-A A +A

Le « Dakota », la mémoire des soixante-cinq ans du 15ème Wing

Melsbroek, 05 septembre 2013. En l’absence du traditionnel meeting aérien annuel de la Force Aérienne, l’événement marquant de la saison aéronautique est l’Open Door du 15ème Wing à Melsbroek, qui célébrera trois anniversaires : les soixante-cinq ans de l’unité, et les quarante années de service dans nos escadrilles de transport à la fois de l’inusable Lockheed C-130H Hercules et aussi du légendaire Dassault Falcon 20. Nul doute que le public sera nombreux lors de ces festivités au programme attrayant les samedi 21 et dimanche 22 septembre 2013 (www.opendoor15w.be). Une association, le Centre de documentation Dakota, créée en 1992, veille à la conservation du patrimoine du 15 ème Wing et préserve dans le quartier « Groeneveld » trois avions historiques, dont un superbe Douglas DC-3/C-47, dont la restauration est presque terminée.

  Le plus « récent » de nos quadragénaires C-130, le CH-13, est un ancien WC-130E reconverti par Sabena Technics en C-130H aux standards belges, après son acquisition en remplacement du C-130H CH-02 détruit lors de l’incendie du Hangar 40 en 2006

Historique du 15 ème Wing
Construit par les occupants allemands en 1940, l’aérodrome de Melsbroek a été la base d’escadrilles de la Luftwaffe, et même brièvement fin 1940 d’une unité italienne. Après la libération en septembre 1944, pas moins d’une quarantaine d’escadrilles de la Royal Air Force utilisèrent les installations, parmi lesquelles notamment quelques Meteor, premiers avions de chasse à réaction alliés opérationnels. En préparation de l’offensive des Ardennes, Melsbroek subit un terrible bombardement le 1er janvier 1945 (opération « Bodenplatte »). Six escadrilles de la Royal Air Force restèrent à Melsbroek jusqu’en mai 1945. A la création de la Force Aérienne Belge en 1946, le 169ème Wing de Transport fut constitué à l’aéroport de Evere-Haren par les équipages belges issus de différentes unités de transport de la RAF. Il comptait deux escadrilles : les Squadrons 366 et 367. Après la remise en état des installations, il déménagea vers Melsbroek, et fut rebaptisé 15ème Wing de Transport et Communications le 1er février 1948, avec comme insigne la tête de sioux et comme devise « Tenacity », et comprenait deux escadrilles, la 20 ème(sioux bleu) et la 21ème (sioux rouge).

La tête de sioux et la devise « Tenacity », insigne officiel du 15è Wing, ici aux couleurs rouges du fanion de la 21è Escadrille

Les compagnies de transport aérien civil, principalement la Sabena, quittèrent également Evere-Haren qui ne disposait pas de pistes en dur, et donnèrent naissance à l’aérogare de Melsbroek, communément appelée « Batavia », et qui servit aux besoins de l’aviation commerciale jusqu’à la construction de l’aérogare de Zaventem en 1958. Les installations de Batavia servirent ensuite comme AML (Aérogare Militaire Luchthaven) jusqu’en 1970.

Initialement équipé de matériels en provenance de la Royal Air Force, et de personnel issu de la « Belgian Section » de la RAF, le 169 Wing disposait à sa création de 12 Douglas C-47 Dakota, 6 Airspeed Oxford, 10 Avro Anson, 4 Percival Proctor, 5 de Havilland DH-89 Dominie et 1 Miles Magister.

Le « vrai » K-1 OT-CWA, un des 41 C-47 mis en service par le 15è Wing et photographié début des années septante

L’ après-guerre fut très vite marqué par les tensions entre les pays occidentaux et le bloc soviétique, donnant naissance à la guerre froide. Très rapidement, les Américains développèrent un programme d’aide militaire aux pays européens, et la Belgique reçut dans le cadre du « Mutual Defence Aid Programme » (MDAP) un grand nombre d’avions de construction US. Le 15ème Wing reçut de la sorte à partir de 1952 pas moins de quarante-six Fairchild C-119 (18 –F et 2 8 –G), opérés par deux escadrilles, la 20ème (sioux bleu) et la 40ème (sioux vert).

Pas moins de 46 Fairchild C-119 ont été mis en service au 15è Wing entre 1952 et 1976. Grâce aux efforts d’une poignée d’enthousiastes, membres du centre de documentation Dakota, et du président-fondateur, le Colonel Jo Huyben, le C-119G CP-10 OT-CAJ a pu être récupéré à l’état d’épave et remis en état par le « restoration team Flying Boxcar ». Il est maintenant exposé sur le parade-ground de la caserne Groeneveld

Le nombre de Dakota évolua également et au total pas moins de 41 C-47 ont été mis en service au 15ème Wing, le dernier étant retiré du service en janvier 1976. Ils servirent notamment aux liaisons entre la Belgique et le Congo belge, et pour les missions de transport et de liaison tant dans la colonie qu’au départ de notre pays.

