-A A +A

MOTY 2015

Brussels Airport, 12 octobre 2016. La tradition veut que chaque année l’Aviation Press Club (APC), l’association des journalistes professionnels belges et luxembourgeois de l’aéronautique, choisisse une personnalité du secteur qui a particulièrement mérité. Pour 2015, c’est le CEO de Brussels Airport, Arnaud Feist, qui a recueilli un maximum de suffrages. La cérémonie de remise, initialement prévue en avril de cette année, a dû être reportée suite à l’attentat terroriste du 22 mars à l’aéroport de Zaventem. Ce n’est donc que ce 12 octobre que la cérémonie de remise du prix a pu être organisée. Elle a eu lieu dans les locaux de Belgocontrol à Steenokkerzeel en présence de nombreux invités et personnalités, parmi lesquelles le Ministre d’Etat Herman  De Croo.
 
Luk De Wilde, président de l’APC, a remercié Johan Decuyper, administrateur-délégué de Belgocontrol, pour avoir organisé la réception dans ses locaux. Il a commencé son discours par un hommage au précédent MOTY, Hans Vanhaelemeesch,  responsable de la communication presse de Jetair et  Jetairfly, tragiquement disparu il y a quelques mois dans un accident de circulation.
 
Il a ensuite rappelé la façon remarquable par laquelle Arnaud Feist et l’ensemble des collaborateurs de Brussels Airport ont réagi aux conséquences des attentats de mars dernier. Malgré les dégâts importants et l’impact du bilan humain sur le personnel et les passagers, l’aéroport a pu rouvrir partiellement après dix jours d’arrêt, et a pu ensuite progressivement améliorer ses capacités d’accueil et sa sécurité, retrouvant sa pleine capacité dès le début de l’été. L’Airport Council International (ACI), l’association professionnelle des aéroports civils, a d’ailleurs décerné un « award » exceptionnel à Arnaud Feist pour son leadership exemplaire suite aux attentats.
 
Patrick Anspach, doyen de l’APC, a ensuite présenté avec son humour habituel le nouveau lauréat de l’APC. Comparant la direction de l’aéroport à la fonction de bourgmestre d’une petite ville (avec 20.000 personnes qui y travaillent), avec son administration, sa police, ses commerces, ses restaurants, ses pompiers, et bien sûr son trafic (23,5 millions de passagers et un volume de fret qui a augmenté de presque 8% par rapport à 2014). Auxquels soucis s’ajoutent les relations avec les riverains des communes avoisinantes !
 
Arnaud Feist est ingénieur commercial Solvay, avec une maîtrise en fiscalité de l’ULB. Il a commencé sa carrière chez Coopers & Lybrand, puis est passé chez SCA Packaging Group et Swift. Il rejoint Brussels Airport comme CFO en 2005 et devient son administrateur-délégué en 2010.
 
Depuis les événements du 22 mars de cette année, les  efforts qui ont été consentis par la direction et le personnel pour  que les activités reprennent le plus rapidement possible après les attentats de Bruxelles ont forcé l’admiration dans le monde entier. Mais il convient de rappeler que les membres de l’Aviation Press Club avaient élu Arnaud Feist Man Of The Year avant les attentats du 22 mars. 
 
Et pour plein de bonnes raisons : l’inauguration du « Connector », la progression du trafic, la souplesse d’adaptation à la donne « low cost », les nouveaux contrôles de sécurité, la mise en place de l’Airport Operations Center, l’arrivée de nouvelles compagnies comme Emirates ou ANA, les  divers prix, la  présidence de l’ACI Europe... L’APC avait vu juste ! Elle avait vu juste parce qu’après le 22 mars, la cohésion de ses équipes et le redressement de la situation ont montré la pertinence de ce choix.
 
Patrick Anspach conclut par une boutade : dans les statistiques de l’ACI, on divise les aéroports en catégories. La première catégorie est celle des aéroports de plus 25 millions de passagers. Aujourd’hui, Brussels Airport est dans celle juste en dessous, donc celle des aéroports de 10 à 25 millions de voyageurs. Alors, qu’est-il préférable ? Etre un grand parmi les petits (ou moyens) ou un petit parmi les grands. La réponse : pour devenir grand parmi les grands, il faut commencer par être petit. 
 
Dans sa réponse, Arnaud Feist a dédié son prix à l’ensemble des collaborateurs de Brussels Airport, qu’il remercie pour les efforts extraordinaires et la solidarité dont ils ont fait preuve après les attentats pour permettre la reprise des activités de l’aéroport. Il a à son tour rappelé les grandes réalisations de 2015, et annoncé pour le futur de nouveaux défis, notamment en fonction des changements attendus au niveau de certaines compagnies aériennes et des ambitions des « low costs ». Un « Master Plan 2040 » est en préparation, et prévoira de nouveaux investissements. Et en 2018, Brussels Airport accueillera le congrès annuel et l’Assemblée générale d’ACI World et d’ACI Europe, les organisations professionnelles d’aéroports. Cette année-là, notre pays aura l’honneur de recevoir toute la communauté aéroportuaire mondiale pour un congrès de trois jours, un honneur qui lui échoit pour la première fois et qui dynamisera le tourisme et le secteur des congrès à Bruxelles.
 
Hangar Flying se réjouit de l’attribution du MOTY à Arnaud Feist et le félicite pour cette récompense bien méritée, qui lui fut remise la veille de son cinquantième anniversaire ! Un cadeau bien mérité.
 
Texte et photos : Guy Viselé