Quatre fois la fête à Melsbroek

Melsbroek, le 22 septembre 2013 était un jour de liesse pour le 15ème Wing de transport. On y fêtait, en l’occurrence, quatre anniversaires, chacun très significatif, durant le week-end de portes ouvertes au public.

Le 15ème Wing d’abord, à l’emblème du Sioux, célébrait ses 65 ans d’existence, c’est en effet sur cette même base que fut constitué le 1er février 1948 le 15ème Wing de transport de la toute jeune Force Aérienne Belge par transformation du 169th Wing créé à l’aérodrome d’Evère en 1946? Devenu 15ème Wing, il fit bientôt mouvement vers la base qu’il occupe encore de nos jours.

Le second anniversaire est aussi emblématique que le précédent, dans la mesure où il célèbre les 40 ans de bons et loyaux services du Lockheed C-130H Hercules mis en œuvre par la 20ème Escadrille. Ces quadriturbopropulseurs gros porteurs furent pris en compte par notre aviation militaire entre juillet 1972 et avril 1973 lorsque le douzième fut livré, mais ce n’était pas le dernier… Le CH-02 fut détruit dans l’incendie du hangar de SABENA Technics en mai 2006 et remplacé par un C-130E américain porté aux standards du C-130H. Il effectua ses essais muni de l’immatriculation CH-14 et fut livré en 2009 à la Composante Air en tant que CH-13, nos militaires étant manifestement plus logiques que superstitieux ! La flotte subit un chantier de modernisation en profondeur dans la première moitié des années 90 et une refonte intégrale de son instrumentation dès la fin de cette même décennie. On ne compte plus les missions de secours et d’aide aux populations sinistrées effectuées avec un succès jamais démenti par ces sympathiques et efficaces géants ailés et leurs équipages aux quatre coins du monde depuis 1973…

La troisième célébration concerne le Dassault Mystère XX (que les Américains ont appelé Fan Jet Falcon), un biréacteur d’affaires qui a connu – et connaît toujours – un franc succès au plan mondial. La dévaluation conséquente du dollar, entre la signature du contrat d’achat des douze C-130H Hercules en 1970 et la livraison du dernier en avril 1973, permit de dégager les fonds nécessaires à l’acquisition de deux Mystère XX qui vinrent renforcer la dotation de la 21ème Escadrille du 15ème Wing au printemps 1973. Ces élégants biréacteurs sont depuis lors affectés au transport de la famille royale et des VIP (Very Important Person) belges. Leur modernisation, et surtout leur remotorisation en 2004, leur ont insufflé une nouvelle jeunesse qui leur permet de voir venir les 20, sinon les 30, prochaines années avec optimisme.

Last but not least, l’ultime fête consacre les 20 ans d’existence de l’Air Support Unit de la Police Fédérale qui fut créée en 1992. Ce détachement fort actif est équipé à présent de six hélicoptères, dont quatre biturbines MD 900 Explorer et deux MD 520N monoturbines ainsi que de trois Cessna 182, monomoteurs à ailes fixes. L’Air Support Unit de la Police Fédérale rejoignit, dès sa constitution, les nouvelles infrastructures construites dans le prolongement de celles du 15ème Wing du côté militaire de l’aéroport de Bruxelles National.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le 15ème Wing autant que l’élément aérien de la Police Fédérale ont mis les petits plats dans les grands. Le public nombreux et principalement familial en a « pris plein les yeux (et les oreilles) », tant l’exposition statique était riche et variée mais surtout par l’ampleur et la variété des démonstrations en vol. Le ciel de Melsbroek fut animé, sans interruption du trafic aérien civil, par les C-130H Hercules de la 20ème Escadrille qui larguèrent des parachutistes (ce qui ne s’y produit guère que tous les vingt ou trente ans !) et effectuèrent des poser d’assaut, des commandos giclant de leurs soutes et se déployant en tirailleurs dans le crépitement de leurs fusils : du spectacle comme le public adore.

