-A A +A

Stampe Fly In, 22ème édition!

Deurne, le 20 mai 2012. C’est le deuxième et dernier jour du week-end dévolu à l’annuel, et désormais rituel, Stampe Fly In. La veille, un franc beau temps avait rendu l’aérodrome anversois bourdonnant d’avions anciens et récents et surtout de nombreux warbirds, dont les trois T-28 Trojan basés en Belgique, un splendide P-51 Mustang et de nombreux autres dont des Harvard. Malheureusement, le violent orage en fin de journée a provoqué le retour prématuré de ces avions exotiques vers leurs ports d’attache respectifs et la brume épaisse et le plafond bas de la matinée du dimanche ne les ont guère incités à piquer à nouveau une pointe jusqu’à Deurne. C’est la météo belge typique et il faut, comme on dit en soupirant, « faire avec ». Toutefois, le Spitfire TR.9 de The Aircraft Restoration Company de Duxford avait passé la nuit à Anvers et il fut donc possible de l’admirer en statique parmi les nombreux SV4 alignés sur le tarmac, mais également d’être gratifié d’une dynamique présentation en fin de journée, à l’entame de son vol retour vers son bercail en Angleterre.
 
Le brouillard régnait dimanche matin, mais c’est surtout le plafond ingrat (stratocumulus denses et soudés à 1.000 pieds (300 mètres) au-dessus de la région), qui a retardé d’une demi-heure le briefing et d’une heure le décollage pour le vol en formation des SV4 tant attendu des visiteurs et des aficionados du Stampe. C’est donc à midi que les neuf biplans juchés sur leur train d’atterrissage fixe à voie étroite ont lancé leurs moteurs pour gagner le seuil de la piste 11 et prendre leur essor de cinq en cinq secondes sous le leadership de Danny Cabooter, chef-pilote et directeur du Stampe Center. Comme l’an dernier, la formation se composait de neuf appareils et de leurs pilotes qui volaient selon le schéma suivant;
 
                                                                  OO-GWC
                                                            Danny Cabooter
 
                                        OO-EIR/V4                                    OO-PAX/V5
                                     Bruno Bedert                                   Eddy Laurens     
 
                          OO-SVB/V43                                                               OO-GWA/V66
                  Luc “Latty” Lathouwers                                                       Paul Aelaerts
 
    OO-LUK/V41                         OO-WIL/V42                     G-AIYG                          OO-KAT
   Gui Truyens                       Raymond Cuypers            Ewout Henny                 Frank Demeyer
 
La visibilité horizontale d’un peu plus de cinq kilomètres était bonne et suffisante, bien que la brume persistait et que le plafond ne remontait guère. La formation des SV4 se mit néanmoins bien en place un peu au sud de la commune d’Ekeren pour ensuite effectuer un ample virage de 360° sur la ville d’Anvers. Après un vol secoué par la grande activité thermique due à l’humidité ambiante et avoir franchi l’Escaut, le cap fut mis à l’est simultanément à l’amorce d’une légère descente pour venir saluer le public d’un passage bas à 500 pieds (150 mètres) environ dans l’axe de la piste 11-29, public qui, du reste, ne bouda pas son plaisir à voir le nombre de nez en l’air. La formation se dirigea ensuite vers le vent arrière gauche de la piste 11 en gazon et se disloqua en file indienne pour que les biplans puissent venir s’y poser l’un après l’autre. Une fois au sol, les SV4 se regroupèrent afin de taxier vers le tarmac en un bel alignement compact pour le plus grand plaisir de l’assistance et des très nombreux photographes présents.
La fête aérienne, comme les années précédentes, se poursuivit durant l’après-midi avec le ballet incessant des baptêmes de l’air en biplans ou avions de tourisme ainsi que les départs des Fokker F.50 Friendship de Cityjet et des quelques visiteurs ayant passé le week-end à Deurne comme le rutilant Cessna 195 D-EFTH. Un des clous du spectacle fut toutefois le beau vol en formation des trois Piper Warrior III de la BAFA (Ben Air Flight Academy) basée à Deurne, lequel démontra fort bien la maîtrise de ses pilotes au cours de nombreux changements de formation exécutés harmonieusement. Néanmoins, le clou de l’après-midi fut incontestablement la présentation musclée du Spitfire TR.9 piloté par John Romain, dont les évolutions serrées avec changements rapides de direction en bout de piste 11 et relativement près des spectateurs, ont manifestement ravi l’assistance.
 
Malgré une météo ingrate le dimanche, le 22ème Stampe Fly In s’est quand même avéré être d’un très bon crû, grâce à son promoteur et organisateur depuis plus de vingt ans, Danny Cabooter, secondé par les nombreux bénévoles de l’Aviation Society of Antwerp et la collaboration efficace, quoique bonhomme, du personnel de Deurne Airport. Qu’ils en soient remerciés en attendant impatiemment 2013 pour le 23ème opus…
 
Merci de tout cœur à Danny Cabooter et à Paul Aelaerts pour l’excellent vol à bord de l’OO-GWA.
 
Texte et photos: Jean-Pierre Decock