Si le nombre d’escadrilles du 15ème Wing varia de deux à trois, puis à nouveau à deux, il y a une distinction importante entre deux types de mission : le transport « pur »(cargo et transport de troupes) et le transport passagers (y compris vols gouvernementaux), ces derniers étant assurés par la 21ème Escadrille (sioux rouge).

Au fil des ans et de l’évolution des besoins, le 15ème Wing a mis en service au fil des ans une variété de types d’avions en fonction de l’évolution des besoins. Les plus connus sont les Douglas DC-4/C-54 et DC-6, Percival Pembroke, Hawker-Siddeley HS-748, Fairchild-Swearingen Merlin III, Boeing 727, Airbus A-310.

Actuellement, la 20ème Escadrille opère 11 Lockheed C-130H Hercules, qui fêtent leurs quarante années de bons et loyaux service. La 21ème Escadrille a une flotte plus variées, et compte « ses » quarantenaires, les deux Dassault Falcon 20, ainsi qu’un Dassault Falcon 900, deux Embraer 135, deux Embraer 145, et un Airbus A-330 dont le remplacement est actuellement en cours de discussion.

En service depuis quarante ans, les Falcon 20E ont été remotorisés en 2004-2005

Bien connu du grand public pour ses missions humanitaires et ses interventions nombreuses lors des diverses crises avec notre ex-colonie, le 15ème Wing recevra d’ici quelques années les 8 Airbus A-400M qui succèderont aux C-130.

Le centre de documentation Dakota
C’est à l’initiative du Colonel Aviateur Jo Huybens, Chef de Corps du 15ème Wing, et de quelques volontaires anciens de l’unité, que fut créé en 1992 le centre de documentation Dakota. Il reçut le statut d’association sans but lucratif en mai 1995. Le but de l’association est de tenir à jour et de vulgariser l’histoire de l’aérodrome de Melsbroek et du 15ème Wing et d’en conserver le patrimoine. Le « Dakota » (www.dakota15wing.be) est d’abord et avant tout un centre de documentation et dispose d’archives et de documentation tant technique qu’historique et opérationnelle ainsi que de nombreuses photos. Il dispose également d’une salle d’exposition-musée avec une collection particulièrement riche et édite trois fois par an sa revue « Dakota News » avec Axel Vermeersch comme rédacteur-en-chef. Des expositions à thème sont régulièrement organisées. Citons parmi les plus récentes celle consacrée aux opérations au Congo. Le « Dakota » inaugure le 19 septembre 2013 la prochaine, consacrée au légendaire DC-3 en fonction de l’arrivée d’un appareil de ce type sur le site, et couvrant bien sûr l’historique de cet avion dans le monde, mais surtout sa carrière belge, tant militaire que civile, et aussi sa présence dans la bande dessinée et la philatélie.

Le hall d’exposition du musée « Dakota »

Une équipe technique s’occupe de la restauration et de l’entretien d’avions historiques mis en service par le 15ème Wing. La collection a commencé avec la récupération de l’épave d’un Fairchild C-119G Packet en 1995, bientôt suivie en 1998 par celle d’un bimoteur de liaison Percival Pembroke.

Construit comme C-119F, l’appareil exposé, le CP-10 OT-CAJ, fut commandé par l’US Air Force (sn 51-2701) avant d’être livré dans la cadre du MDAP à la Belgique en octobre 1952. Il fut modifié par la Sabena en C-119G en 1960 et resta en service jusqu’en 1975. Il servit pendant quelques années de «« gate-guardian » à l’Ulmodrome de Neuville, avant d’être « récupéré » par le Dakota Club qui le déménagea vers Melsbroek en 1995, et le remit en état aux couleurs du sioux vert de la 40 ème Escadrille.

L’un des douze Percival Pembroke, en service de 1954 à 1978, le RM-7 OT-ZAG, a été récupéré par le « Dakota » en 1998

Destinés à remplacer les Avro Anson, 12 bimoteurs Percival P.66 Pembroke C.51 ont été commandés par la Belgique en 1953. Ils furent utilisés par la 21ème Escadrille pour des missions de liaison sur courtes distances jusqu’en 1978. Certains étaient modifiés pour la prise de vue photographique, notamment au bénéfice de l’Institut Géographique National (IGN). Le RM-7 OT-ZAG, fut récupéré par le Dakota Club en 1998, après un séjour de quelques années dans le parc d’attraction Molenheide. Une de ses missions les plus connues fut le rapatriement de Blois à Bruxelles en 1969 de notre champion cycliste Eddy Merckx après une chute lors d’une compétition en France.

