CWGC Hotton War Cemetery

Op deze grote oorlogsbegraafplaats werden 666 gesneuvelden uit de Tweede Wereldoorlog begraven. Hiervan zijn er 21 niet geïdentificeerd. Bijna de helft, 316, zijn Royal Air Force piloten en bemanningsleden. Er is ook een ‘special memorial’ voor de Belgische Warrant Officer Maurice Remy, omgekomen bij een ongeval met een Spitfire op 18 december 1945; hij is echter begraven op het gemeentelijk kerkhof van Ciney.
We vinden hier o.a. de graven van de Halifax DT784 van het 10 Squadron RAF die op 4 juli 1943 neerkwam te Sourbrodt.Van de Polish Air Force ligt hier Airman Wladislaw Wyganowski, overleden op 2 maart 1945.
In graf XI/C/8 ligt de grootste luchtaas die binnen onze landsgrenzen een laatste rustplaats kreeg. Squadron Leader Paul Watling Rabone DFC vloog al tijdens de meidagen van 1940 boven ons land. De oorlogjaren nadien ontpopte hij zich tot een gevreesd Mosquito-nachtjager met negen overwinningen, tot hij op 24 juli 1944 niet terugkeerde van een operatie boven de Noordzee. Drie maanden later spoelde zijn lichaam bij Heligoland aan. Waarschijnlijk werd hij voor verdere identificatie naar Hotton gebracht, waar hij eindelijk zijn naam op zijn graf kreeg.
Info Rik Verhelle, 1 november 2009: Hier liggen ook de slachtoffers begraven van de Halifax LL125 (zie monument kamp Marche). Zij liggen samen in het perceel V – rij 5 – graven 1 t/m 5. In bijlage twee foto’s die ik in september zelf genomen heb op het Hotton War Cemetery. Foto 1: de 5 gesneuvelden. Foto 2: detailfoto van de tombe van piloot Bickerdike.
Info Rik Verhellen, 17 maart 2011. Voor Warrant Officer Maurice Hubert Paul Remy (349 Belgian Sqn, Royal Air Force Volunteer Reserve) zien we hier een grafsteen. De man ligt begraven op de begraafplaats van Ciney, zijn ouders Albert Remy en Jeanne Marie Remy-Grandain woonden in Ciney.
Info Rik Verhelle (21 juli 2011):
Boven Ambly crashten twee Halifaxen, wellicht ten gevolge van een mid air collision. De bemanning van de Halifax MZ469 rust op de begraafplaats van Ambly (zie database voor info over de crash). De crew van de Halifax MZ469 ligt begraven op deze begraafplaats van Hotton.
——————

Info Rik Verhellen (11 augustus 2016):

Tombe VIII-F-12

Flight Lieutenant Patrick Noel Whaley venait de l’Auckland (NZ).

Il était pilote d’un Spitfire Mk XIX, immatriculé PL919, au sein du 541 RAF Squadron. Cette unité avait comme mission d’effectuer des reconnaissances photographiques au-dessus du territoire ennemi.

Le Spitfire du F/Lt Whaley a été abattu le 24 décembre 1944, probablement dans la région de Bleialf à 10 km au ONO de Prüm (Rheinland-Pfalz, Allemagne). Le pilote a d’abord été enterré à Bleialf, puis au cimetière militaire américain à Foy (Bastogne), et ensuite au cimetière britannique à Bure (15 Km au NO de St-Hubert). Finalement il trouvera sa demeure définitive à Hotton où il repose actuellement dans la tombe VIII-F-12. Il avait 24 ans.

Tombe VIII-C-6

Warrant Officer Ronald Gregor McGregor était né à Auckland (NZ) le 31 juillet 1921. Il gagnait sa vie comme travailleur en osier. Il s’est engagé comme volontaire au RNZAF en juillet 41 et il a rejoint le Canada en octobre 41 où il a obtenu son brevet de pilote en février 42. Rattaché à la RAF, il rejoint l’Angleterre en mars 42 et  volera sur Spitfire.      En août 44 il est converti sur Hawker Typhoon et volera 40 missions de combat au sein du 247 RAF Squadron.

