Démo pilotes saison 2019

Une rangée de SF260M avec décoration de dérive standard ou 50ème anniversaire de la mise en service du type à la Force Aérienne.

Beauvechain, le 4 avril 2019. A Beauvechain, se tenait la présentation des pilotes de démonstration qui, durant la saison 2019, iront porter haut les cocardes de la Force Aérienne au cours de nombreux meetings aériens en Belgique et à l’étranger.

Dark Falcon, le retour
Du côté des soli autant que des patrouilles, les équipes et pilotes demeurent identiques à ceux de 2018, bien que les appareils arborent une livrée plus ou moins différente de celle de l’année précédente. Le F-16AM solo display est assuré pour sa deuxième saison par le Commandant Aviateur Stefan Darte « Vador » avec le F-16AM « Dark Falcon » immatriculé FA-101, dont le motif porté sur la dérive a été modifié pour représenter un fighting falcon moins stylisé que le précédent. Le show de Vador était excellent dès la première saison et nous pouvons donc nous attendre à une démonstration 2019 encore mieux ficelée et de plus haut vol. A titre anecdotique, signalons que nous avons pu apprécier un superbe looping parfaitement rond du FA-101 lors de son vol de démo. Le looping (ou boucle) est une figure tout ce qu’il y a de plus classique mais, paradoxalement, les pilotes de « fast jets » ne la bouclent que rarement en entier, préférant la faire aux trois quarts et rétablir l’avion à l’horizontale, effectuant ainsi une sorte de demi huit cubain qui permet de repositionner l’appareil pour la figure suivante. Ce n’est peut-être qu’un petit élément du show mais qui, mine de rein, souligne en beauté le savoir-faire du pilote.

Les couleurs nationales en grand déployées par un NH90 MTH, appareil qui remplacera désormais les fumigènes tricolores tirés par les Alphajet.

Le F-16AM piloté par Stefan Darte « Vador » de la 1ère escadrille vient de tirer une salve de leurres thermiques en montée et avant de dégager sur le dos par la droite.

Leurres thermiques à gogo lancés par les Capitaines S. Soenens et J. Jacobs de la 17ème escadrille lors de leur démo de l’A109.

Agusta A109: on joue les prolongations
La démo pour la saison 2019 a toujours les Capitaines Aviateurs Stijn Soenens et J. Jacobs à la manœuvre … vigoureuse comme ils nous y ont accoutumés. L’usage de leurres thermiques habilement tirés souligne l’agilité de l’hélicoptère. Le problème, général du reste, était que les prestations des appareils se soient déroulées de l’autre côté de l’aérodrome, fort loin de l’endroit où les journalistes et photographes avaient pris position. On aurait peut-être pu assouplir les consignes de sécurité grand public le temps de la présentation des équipes à la presse …

Le SIAI-Marchetti SF260M du leader de la patrouille des Diables Rouges révèle le nouveau marquage noir de la dérive apposé pour célébrer les 50 ans de service de ce type d’avion à la Force Aérienne. L’emblème au faucon égyptien sur triangle rouge figurant sur la dérive est celui de la 5ème escadrille dont les traditions ont été reprises par l’Ecole de Pilotage Elémentaire.

La mécanique « la main » sur le ST-35 pour positionner l’avion adéquatement sur la ligne de vol.

Une rangée de SF260M avec décoration de dérive standard ou 50ème anniversaire de la mise en service du type à la Force Aérienne.

Les Diables Rouges toujours glamour
Les Diables Rouges remettent le couvert et le menu est excellent dans la mesure où leur show est superbe depuis de nombreuses années et ne pourrait l’être que davantage – si tant est que faire se peut – pour la saison 2019. L’équipe se compose toujours du leader, le Lieutenant-colonel Aviateur Jean Van Hecke (ST-16), des ailiers les Commandants Aviateurs Yves « Meel » Meelbergs (ST-35) et Albert « Al » Baltus (ST-31) ainsi que du slot le Commandant Aviateur Alain « Papy » Collard (ST-06), premier leader en 2011 des Diables Rouges reconstitués sur SIAI-Marchetti SE260M.