Sans minimiser le rôle de la Composante Air, le pompon du show aérien revient à l’Air Support Unit de la Police Fédérale, incontestablement hyperactive dans l’espace militaire restreint de l’aéroport national, lequel est plus propice aux évolutions de leurs hélicoptères qu’aux gros avions de transport. Et les pilotes de la police ne se privèrent pas de montrer leur savoir-faire et les possibilités de leurs machines à voilure tournante. Ils enchaînèrent sans relâche les démonstrations de transport de conteneurs d’eau pour combattre les incendies, les « fast roping » (descente rapide par corde depuis l’hélicoptère) d’escouades d’intervention avec leurs chiens (aussi intrépides que leurs maîtres), le transport de charges sous élingue, le treuillage de personnes depuis l’hélicoptère vers ou au départ d’une plate-forme pas plus grande que la nacelles au sommet de l’escalier dépliant assujetti à un camion de pompiers. Les collègues étrangers, venus féliciter nos policiers à l’occasion de cet anniversaire, permirent au public de voir divers hélicoptères que l’on n’aperçoit que très rarement dans nos contrées.

Un vibrant bravo et un grand merci au 15ème Wing de la Composante Air et à l’Air Support Unit de la Police Fédérale pour l’organisation et l’animation impeccables de ces deux splendides journées.

Jean-Pierre Decock

Photos de l’auteur, sauf indications contraires.

  • Le C-130H Hercules CH-13 revêtu de sa livrée spéciale pour les 65 ans (sur le nez) du 15ème Wing et les 40 ans (sur la dérive) de service de ce type d’appareil en Belgique. Les chiffres commémoratifs sont inversés du côté gauche : le 40 apparaît sur le nez, à côté du Sioux, tandis que le 65 oblitère la dérive. (Adjudant Filip Wouters/15ème Wing)

  •  
  • Le CH-13 commémoratif du 15ème Wing lors de sa mise en place la veille des journées portes ouvertes. (Photo Guy Viselé)

  •  
  • Le Dassault Mystère XX fêtait, lui aussi, ses 40 ans de service au sein de la 21ème Escadrille du 15ème Wing.

  •  
  • Gros plan sur le motif spécial 40ème anniversaire du Mystère XX ou Fan Jet Falcon comme on l’appelle outre-Atlantique.

  •  
  • Deux Alphajet étaient venus de Cazaux (AT-26 et 14) pour agrémenter l’exposition statique; au fond, la dérive de l’Embraer ERJ 145 immatriculé CE03.

  •  
  • Le dernier MD 900 Explorer acquis au Danemark par l’Air Support Unit de la Police Fédérale vient de se voir appliquer l’autocollant 20ème anniversaire dont il était dépourvu durant la matinée.

  •  
  • Gros plan sur le macaron 20ème anniversaire de l’Air Support Unit de la Police Fédérale.

  •  
  • Des parachutistes sautent côté militaire de Bruxelles National, c’est-à-dire Melsbroek, avec le fumigène jaune qui leur indique leur zone d’atterrissage et masque un terminal de l’aéroport : une scène que l’on ne risque pas de revoir de sitôt en cet endroit et on n’ose imaginer les nombreuses discussions préalables à l’obtention des autorisations !

  •  
  • C-130H mutant? Que nenni ! Simple effet d’optique des CH-01 et CH-12 qui s’alignent sur la piste 25R (droite) devenue depuis quelques jours la 26R suite aux variations ces dernières années du pôle magnétique de la terre. A l’avant-plan, le conteneur à eau que les hélicoptères MD 900 de la Police Fédérale emportent sous élingue afin de combattre les incendies.

  •  
  • Les deux C-130H Hercules de la 20ème Escadrille du 15ème Wing effectuent un passage bas après avoir largué les parachutistes.

