-A A +A

Cambrai, repaire du 50ème NATO Tiger Meet

Cambrai-Epinoy, le 13 mai 2011. La base aérienne 103 « Commandant René Mouchotte » commandée par le Colonel Eric Gernez et, tout spécialement l’escadron « tigre » de l’Armée de l’Air, le 1/12 Cambrésis commandé par le Lieutenant-colonel Sébastien Vallette, accueillaient avec faste le 47ème NATO Tiger Meet: cette rencontre annuelle des unités aériennes de l’OTAN ayant en commun d’avoir le tigre pour emblème fêtait cette année le 50ème anniversaire de sa création à Woodbridge (Royaume-Uni) en 1961.

Les contraintes opérationnelles telles que les participations de nombreuses forces aériennes de l’OTAN à l’ISAF en Afghanistan ou, plus récemment, à l’opération Harmattan (pour les Français) ou Odyssey Dawn (pour les autres) sur la Lybie, n’ont pas trop pénalisé la tenue de cet événement, contrairement aux opérations sur l’ex-Yougoslavie qui avaient empêché cette manifestation annuelle en 1995, 1999 et 2000.

Malgré tout, la base de Cambrai a reçu, dans le cadre de cet exercice opérationnel OTAN le plus important d’Europe, 19 squadrons ou escadrilles représentant 15 nations parmi les 17 prenant part à ce grand rassemblement. Au total, quelques 62 avions et hélicoptères ont fait rugir leurs moteurs et montré leurs griffes (de tigre) lors des nombreuses COMAO (COMposite Air Opération) qui ont eu lieu chaque jour durant l’intégralité de la manip.

Cette année a vu une participation particulièrement massive des tigres polonais, portugais, allemands, suisses et tchèques. Par contre, les participations à des opérations extérieures justifiaient une présence réduite des Belges et des Britanniques et même l’absence des Néerlandais et des Norvégiens.

Quoi qu’il en soit, les tigres des diverses forces aériennes de l’OTAN ont, comme on pouvait s’y attendre, rivalisé de créativité dans les décorations au tigre de leurs appareils et, même au bout de cinquante ans, sont encore parvenus à en mettre plein la vue aux aficionados des tiger meets les plus endurcis.

Pour la base aérienne 103 de Cambrai-Epinoy, dont la fermeture est programmée en 2012, le 50ème NATO Tiger Meet lui fait une finale en apothéose.

Texte et photos : Jean-Pierre Decock
Vifs remerciements au SIRPA-Air.