-A A +A

Tailwheel meet EBGG 2012

Overboelare, le 5 août 2012. C’est le week-end du 7ème Tailwheel Meet (rassemblement d’avions à roulette de queue), le temps a été excellent durant les deux jours et le succès était à nouveau au rendez-vous.

Rien que samedi, trente-quatre avions visiteurs sont venus fouler le gazon de l’aérodrome d’Overboelare (EBGG) et les mouvements nombreux des appareils locaux, des avions visiteurs et les incessants treuillages et remorquages de planeurs du club « Phoenix » actif sur l’aérodrome en ont fait une ruche bourdonnante et débordante d’activité.

Un public nombreux était au rendez-vous, apportant une ambiance très conviviale sur le terrain. L’assistance a, d’autre part, apprécié largement les véhicules vétérans et les figurants militaires américains de la dernière guerre de même que les nombreux tracteurs anciens qui contribuaient à rendre la fête plus festive encore.

Mails le clou du spectacle était quand même constitué par les avions et, profanes autant que connaisseurs, ont eu de quoi être enchantés par la présence, entre autres, de trois Pitts, plusieurs SV4, deux Chipmunk et même un Harvard IIb (ou T-6D) qui se sont tantôt livrés à de nombreux passages en formations insolites à basse altitude, tantôt à une démonstration solo ou même acrobatique, notamment en Piper Cub avec Mario Aelaerts aux commandes qui n’a pas hésité à lancer son frêle petit zinc dans une série de renversements à couper le souffle ! Rappelons, au passage, que Mario Aelaerts a réalisé, à bord de ce même Cub OO-LGB/OL-L49, un raid vers le Cap Nord et retour du 24 au 27 mai derniers, ce qui est en soi un exploit.

Pour cette édition de l’événement, de nombreux habitués sont venus, souvent de loin, pour honorer la manifestation de leur présence et la forte représentation de l’association « Squadron 369 » regroupant des avions légers vétérans était remarquable.

Cette fois encore, un grand coup de chapeau aux organisateurs, c'est-à-dire les clubs locaux et Kris De Schrijver ainsi que Daniël Thielemans, chefs d’aérodrome, Pieter Loman et Jacques Metens les marshallers qui remplirent parfaitement leur fonction avec une grande efficacité teintée cependant de beaucoup de bonhomie. Comme toujours dans ce genre de manifestation, l’aide de nombreux bénévoles était indispensable et nombreux étaient les volontaires à contribuer à sa réussite.

Bilan : une agréable super journée aéronautique et festive. Nous reviendrons l’an prochain !

Jean-Pierre Decock