Le 31 décembre 1944, à la veille du nouvel an, à 11.20 heures, huit Typhoons équipés de réservoirs supplémentaires largables décollaient de leur base à Eindhoven pour effectuer une patrouille armée en profondeur vers la région de Hanover. Lors de l’attaque d’une locomotive, deux avions dont celui de McGrégor se trouvaient isolés de leur formation, et ils ont été assaillis à leur tour par trois Focke-Wulf 190. A 11.30 heures, le Typhoon NM399 piloté par F/O McGregor était abattu et il s’est écrasé dans une zone boisée au Kattenvenner Moor, à 5-10km au SE de Ladbergen (Allemagne) et où il a explosé à l’impact. Immédiatement après sa victoire, le pilote allemand a été descendu à son tour par l’autre Typhoon.

Après la guerre, le corps de McGregor a été exhume du cimetière allemande à Ladbergen et temporairement transféré au cimetière américain à Neupré. Actuellement, F/O McGregor repose au cimetière militaire britannique de Hotton dans la tombe VIII-C-6. Il n’avait que 23 ans quand il mourait.

Tombe X. E. 9

Squadron Leader Paul Watling Rabone est né à Salisbury, en Angleterre, le 2 mars 1918, mais il grandit à Kairanga (Wellington, en NZ) où il devient fermier. Il était marié avec Pamela Barbara.

En avril 1938, il devient réserviste après avoir obtenu une licence de pilote privée, et il s’engage dans la RNZAF. Après sa formation, Rabone rejoint l’Angleterre en février 1939.

Affecté au Squadron 88, il vole sur bombardier léger Fairey Battle et s’installe en France avec le Corps Expéditionnaire Britannique lors de la déclaration de guerre. Le 10 mai, le premier jour de l’invasion Allemande à l’Ouest, le Squadron effectue son premier raid en attaquant des troupes au Luxembourg. Rabone effectue 16 missions avant que le Squadron ne soit rapatrié en Angleterre le 15 juin 1940. Au cours de ces combats, il a été abattu deux fois, la première fois son équipage et lui-même atterrissent derrière les lignes après avoir sauté en parachute. Après avoir volé des vêtements civils, ils rejoignent une colonne de réfugiés et parviennent à gagner Dieppe. La seconde fois, le 12 juin, ils sont abattus par un Messerschmitt 109 alors qu’ils sont en train de bombarder un pont sur la Seine et ils parviennent à sauter en parachute.

A la mi-août 1940, Rabone se porte volontaire pour le Fighter Command et se trouve affecté au Squadron 145. En pleine Bataille d’Angleterre, il remporte sa première victoire le 12 octobre en abattant un Me-109. Deux semaines plus tard il rejoint le Flight 422, une unité spéciale. Rabone abat un autre Me-109 le 6 novembre. Le Flight 422 Flight est alors agrandi et devient le Squadron 96 en début décembre 1940. Rabone remportait sa première victoire de nuit le 22 décembre 1940 en faisant plonger un bombardier Allemand en mer du coté de Blackpool.

Rabone est promu flight commander. Lui et son mitrailleur rencontrent un problème moteur le 13 avril 1941 mais ils parviennent à sauter de leur avion Défiant alors qu’ils se trouvent au-dessus de Peak District. En Juillet 1941, Rabone prend le commandement du Flight 1451, opérant du Havoc équipé d’un projecteur et dont la mission consiste à éclairer des appareils ennemis afin que des chasseurs monomoteurs parviennent à leur tirer dessus. Les Havoc sont aussi équipés de radar destinés à permettre la recherche des appareils Allemands. L’expérience se révèle cependant peu fructueuse en termes de résultats et l’expérience est abandonnée rapidement.

