-A A +A

Ten Thousand Landings

Gossoncourt, 18 juillet 2014. Luc/Laurence « Adri » Adriaensens nous présente la maquette du livre « Ten Thousand Landings » qu’il a écrit et publie à compte d’auteur, anticipant la sortie de presse de cet ouvrage autobiographique pour la mi-août 2014.

Depuis son plus jeune âge et ses vols dès ses quinze ans en planeur aux cadets de l’air, la passion du vol et de l’aviation n’ont cessé d’animer Adri, pilote doué et accompli qualifié comme commandant de bord sur 32 types d’avions militaires et civils autant que warbirds ou avions vétérans de la seconde guerre mondiale. Au total, il a volé avec 80 avions et hélicoptères différents et son parcours de pilote s’étale sur 35 ans et plus de 5.000 heures de vol. Il reconnaît avoir vécu une carrière exceptionnelle, sans heurts ni malheurs, malgré quelques coups durs, quand même, dont il est sorti intact.
 

Deux pilotes hors pair, en l’occurrence Adri Adriaensens et Erwin Dedecker peuvent transformer de placides Cessna 150 destinés à faire voler monsieur tout le monde en zincs de l’extrême. Démonstration faite lors du meeting Sanicole à Bourg-Léopold le 3 août 1986.

 
Adri (A3 pour les néerlandophones) a eu la gentillesse de me laisser compulser à fond la maquette de son livre, une brique de 736 pages abondamment illustrée de près de 500 photos, en majorité inédites et provenant pour l’essentiel de ses archives privées. J’ai pris et repris le livre en mains à plusieurs reprises et, titillé par une photo ou l’autre, je me suis mis à lire le texte avec une telle délectation qu’au lieu de lire quelques lignes, j’avoue avoir dévoré des chapitres entiers jusque tard dans la nuit. Ecrit en anglais, mais dans un style captivant, facile et plaisant à lire (même pour ceux qui n’auraient que des notions de cette langue), ce livre couvre un pan entier et récent de l’histoire de la Force Aérienne ainsi que de l’aviation sportive, riche en péripéties et anecdotes qu’Adri rapporte finement comme autant de tranches de vie et, pour peu qu’on ait fréquenté le milieu aéronautique belge ou vécu des événements aviation plus ou moins récents, on se retrouve tout de suite dans le bain, situant les lieux, l’époque et les personnages, même si Adri a eu le tact de ne citer ouvertement aucun nom lorsqu’il évoque des situations plutôt scabreuses.
 

Pour le meeting de Kleine-Brogel le 6 septembre 1987, Adri Adriaensens avait mis sur pieds une démo par un trio de Fouga Magister dont il était le leader à bord du MT23, vu ici alors qu’il dégage la piste après sont atterrissage.

 
Mais ce n’est qu’un angle d’attaque de cet ouvrage magistral, l’autre c’est son vécu de pilote qu’il relate par les facettes excitantes du métier avec juste les données techniques et les chiffres indispensables pour bien comprendre le pilotage des divers avions et engins volants dont il a tenu les commandes. Pilote moi-même, j’ai savouré goulûment ce livre intense, emballant, documentaire à de nombreux titres et extrêmement plaisant à lire et à feuilleter pour la richesse de ses documents photographiques, mais aussi grâce au sommaire détaillé permettant des repérages très précis de sujets définis dans le corps de ce vaste récit.
 

La fameuse formation en « O » imaginée par le leader du team Fouga lors du meeting de Liège-Bierset en juin 1990: au centre du « O », le Fouga Magister MT04 d’Adri Adriaensens actant comme réserve prêt à prendre n’importe quelle place dans la formation en cas de défection de l’un des ailiers.

 
Résolu jusqu’au bout à partager sa passion de l’aviation, Adri Adriaensens a non seulement commis ce livre mais a aussi décidé de le publier à compte d’auteur afin de le proposer aux fanas de l’aviation à un prix compétitif, autrement dit abordable.
 

Adri Adriaensens est aussi un éminent constructeur et pilote de modèles téléguidés, dont ce splendide SV4b représentant le V41 qu’il a fait voler à Gossoncourt le 18 juillet 2014.

 
Dépêchez-vous de l’acquérir, vous ne le regretterez pas, car les ouvrages consacrés à l’aviation militaire belge (ainsi que générale et sportive) de ces quarante dernières années ne sont pas légion. « Ten Thousand Landings » investit donc un secteur qui fera le bonheur des aviateurs, pilotes et passionnés d’aviation de tous poils. Conseil d’ami: ne tardez pas à le commander, car le tirage est limité et, en plus, à ce prix-là…
 

Le vrai V21 de Johan De Block avec le petit V41 construit et piloté par L. Adriaensens à Gossoncourt mi-juillet 2014.

 
« Ten Thousand Landings » par L. Adriaensens, un ouvrage à couverture cartonnée au format DIN A4 de 736 pages avec 491 photos; il est vendu au prix (démocratique) de 59,95 euros plus frais d’envoi. Pour les details de versement redcap@hotmail.com
 
Texte et photos: Jean-Pierre Decock