Le Printemps de l’ Aérodrome

Il ne vous rappelle pas une aventure de Tintin? Ce magnifique Fairchild 24W-46 de 1946 est basé à Temploux.

Suarlée-Temploux, le 19 mars 2022. Après trois années de travaux, entièrement rénové, l’aérodrome de Namur a ouvert ses portes à l’occasion du « Printemps de l’ Aérodrome » . (www.hangarflying.eu/fr/2021/09/temploux-suarlee-the-new-place-to-go/). Cet évènement de relations publiques arrivait à point nommé pour faire connaitre les activités de l’aérodrome au grand public au moment du renouvellement de son permis d’exploitation.

« Le Printemps de l’ Aérodrome ».

Une matinée et soirée « utilisateurs »

Les organisateurs avaient tenu à réserver la matinée et la soirée de cette journée aux contacts entre les divers utilisateurs de l’aérodrome, qui malgré la proximité ne se côtoient pas forcément. Rappelons que l’aérodrome est une « ruche » où s’activent des écoles d’aviation, d’hélicoptère et de drone, une chaîne d’assemblage de la Sonaca Aircraft, des ateliers de maintenance, des clubs de parachutisme et de vol à voile, et un nombre important d’avions privés. Disposant maintenant d ‘une piste en dur et de stations d’avitaillement proposant divers carburants (www.hangarflying.eu/2018/07/temploux-sendurcit/), l’aérodrome reçoit également des visiteurs d’autres aérodromes y compris de l’étranger, que l’on ne voyait que rarement auparavant. L’aérodrome abrite également les bureaux de diverses entreprises de pointe de l’aéronautique tels Stemme ou Stratos et dispose d‘une infrastructure moderne attirante pour l’organisation de séminaires ou événements commerciaux ou privés.

Dans la grande salle de conférence des installations rénovées, le maitre des lieux Olivier de Spoelberch présente la société Stemme, constructeur de motoplaneur, dont il est également le propriétaire.
Il ne vous rappelle pas une aventure de Tintin? Ce magnifique Fairchild 24W-46 de 1946 est basé à Temploux.
Le Dynali H3 Sport, biplace de construction belge, a pris la tête du marché des hélicoptères ultralégers (ULM). Basée à Nivelles, la société va inaugurer de nouvelles installations en juin 2022.

Un beau « succès de foule »

Grâce à une météo lumineuse et une bonne organisation, en dépit d’un vent froid soutenu, l’aérodrome a renoué avec le succès de foule qu’il avait connu dans le passé lors de divers meetings. Tous les utilisateurs ont eu à cœur de promouvoir leurs activités auprès d’un public conquis qui a profité d’un grand ciel bleu pour voir « ce qui s’y passe ». Ce fut l’occasion pour certains de s’offrir un baptême d’air en hélicoptère ou avion ou de découvrir les sensations d’un décollage en planeur au treuil. Des visites des installations étaient organisés régulièrement encadrés par les bénévoles, assurant pour les visiteurs une sécurité maximale. La visite de la chaine d’assemblage du Sonaca 200/201 a ainsi connu un grand succès. Il n’est en effet pas courant de pouvoir découvrir les installations de l’avionneur qui compte aujourd’hui 75 avions vendus et une cinquantaine déjà livrés (www.hangarflying.eu/fr/2020/10/sonaca-200-le-point/).

La « Cadillac » des planeurs « self launch », le Stemme S12.
Le Pilatus PC 12 est devenu un familier de l’aérodrome depuis la construction de la piste en dur.
L’élégant Lockheed 12 Electra Junior, propriété de Luc Hellings, est basé à Genk-Zwartberg dans le Limbourg.

Une brocante « aéronautique » était organisée dans un des hangars. Le froid et le vent ont indirectement contribué au succès de la nouvelle brasserie par moments pleine à craquer. Tout au long de l’après-midi, les visiteurs ont eu l’occasion de découvrir les machines basées à l’aérodrome ainsi que de magnifiques visiteurs dont un superbe Lockheed 12 Electra de 1938 et de belles Gazelles.

Venant de Flandres, trois Gazelles SA 341G avaient rejoint l’ Aérodrome de Namur.
« Le Printemps de l’ Aérodrome » coïncidait avec le début de saison pour CAP Vol à Voile, club issu de la fusion du Royal Club National d’ Aviation et de l ’Aéro-Club Royal de la Meuse qui a créé l’aérodrome en juin 1947.
Arrivé en fin d’après-midi, un visiteur français, le SV-4 E F-ARYV à moteur LOM.

A refaire

Un bel aérodrome, un plateau diversifié, des utilisateurs accessibles et passionnés, une belle organisation et un public conquis pour ce premier « Printemps de l’ Aérodrome » : autant de points positifs pour remettre le couvert l’année prochaine. Rendez-vous donc fin mars 2023.

Bob Verhegghen

Bob Verhegghen

Né au Congo en janvier 1952. Passionné d’avions militaires et de maquettes dès mon plus jeune âge. Auteur de nombreux articles historiques et ou de maquettisme sur la force Aérienne dans diverses revues et dans la revue KIT de l’IPMS Belgium. J’ai un intérêt particulier pour les planeurs anciens, la Force Aérienne d’après-guerre et les T-6, (R) F-84F, et Mirage. J’ai le soucis de l’exactitude et du détail pour mes maquettes. Pilote de planeur depuis 1977, instructeur avec près de 900 heures de vol je suis l’heureux copropriétaire de l’ASK-13 ex PL-66 des Cadets de l’Air (aujourd’hui D-3438) basé à Temploux.

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à surfer sur Internet, vous acceptez notre politique de confidentialité et d’utilisation de cookies. Accepter Lire Plus