-A A +A

Tailwheel Meet EBGG 2013

Overboelare, le 4 août 2013. Week-end du 8ème Tailwheel Meet qui s’est super bien déroulé avec la complicité d’un ciel radieux et ensoleillé ponctué, de ci, de là, de quelques petits cumulus dits de beau temps. Comme d’habitude, le public régional était au rendez-vous des vieux avions, tracteurs et véhicules militaires de la dernière guerre, un plateau varié et des plus attractifs.

Pour les connaisseurs d’avions, il y avait la première visite en Belgique du nouveau Carbon Cub SS produit par Cubcrafters aux Etats-Unis et représenté en Europe par DirectSky Aviation Ltd. Son pilote polonais, Kamil Skorupski, fit une démonstration magistrale des capacités STOL (short take-off and landing) de ce Cub version années 2000 qui décolle sur dix mètres maximum et n’en nécessite qu’une quinzaine pour se poser. Sa cellule classique en tubes d’acier inoxydable soudés est exclusivement revêtue de panneaux et capots en carbone et les ailes sont intégralement en matériaux composites, une structure qui peut encaisser jusqu’à +8G et -3G sans risque de déformation ou de rupture de la cellule. Ainsi construit, ce Carbon Cub SS pèse moitié moins qu’un Super Cub classique et son moteur de 180 CV en libère trente de plus, d’où ses super propriétés STOL, même sur sols spongieux ou boueux, grâce à ses roues à pneus 26x29 pouces à basse pression, dits pneus « Alaska ».

C’est à cause de ce Carbon Cub que le public eut droit à une surprise encore plus époustouflante. Patrick Guérin, un Français client potentiel du Cub STOL, avait réservé un essai le dimanche et s’est rendu à Grammont depuis Vannes en Bretagne à bord d’un Extra 300, une « bête de concours acrobatique », en compagnie de François Rallet qui est membre de l’Equipe de Voltige de l’Armée de l’Air (EVAA) basée à Salon-de-Provence. Pendant que son acolyte faisait un vol d’essai du Carbon Cub, le Capitaine François Rallet a gratifié l’assistance d’un spectacle acrobatique de toute beauté, démontrant sa grande maestria aux commandes de l’Extra 300. Le public et les pilotes présentes étaient tout bonnement subjugués et comprenaient à l’évidence pourquoi François Rallet avait été titulaire de la présentation dite « alpha » du Mirage 2000 pour l’année 2008 avant de rejoindre l’EVAA en 2009, de même qu’il fera partie du trio qui défendra les couleurs de la France au prochain championnat du monde d’acrobatie aérienne.

Mais ces deux super extra bonus au spectacle ne gomment pas pour autant d’autres numéros spectaculaires et peu ordinaires dans les fêtes aériennes, grandes et petites. C’est ainsi qu’on a pu voir une démonstration d’accrochage de bannière publicitaire remorquée par avion. Une scène autrefois banale sur les aérodromes proches du littoral et que l’on n’observe plus guère de nos jours.

En fin de journée, les passages à répétition en vol sur la tranche à basse altitude dans lesquels rivalisèrent Mario Aelaerts et Jean-Claude Kaisin ont prouvé que, quand on sait voler, on peut faire des trucs extraordinaires avec un petit Piper Cub. Ce papillonnage inhabituel a dû titiller Kamil Skorupski qui n’a pas tardé à entrer dans la danse avec son Carbon Cub SS.

Le 8ème Tailwheel Meet était un cru exceptionnel, une formidable réussite qui a ravi et le grand public et les connaisseurs qui avaient fait le déplacement jusqu’à Overboelare. Pour ce spectacle digne d’une grande fête aérienne, nous adressons un triple bravo à l’organisateur de l’événement, Kris De Schryver, ainsi qu’à toute son équipe qui, comme pour les éditions précédentes, l’a secondé avec beaucoup de gentillesse et d’efficacité.

Texte et photos: Jean-Pierre Decock