Le LX-DKT, peu après sa livraison à Legend Air en 1990

Il manquait l’avion qui a donné son nom au club : un Dakota. Cette lacune a été comblée en mars 2011 avec l’arrivée du DC-3 LX-DKT de Legend Air, récupéré après de longues années à l’abandon sur le tarmac de l’aéroport d’Ostende-Middelkerke et dont le déménagement et l’historique ont fait l’objet d’un reportage détaillé dans Hangar Flying (http://www.hangarflying.be/nl/content/petit-prince-de-groenveldkazerne).

La restauration du DC-3 LX-DKT s’achève rapidement et l’appareil a été repeint aux couleurs du OT-CWA K-1 de la 20 ème Escadrille, ce qui permet une présence des trois escadrilles « sioux » sur le square Lt Kol Dewit de la caserne Groeneveld. Le team du Dakota Club a pu bénéficier des conseils éclairés du Musée de Merville qui avait procédé à une opération similaire pour rapatrier un DC-3 de Bosnie vers leur musée (www.the-snafu-special.com/.)

La restauration du C-47 aux couleurs du K-1 OT-CWA se termine

Le « vrai » OT-CWA K-1 (sn 15056-26501) a été livré en novembre 1944 à l’US Air Force avec le matricule 43-49240, et est devenu militaire belge en octobre 1946.Il fut brièvement loué à la Sabena comme OO-SMA d’octobre 1951 à novembre 1953, avant de revenir au 15è Wing pour qui il opéra au Congo de janvier 1954 à 1960. Il est retiré du service et stocké à Koksijde en décembre 1973. On le retrouve exposé à Diest en 1977, puis ensuite à Lichterveld d’où il est acquis en septembre 1987 par Dakota Unlimited. Il sera utilisé pour le film « Sword of Honour 2000 » en mai 2002 et peint comme « FL586 AI » de la Royal Air Force. Son épave est depuis à l’abandon sur l’aérodrome de North Weald en Angleterre.

L’authentique K-1 a servi au tournage de films et son fuselage peint aux couleurs de la RAF et codé « AI » se détériore sur l’aérodrome de North Weald

Le « Dakota » fonctionne principalement grâce à un noyau d’une trentaine de membres effectifs qui travaillent en différentes sections. Présidé par le Général Aviateur René Hoeben, le « Dakota » dispose d’un team composé notamment d’un Directeur, le Commandant Jos Ackermans, de Rita De Neve comme Public Relations, et du « restoration team » composé de volontaires qui consacrent leurs loisirs au maintien en bon état et à la restauration des avions de l’association.

Quelques uns des volontaires du centre de documentation Dakota. De gauche à droite : Jos Ackerman, le président René Hoeben, Jean Dries et Axel Vermeersch

Situé dans un des bâtiments (block 13), ancien mess sous-officier de la caserne Groeneveld, au nord de la chaussée de Haecht, le « Dakota » accueille les visiteurs gratuitement les lundis et jeudis de 14h00 à 18h00, ou sur rendez-vous (tél : 02/752.46.50.) (email : dakota_melsbroek@skynet.be ) (www.dakota15wing.be). Les visites de groupes sont possibles tous les jours de la semaine sur rendez-vous et des visites combinées du 15ème Wing et du « Dakota » sont possibles.

La visite du centre de documentation se cloture au bar où on peut déguster une fabuleuse bière artisanale à la marque du Dakota et du 15è Wing, en blonde ou en brune !

Last but not least, le club dispose de salles de réunion et d’un bar qui sert notamment une bière artisanale à sa marque (Dakota 15W) provenant de la brasserie La Binchoise et disponible à la fois en blonde et en brune !

L’ancien mess sous-officier, le bloc 13, est devenu le local du centre de documentation Dakota dans la caserne Groeneveld

Il est bien sûr possible de rejoindre les rangs des quelques 450 membres de l’association, la cotisation annuelle de membre sympathisant est de 15 euros minimum (par virement au profit du compte courant 438-1064121-48 de l’asbl Dakota) . La convivialité est de mise et les membres sont invités une fois par an à la traditionnelle fête Breughelienne et à d’autres « social events ». Le « Dakota » est constamment à la recherche de documents et objets ayant trait à l’histoire de l’aérodrome de Melsbroek, du 15ème Wing et des personnes qui y ont fait carrière. Les dons de ce genre sont donc les bienvenus. En particulier, et en vue de finaliser la restauration du DC-3, le team de restauration est à la recherche d’un bâti-moteur et d’un carénage moteur.www.dakota15wing.be

Les trois avions de la collection sont exposés sur l’ancien parade-ground de la caserne

Texte et photos : Guy Viselé