-A A +A

Tail Wheel Meet EBGG 2018

Overboelare/Grammont, le 5 août 2018. C’est le deuxième jour du désormais rituel Tail Wheel Meet et, d’emblée, nous replongeons dans la bonne ambiance typique de cet aérodrome. L’événement est « cool », comme on dit et, ce qui est frappant, c’est le nombre de jeunes gens, filles et garçons, qui donnent un sérieux coup de main aux organisateurs, tant « airside » que « public side » : la relève est assurée et cela fait réellement plaisir à voir.

Comme d’habitude, il y avait une forte concentration de Piper Cub, le zinc à roulette de queue (tail wheel) emblématique, mais également de nombreux Stampe & Vertongen SV4, biplans vétérans toujours agréables à voir évoluer. Etant donné que les journées portes ouvertes du Vlaams Zweefvliegcentrum Phoenix coïncident avec le Tail Wheel Meet, les planeurs de ce club étaient de sortie et le treuil n’a guère chômé en ce beau dimanche, permettant à de nombreux profanes de découvrir le vol à voile et au VZP de faire sa publicité et de regarnir un peu sa cassette.

Cette année, comme les années précédentes, le ciel d’Overboelare fut très animé par le trio de Pitts se livrant à l’acrobatie en formation en un spectacle qui n’a rien à envier aux professionnels. Le « Pitts Gang » se composait de Ronald Supply, Luc Coesens et Peter Van Israël pilotant respectivement les Pitts N51PS, G-INDI et OO-PVI. Le public a apprécié le spectacle au point d’applaudir longuement et chaleureusement les pilotes qui, du reste, le méritaient amplement, vu la qualité de leur présentation.

Il y avait quelques nouveaux visiteurs notables, à savoir un Pipistrel Sinus et le FK 14 Le Mans, deux ULM en matériaux composites et aux lignes très épurées.

La participation des véhicules américains de la 2ème Guerre Mondiale était particulièrement fournie et leur défilé sur l’aérodrome a donné lieu à un simulacre d’attaque prononcée par le Piper Super Cub de Kris De Schrijver, organisateur de l’événement, qui se fit copieusement arroser par des tirs de mitrailleuses qui, heureusement, tiraient à blanc… Le public a a-do-ré !

Une belle journée d’aviation comme nous les aimons et qui a amené beaucoup de monde à Overboelare, aérodrome accueillant et permettant au public de voir les avions et planeurs de près, au point de pouvoir presque les toucher, le tout dans une ambiance détendue et bon enfant. Bravo aux organisateurs et à tous les volontaires qui se sont dépensés pour que le 13ème Tail Wheel Meet soit une grande réussite.

Jean-Pierre Decock