kevin Cleynhens, qui est l’auteur du livre fort bien documenté consacré à ce drame national, en a développé les tenants et les aboutissants de façon exhaustive. A l’issue de cette partie académique, l’assistance fut conviée à se rendre à la stèle où le Bourgmestre, Son Excellence l’Ambassadeur et Mrs Lesley Gianelli prononcèrent une allocution. Après quoi le Bourgmestre Jean Meeus et Kevin Cleynhens déclamèrent la liste des 73 victimes en guise de clôture à la cérémonie.

Si, durant tout le déroulement des diverses phases de la cérémonie, l’émotion était palpable, elle n’était cependant ni larmoyante, ni ostentatoire. L’assistance recueillie avec dignité a témoigné du plus grand respect dans son hommage aux disparus.

L’organisation de cette journée fut parfaite et le  Bourgmestre, le conseil échevinal et le personnel communal de Kampenhout méritent un triple bravo pour leurs prestations que les invités ont appréciées à l’unanimité.

Jean-Pierre Decock
Photos: Guy Viselé

  • La « Villa Lucie », au centre de Kampenhout, qui abrite l’exposition consacrée au crash du Boeing 707 survenu il y a 50 ans dans l’identité de Berg. Cette exposition est accessible tous les jours jusqu’au 27 février (www.hangarflying.eu/nl/content/berg-herdenkt-juliet-bravo) et il est possible de s’y procurer (pour 14€) l’excellent ouvrage dont Kevin Cleynhens est l’auteur.

  •  
  • Peu avant la présentation officielle, Kevin Cleynhens converse avec, de gauche à droite, Messieurs Staf Collier et Théo Vandamme, tous deux contrôleurs aériens le jour du drame (ils furent donc les derniers à parler à l’équipage) et l’épouse et le fils du seul passager allemand du Boeing crashé.

  •  
  • Vue panoramique de la très nombreuse assistance lors du speech de bienvenue du Bourgmestre Jean Meeus.

  •  
  • Très attentives lors de la présentation audiovisuelle de l’accident faite par Kevin Cleynhens, les deux filles de feu Louis Lambrechts, le commandant de bord du Boeing OO-SJB.

  •  
  • Lors de la cérémonie à la stèle commémorative érigée sur les lieux du crash, Lemmekensstraat, de gauche à droite : Mrs Lesley Gianelli, Mme Juliette Pelgrims, veuve de Marcel Lauwers qui fut grièvement blessé lors du crash, Mrs Gutman et l’Ambassadeur des Etats-Unis, Howard Gutman.

  •  
  • Devant la stèle, Mrs Lesley Gianelli, déléguée de l’association américaine de patinage artistique, qui a déclaré dans son allocution que ce dramatique événement avait entraîné la création d’un fonds d’aide aux jeunes talents qui, depuis 50 ans, a distribué quelques 10 millions de dollars de même que la décision d’instaurer comme règle de ne faire voyager les sportifs se rendant à des compétitions que par petits groupes dans des avions différents afin de ne plus jamais connaître les affres d’une hécatombe comme celle du 15 février 1961.

  •  
  • Trois des secouristes de la première heure, de gauche à droite, Andre Wuyts, Jos Vanderweghe en Louis Aelbrecht, pompiers à Zaventem.

  •  
  • Le Bourgmestre Jean Meeus et Kevin Cleynhens de Hangar Flying récitent les noms des 73 victimes et à ce moment, comme le hasard fait bien les choses, un Boeing 747 Jumbo Jet en courte finale sur la piste 25 droite de Zaventem est passé lentement.

  •  
  • Clin d’œil du Bourgmestre à l’Ambassadeur : la remise d’une caisse de chicons en cadeau confirmant bien que Kampenhout-Berg est la terre originelle du chicon…

  •  
  • Kevin Cleynhens présente à l’Ambassadeur des Etats-Unis un exemplaire du livre dont il est l’auteur et qui est entièrement consacré au drame aérien du 15 février 1961.

  •  
Jean-Pierre Decock

Jean-Pierre Decock

Brevet B de vol à voile en 1958. Pilote privé avion en 1970. Totalise 600 heures de vol dont 70 d’acro. Un œil droit insuffisant empêche toute carrière dans l’aviation. (Co-)Auteur et traducteur de 41 ouvrages d’aviation publiés en 4 langues depuis 1978. Compétences: histoire, technique et pilotage (aviation civile, militaire ou sportive).

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à surfer sur Internet, vous acceptez notre politique de confidentialité et d’utilisation de cookies. Accepter Lire Plus