Mis au repos en octobre 1941, Rabone retourne en opérations en août 1942 et rejoint le Squadron 488 comme flight-commander sur Bristol Beaufighter après avoir effectué un bref passage au Squadron 256 et au Squadron 29. Affecté outre-mer en avril 1943, Rabone s’envole pour Malte où il rejoint le Squadron 23 équipé de Mosquito, et avec lequel il effectue des raids sur les voies de ravitaillement dans le Sud de l’Italie. Au cours d’une mission dans le secteur de Rome, il attaque un convoi routier avant d’endommager trois Cant 506 (hydravion italien) au mouillage dans le Lac Bracciano. Le 15 août 1943, Rabone vole sur un Spitfire pour emmener des pièces de rechanges sur un aérodrome situé près de Palermo. Au retour, il abat en chemin un Junkers-88 qui tombe en mer après une course poursuite de 17 kilomètres.

L’unité débarque en Sicile au début septembre où Rabone conduit une mission intruder sur l’aérodrome de Grosseto. Lors de ce raid, Rabone détruit un Junkers-88, un Heinkel-111 et endommage un autre appareil du même type. A la fin de son tour d’opérations, Rabone retourne en Grande Bretagne en novembre et reçoit la DFC le 25 janvier 1944 avec 6 victoires à son actif.

Après avoir occupé des fonctions d’instructeur pendant 3 mois, il rejoint la Squadron 515 pour effectuer des missions d’intrusion au-dessus de la France et de l’Allemagne. Le 21 juin 1944, Rabone remporte la première victoire de jour de l’unité en abattant un Messerschmitt-110 alors que celui-ci décolle d’un aérodrome. Le 30, à nouveau de jour, il abat un Heinkel-111 qui s’apprête à atterrir ainsi qu’un Junkers-34 qui est en approche de l’aérodrome. A la mi-juillet, il rejoint le Squadron 23 qui est rentré de Malte.

Rabone décolle le 24 juillet 1944 pour attaquer des objectifs situés au Nord-Ouest de l’Allemagne mais son avion, le Mosquito immatriculé HR 236, ne rentre pas de cette mission. Son corps et celui de son navigateur sont rejetés sur la côte à Helgoland Island 3 mois plus tard et enterrés sur place. Après la guerre, le corps est de Rabone est ré-enterré au  cimetière britannique à Hotton où il repose dans la tombe XI-C-8. La  dépouille de son navigateur, F/O Frederick C. H. JOHNS, a été enterrée en Allemagne au Hanover War Cemetery, tombe 10-E-9.

SqL Rabone et F/O Johns sont porteurs d’une distinction honorifique britannique, le Distinguished Flying Cross. Rabone avait 26 ans quand il mourut.

Grave III.C.5, Wing Commander John Francis Griffiths

In 1939 at the outbreak of WW2, Griffiths was in command of N° 99 Squadron, a bomber unit flying Wellington aircraft. During the afternoon of December 14, 1939, a squadron of Blenheim bombers was sent over the North Sea to make a close reconnaissance of the estuaries and fortified islands of North-West Germany. A British submarine had warned the Admiralty that a German fleet was heading towards a British convoy carrying troops of the First Canadian Division. Because of low clouds and heavy rain storms, the squadron was flying almost blind, but stayed on course and arrived at its objective after a two and one half hours flight. Suddenly Wing Commander Griffith, who was leading the formation, was electrified by the sight of two German warships, a battleship and a cruiser, heading south, accompanied by an escort of destroyers and a submarine. Griffiths was about to give the signal to attack when out of the mist came wave after wave of German Messerschmitt fighters. The fight that followed was one of the fiercest that had taken place since the beginning of the war. While the German fighters tried desperately to break up the British formation, so that they could deal with the British aircraft one by one, the warships opened fire with every gun they possessed. Six times the waves of fighters bore down in succession on the slower moving British planes while the guns of the ships fired furiously in short intervals between attacks. Twenty four German planes were shot down, while the British lost six machines. It was the first time that British planes had encountered cannon fire.

Griffiths kept a diary about the engagement, which said; “It was getting dark and four enemy aircraft burned for some time after hitting the water. They looked like four enormous beacons.”

Wing Commander Griffiths was awarded the Distinguished Flying Cross for his part in saving the British convoy and destroying 24 enemy planes.

