-A A +A

Remise d’ailes. Promotion 2007

Beauvechain, le 11 mai 2010. Même la météo avait fait une grande parenthèse de beau temps, dans une semaine autrement maussade, pour la cérémonie de remise des ailes aux dix nouveaux pilotes la Composante Air de la défense.

L’éventail des appareils d’entraînement belges et français présentés sur le tarmac ensoleillé de Beauvechain à l’occasion de la remise d’ailes aux élèves pilotes de la promotion 2007. De gauche à droite : le SIAI-Marchetti SF 260M (ST-34), l’Alphajet (AT-19) et le chasseur F-16AM (FA-100) ainsi que l’Embraer Xingu (095/YM) et l’Alphajet (E7/705-TU) de l’Armée de l’Air.
La musique de la Force Aérienne et le Colonel Patrice Laurent, Chef de corps du 1er Wing Training, accueillent le Lieutenant-général Gérard Van Caelenberge et le Général-major Claude Van de Voorde.

Comme à l’accoutumée, cette manifestation ponctuant la formation ardue et longue de trois ans et consacrant l’arrivée de nouveaux pilotes dans la communauté des aviateurs, revêtait un caractère solennel, toutefois empreint d’une grande convivialité. Le Ministre de la défense, Pieter De Crem, le Lieutenant-général Gérard Van Caelenberge, commandant « ops & training » des forces armées belges et le Général-major Claude Van de Voorde, commandant de la Composante Air, ainsi que de nombreux attachés de l’air et personnalités civiles rehaussaient de leur présence cet événement auquel présidait le Colonel Patrice Laurent, Chef de Corps du 1er Wing Training.

Le Colonel Laurent présente le chien-loup mascotte du 1er Wing Training accompagné de la dame qui en est le maître-chien.

Parmi les dix pilotes de la promotion 2007, deux sont polytechniciens, quatre sont brevetés en sciences sociales et militaires et quatre appartiennent au cadre auxiliaire. En outre, deux d’entre eux ont subi la formation de pilote d’hélicoptère et tous les autres  celle de pilote de jet en Belgique et puis en France, dans le contexte des accords d’entraînement conclus entre ces deux nations.

Les nouveaux pilotes de la Composante Air posent avec une fierté bien légitime. De gauche à droite, debout : le Lieutenant David Haid de Liège, le Lieutenant Karl Kraps  de Wezembeek-Oppem, l’Adjudant Jeroen Lepez d’Alken, le Ministre de la défense, Pieter De Crem, le Lieutenant Tanguy Fivé de Woluwé-Saint-Lambert, le Lieutenant Ken De Feu de Wommelgem et le Lieutenant-général Gérard Van Caelenberge, commandant « ops & training » des forces armées belges; agenouillés : le Lieutenant Niels Bockx de Sint-Truiden, le Lieutenant Julien Pelletier de Charleroi, l’Adjudant Jimmy Van Oost de Wavre, l’Adjudant Antoine Six d’Enines et l’Adjudant Nicolas Bouesse du Bono (France) qui est de nationalité française.

 

Le traditionnel lancer de képis…

Cette promotion s’était choisi pour parrain le Lieutenant-général Aviateur Armand Crékillie qui fut pilote de Typhoon en 1944-45 au sein du fameux squadron 609 de la Royal Air Force; il poursuivit sa carrière après-guerre à la Force Aérienne à la chasse de nuit sur Mosquito et puis comme Chef de Corps du 2ème Wing de 1958 à 1960. Il termina sa carrière militaire en tant que Chef de l’Etat-major général. Le Lieutenant-général Armand Crékillie est décédé en 2006 et c’est son fils Guy, lui-même ancien pilote de chasse sur F-104G et F-16A, qui honorait la cérémonie de sa présence.

Le F-16BM FB-17, prêt à rejoindre sa base de Kleine-Brogel, sur fond de drapeaux de toutes les nations membres de l’OTAN.

Après le survol traditionnel du « parade ground » par les formations d’Agusta A 109, de SIAI-Marchetti SF 260M, de F-16AM ainsi que d’un C-130H Hercules, l’événement fut clôturé par la démonstration en puissance du F-16 effectuée par le Commandant Mitch Beulen de la 349ème escadrille.

Le Commandant, montrant fièrement son appartenance au légendaire régiment Normandie-Niémen, et le Ltt Sax prêts à regagner la BE 705 de Tours-Saint-Symphorien à bord de leur Alphajet appartenant au GE 314.

Texte et photos: Jean-Pierre Decock