  •  
  • Vision rarissime à Melsbroek : une paire de SV4b biplans masquant le F-16AM FA-131, le tout survolé par le MD 900 G-10 de l’Air Support Unit de la Police Fédérale. On n’avait plus vu de Stampe & Renard SV4b à Melsbroek depuis, au bas mot, une bonne quarantaine d’années et l’on n’est pas prêt de les y revoir : il suffit de s’imaginer le casse-tête des contrôleurs aériens pour espacer le trafic en approche sur la piste d’atterrissage entre des avions de ligne et d’antiques biplans, l’écart de vitesse étant proche de 250 km/h.

  •  
  • Ce MD 900 avait descendu l’opérateur du treuil et son « protégé » dans le conteneur d’eau de lutte anti-incendie à accrocher sous l’hélicoptère : on voit leur repêchage sur la photo (par le nimbe de vapeur d’eau sous leurs pieds). C’est une idée de numéro aérien un peu saugrenue imaginée par un mécanicien pensionné de l’Air Support Unit à laquelle il a pris une part active.

  •  
  • L’Agusta-Westland AW 139 immatriculé PH-PXY aux Pays-Bas vient de quitter l’exposition statique pour rejoindre ses pénates dans le plat pays qui le sien.

  •  
  • Après sa démonstration de débarquement en « fast roping » (descente rapide par corde) et le rembarquement du groupe d’intervention avec ses chiens, le MD 900 Explorer de la Police Fédérale revient à son emplacement sur le tarmac avec un toutou qui n’a vraiment pas l’air traumatisé par les exercices héliportés auxquels il vient de participer.

  •  
  • Dimanche, 18H30 passées, soit une demi-heure après la fermeture officielle de la base… et toujours une bien longue file de candidats dociles à la visite du C-130H, indiscutablement un avion qui jouit d’une forte cote de popularité.

  •  
  • Le C-130J Hercules immatriculé XV214 du squadron 47 de la Royal Air Force décolle de Melsbroek pour rejoindre son port d’attache de Brize Norton.

  •  
  • Vue rapprochée de l’étrange dispositif du XV214 destiné à éviter les missiles à guidage infrarouge (recherchant les sources de chaleur) qui pourraient être tirés du sol dans les régions hostiles où le Hercules est appelé à opérer.

  •  
  • Ce C-130H Hercules immatriculé G-988 est mis en œuvre par le squadron 336 de la KLu (Koninklijke Luchtmacht) au départ de sa base d’Eindhoven.

  •  
  • Un bon vieux Dakota/DC-3 aux couleurs d’Air France de l’immédiat après-guerre symbolise toute l’époque des débuts du 15ème Wing, dans la mesure où il constitua la dotation initiale des escadrilles de transport militaire.

  •  
  • Un autre exercice à effectuer « au chausse-pied » par le MD 900 Explorer de la Police Fédérale : tour à tour l’enlèvement ou la descente de l’opérateur du treuil avec ou sans personne « secourue » vers ou depuis la nacelle terminant l’escalier pliant monté sur le camion des pompiers.

  •  
  • Départ de l’Eurocopter EC155B immatriculé D-HLTC de la police allemande.

  •  
  • Après deux jours d’exposition statique, l’Eurocopter EC135 de la Gendarmerie Française regagne son port d’attache.

  •  
  • Le C-130J Hercules 608 du Wing 8 des Forces Armées Canadiennes basé à Trenton avait fait le long déplacement depuis le Canada pour participer à la célébration du 15ème Wing de la Composante Air.

  •  
Jean-Pierre Decock

Jean-Pierre Decock

Brevet B de vol à voile en 1958. Pilote privé avion en 1970. Totalise 600 heures de vol dont 70 d’acro. Un œil droit insuffisant empêche toute carrière dans l’aviation. (Co-)Auteur et traducteur de 41 ouvrages d’aviation publiés en 4 langues depuis 1978. Compétences: histoire, technique et pilotage (aviation civile, militaire ou sportive).

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à surfer sur Internet, vous acceptez notre politique de confidentialité et d’utilisation de cookies. Accepter Lire Plus