Les avions ont une nouvelle décoration de la dérive pour célébrer les 50 ans de la misse en service du SIAI-Marchetti SF260M à la Force Aérienne Belge. Ce quinquagénaire est toujours alerte sous nos cieux, comme le démontrent à foison les Diables Rouges du 1er Wing.

La décoration noire de la dérive sied aussi bien aux appareils standard à livrée jaune qu’à ceux aux couleurs des Diables Rouges.

La dérive noire du cinquantenaire du SF260 décore aussi avantageusement les avions peints en gris.

Les SIAI-Marchetti SF260M des Diables Rouges ornés de la dérive noire pour marquer les 50 ans de service du type à la Force Aérienne font un passage en échelon refusé.

Les NH90 entrent en scène
Les nouveaux hélicoptères de la Composante Air de la Défense entrent officiellement en scène parmi les teams de démonstration.

Tout d’abord, le NH90 MTH du Wing Heli de Beauvechain qui va remplacer les Alphajet qui tiraient les fumigènes aux couleurs nationales lors du défilé du 21 juillet et qui ont été retirés du service en octobre 2018. Le NH90 MTH de la 18ème escadrille prend la relève et va dorénavant montrer les couleurs en grand lors des cérémonies nationales.
Les NFH90 de la 40ème escadrille de Coxyde feront des démonstrations d’hélitreuillage après s’être rodés lors de démonstrations sur l’une ou l’autre base belge en 2017 et 2018. Ces prestations s’intensifieront dès 2019 suite au retrait définitif du service du Seaking en mars 2019. Il n’y aura pas d’équipage attitré pour les démonstrations du NFH90, mais bien une tournante au sein de la 40ème escadrille orchestrée sous le leadership du 1er Lieutenant de Vaisseau Kenneth De Mey.

Le leader des Diables Rouges, le Lieutenant-colonel Aviateur Jean Van Hecke revient au tarmac à l’issue de la démonstration des Diables Rouges.

Il est suivi par le SF260 du Commandant Aviateur Yves « Meel » Meelbergs …

… ainsi que par celui piloté par le Commandant Aviateur Albert « Al » Baltus …

… et enfin celui du Commandant Aviateur Alain « Papy » Collard: tous portent la cocotte sur fond vert, emblème de la 9ème escadrille, du côté droit de la dérive noire.

Un badge officiel très évocateur
Le badge officiel de la Composante Air pour l’année 2018 comportait un « poppy » (coquelicot) pour commémorer le centenaire de la fin de la 1ère Guerre Mondiale. Celui de 2019 est particulièrement bien réussi pour célébrer le 75ème anniversaire de la libération du pays et du débarquement en Normandie, spécialement les équipages lancés au combat dans le cadre de l’opération Overlord, parmi lesquels figuraient les squadrons belges de la RAF, mais aussi de nombreux pilotes belges de la RAF volant sur Hawker Typhoon dont l’intervention pendant et après le débarquement fut souvent décisive.
En outre, 2019 marque encore les 40 ans de l’entrée en service du General Dynamics F-16A/B Fighting Falcon à la Force Aérienne Belge.

Les Diables Rouges bien rangés face à leurs crew chiefs peu avant de couper les moteurs.

Le badge officiel de la Force Aérienne pour 2019.

Une année faste pour notre aviation militaire: haut les ailes et les cœurs!

Jean-Pierre Decock

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Jean-Pierre Decock

Jean-Pierre Decock

Brevet B de vol à voile en 1958. Pilote privé avion en 1970. Totalise 600 heures de vol dont 70 d’acro. Un œil droit insuffisant empêche toute carrière dans l’aviation. (Co-)Auteur et traducteur de 41 ouvrages d’aviation publiés en 4 langues depuis 1978. Compétences: histoire, technique et pilotage (aviation civile, militaire ou sportive).

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En continuant à surfer sur Internet, vous acceptez notre politique de confidentialité et d’utilisation de cookies. Accepter Lire Plus