Griffiths’ unit later served in France where he took command of a Hurricane Fighter squadron, made up of Czech pilots. The Czech government decorated Griffiths with the Czech Military Cross in recognition of his wartime achievements.

In 1941 Griffiths also served with United States as a test pilot for the British Mission. Griffiths made one trip across the Atlantic with the RAF Ferry Command.He died in an auto accident in May 1945.

Tombe F/Lt Wladislaw Wyganowski

Le 02 mars 1945, 858 bombardiers (531 Lancaster, 303 Halifax, 24 Mosquito) ont attaqué Cologne en deux vagues. Six Lancaster et deux Halifax sont perdus, plus un Halifax tombé en Belgique. La première vague comptait 703 appareils et la deuxième 155 unités.

De cette deuxième vague, seulement 15 avions ont bombardé l’objectif. En cause était un mal fonctionnement du système G-H, les stations de guidage électronique en Angleterre. L’assaut effectué par la première vague par contre était très dévastatrice étant donné que les avions marqueurs Mosquito (« Pathfinders ») ont pu opérer dans des conditions météo parfaites.

Un de neuf avions perdus sur cette mission était le Lancaster Mk I immatriculé NG501 (squadron code WH-U) du 300 Squadron polonais opérant au sein du N° 1 Group du Bomber Command britannique. Le Lancaster a décollé à 07hr19 de sa base à Faldingworth pour participer à une attaque de jour sur Cologne. Le bombardier a été abattu par un chasseur de la Luftwaffe.

Mis en feu, il s’est écrasé dans le centre de la ville de Köln, près du Zulpicherstrasse, tuant les huit membres de son équipage.

Ces huit hommes sont

– Flight/Lieutenant Wladislaw Wyganowski P-0847, pilote (né 19 mars 1914, enterré à Hotton, Belgique, tombe VIII.A.7)

– Sergeant Edmund Kulikowski 704443, navigateur (né 18 mars 1921, enterré à Lommel, Belgique, tombe II.3.C)

– Pilot/Officer Józef Babiarz P-2732, bombardier (né 16 mars 1912 à Wiązownica, enterré à Lommel, Belgique, tombe III.C.3)

– Sergeant Jacek Filek 780727, mécano de bord (né le 08 avril 1919, enterré à Lommel, Belgique, tombe III.3.C)

– Flight/Sergeant Jan Roman Horobiowski, opérateur radio (né le 15 mars1919 à Lwów, enterré à Reichswald Forest cimetière, Allemagne, tombe I.31.G)

– Flight/Sergeant Boleslav M. Filipiak 705000, mitrailleur (né 15 mars 1923 à Zakopane, enterré à Venray, Pays-Bas, tombe VIII. A. 9)

– Flight/Sergeant Stefan Chetnicki 704989, mitrailleur (né le 12 décembre1919 à Łomża, enterré au cimetière polonais à Breda, Pays-Bas, tombe E.5.13).

Pour des raisons qui me sont inconnues, les membres d’équipage reposent dans cinq différents cimetières.

Graf VIII-F-10

F/O Ronald Fr Feilberg was piloot van Halifax III NP975 (HD-H), 466 RAAF Sqn. Objectief 22 december 1944 was Bingen. De bommenwerper werd neergeschoten door Luftwaffe nachtjager Richard Launer (NJG6)nabij Winterspelt (Duitsland). De rest van de crew verliet het vliegtuig per parachute en werd krijgsgevangen genomen. F/O Feilberg werd eerst op het US militair kerkhof te Foy (Bastogne)begraven (Sector D, rij 1, graf 16), nadien herbegraven te Bure, en tenslotte in Hotton.

Beelden: © Rik Verhelle
Datum registratie:
18/10/2006
Locatie:
CWGC Hotton War Cemetery
Adres:
CWGC Hotton War Cemetery, Rue de la Libération, Hotton
Lengtegraad:
5°26’49.6″E
Breedtegraad:
50°15’45.6″N

FEEDBACK

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Share on print