-A A +A

Sabena Aeroclub: 65 ans de passion

Grimbergen 27 mai 2012. C’est un (rare) dimanche ensoleillé à l’aérodrome de Grimbergen. Le Sabena Aeroclub (www.sabena-aeroclub.be) a bien choisi sa date pour une journée Meet & Greet. Cette sympathique initiative est destinée à mettre en contact des candidats élèves-pilotes potentiels avec un des plus anciens aéro-clubs belges au nom évocateur. Et surtout faire connaissance avec les instructeurs et les membres et découvrir la flotte d’avions modernes arborant fièrement le célèbre logo en forme de « S » de l’ancienne companie nationale.

Succès de foule pour la journée Meet & Greet autour du Diamond DA-20.

Historique
En 1946, un petit groupe de cadres et d’employés de la Sabena décide de créer une « Section Sportive et de Tourisme Aérien », la SSTA, avec pour objectif de permettre au personnel de la compagnie nationale d’apprendre à piloter à des conditions attractives. Les deux premiers avions sont des Piper J-3C Cub de 65 cv, les OO-EAB et OO-SOC, basés à Grimbergen. L’association se transforme en asbl en 1954. Il faut attendre 1965 pour la modernisation de la flotte, avec l’arrivée d’un premier Cessna 150 (OO-SEZ), puis un an plus tard d’un premier quadriplace, le Cessna 172 OO-SEY. Un deuxième Cessna 150 (OO-SEW) est acquis en 1974 en raison du grand nombre de membres (120).

Le Piper Cub OO-SOC arbore sur la dérive l’insigne de la SSTA, ancêtre du futur Sabena Aeroclub.

En 1985, sous l’impulsion de Carlos van Raefelghem, l’administrateur délégué de la compagnie nationale, la SSTA devient formellement Sabena Aeroclub, et pour marquer le lien avec l’airline sont repeints en bleu et blanc et arborent fièrement le célèbre « S » sur la dérive. C’est à cette époque qu’on atteint le chiffre record de pas moins de 280 membres!

Alors que le club s’apprête à célébrer en 1994 son 40è anniversaire en tant qu’asbl, l’aérodrome de Grimbergen est fermé pour de sombres considérations politiques. Fort heureusement, cette décision est revue et l’aérodrome rouvre quelques années plus tard.

La faillite de la Sabena en novembre 2001 aurait pu entraîner la disparition du club. Heureusement, l’équipe dirigeante, motivée et compétente, réussit à négocier avec le curateur et rachète à leur valeur marché les quelques avions qui étaient encore formellement propriété de la Sabena.

Le légendaire « S » stylisé de la Sabena s’affiche fièrement sur la dérive des avions du club.

De nouveaux statuts sont votés à l’assemblée générale de juin 2002 et relancent le club sur de nouvelles bases. Désormais toute personne intéressée à l’aéronautique peut devenir membre. Et, consécration en 2005, le club se voit attribuer par S.M. le Roi Albert II le titre envié de « Royal ». Formellement en existence en tant qu’asbl depuis maintenant 58 ans, le club peut en fait s’enorgueillir d’une expérience de 66 ans depuis la naissance de la SSTA le 11 septembre 1946.

Le club est présidé  depuis plusieurs années par Pieter De Ost, et dispose de quatre instructeurs en vol. Il compte actuellement environ 180 membres, la plupart pilotes ou élèves-pilotes actifs.

Le Sabena Aeroclub opère actuellement une flotte de quatre monomoteurs modernes. Deux biplaces sont destinés à la formation pratique « pilote privé », à savoir le  Diamond DA20-C1 Eclipse (OO-SAA) et le Cessna 152 (OO-FLC). Et deux Piper PA-28-181 quadriplaces pour les voyages: un Archer II (OO-JMC) et un Archer III (OO-SAG).

Le Piper Archer III OO-SAG est utilisé pour les voyages par les pilotes privés confirmés membres du club.

Contrairement à certaines idées reçues, le club est ouvert à tous. Le but proclamé du Sabena Aeroclub est de réunir des personnes ayant une passion commune pour l’aviation! Et cela dans une atmosphère conviviale et avec un « esprit de club ». Les deux volets de la formation en vue de l’obtention de la licence de Pilote Privé d’avion (PPL/A), à savoir les cours théoriques et la formation en vol, sont dispensés par une équipe d’instructeurs et de professeurs expérimentés. Une salle de cours accueillante a été aménagée dans le bâtiment de la tour de contrôle. Le Sabena Aeroclub est une RF (Registered Facility) reconnue par la Direction Générale du Transport Aérien (DGTA, B/RF-019) qui peut dispenser la formation complète, théorique et pratique, en vue de l’obtention de la licence de pilote privé avion.

Jan Keuleers a suivi la formation complète PPL au sein du Sabena Aeroclub et a obtenu sa licence de pilote privé en deux ans.

La formation est dispensée en français et en néerlandais, mais en outre le Sabena Aeroclub a créé le premier cours théorique pour pilote privés en anglais. Ce cours est principalement destiné à la communauté internationale et aux nombreux expats vivant en Belgique. Mais des candidats francophones ou néerlandophones peuvent aussi y participer, ou choisiront un cours dans leur langue maternelle.

Le Diamond DA20-C1 assure la formation pratique initiale aux candidats pilotes privés.

Les cours théoriques se donnent en soirée les jours de semaine et le samedi matin. A l’issue des cours, un examen théorique, reprenant toutes les matières, doit être passé auprès de la DGTA. La formation pratique peut quant à elle être commencée à tout moment. Elle requiert un minimum légal de 45 heures de vol total comprenant 10 de vol solo. La formation théorique coûte 400 euro, la partie pratique est plus difficile à chiffrer en raison des variations de prix du carburant, et en fonction de l’assiduité de l’élève et sa capacité individuelle d’apprentissage. A l’heure actuelle, on estime le coût à environ 8.000 euros pour la formation complète (pratique, théorique et tous les frais annexes compris) sur une période de +/- 2 ans.

Suivez la flèche, elle vous mène au Sabena Aeroclub!

Le club accepte aussi en son sein des pilotes confirmés, qui en devenant membre peuvent ensuite louer des avions à un prix très démocratique.

Si la formation de pilote privé peut être un objectif en soi, c’est aussi une étape importante pour ceux qui veulent en faire un métier. Et comme le club est une organisation sans but lucratif, il permet au jeune de se faire une expérience valable à un prix abordable avant d’entamer éventuellement une formation de pilote de ligne auprès d’une des écoles professionnelles belges.

L’organisation d’événements ponctuels comme cette très belle journée Meet & Greet a permis de présenter le club et ses possibilités de formation à un public nombreux qui a eu l’occasion de découvrir les avions, l’ambiance du club et de faire connaissance avec le staff du Sabena Aeroclub.

Guy Viselé