-A A +A

Bert Jr Schmelzer, champion du monde, prix Monseur 2015

Bruxelles, le 24 octobre 2015. Nombreux étaient les sympathisants et pratiquants du vol à voile, la façon de voler la plus proche de celle des oiseaux, réunis à la Maison des Ailes pour féliciter Bert Jr Schmelzer, le premier vélivole belge à monter sur la plus haute marche du podium aux championnats du monde 2014. Bert Jr Schmelzer a été sacré champion du monde de vol à voile en classe standard (planeurs de 15 mètre d’envergure maximum) à l’issue de la compétition organisée du 22 juin au 5 juillet l’an dernier par la FAI (Fédération Aéronautique Internationale) à l’aérodrome de Räyskälä/Loppi en Finlande.
 
L’élite du vol à voile mondial y était représentée, soit cent-vingt pilotes pleins d’ambitions et de volonté farouche de les accomplir, Eole et de nombreux autres facteurs les y aidant. La famille Schmelzer était seule à représenter la Belgique et cette « dynastie vélivole » n’a pas failli à sa réputation. En effet, Bert Sr Schmelzer est vélivole depuis sa prime jeunesse, fils de pilote constructeur de planeur et père de deux vélivoles de haute volée. Bert Jr et son frère Tijl étaient compétiteurs l’été dernier et tous deux se distinguèrent en classe standard dans la mesure où Bert Jr monta sur la plus haute marche du podium en tant que champion du monde tandis que son frère Tijl décrochait la huitième place au palmarès. Une remarquable famille de sportifs et de champions ! Cependant, et comme l’exposait posément Bert Jr dans son speech à l’occasion de la remise du prix Marie Monseur-Fontaine, rien n’est gagné ni d’avance, ni définitivement. La compétition fut chaude jusqu’au dernier moment et, tandis qu’il caracolait en tête du classement, une erreur le fit dégringoler de la 1ère à la 11ième place quelques jours avant la fin de l’épreuve. Sa brillante prestation le dernier jour du championnat fut décisive et le propulsa définitivement en tête du peloton.
 
Créé en 1951, le prix annuel Marie Monseur-Fontaine, une grande mécène de l’aviation belge, fut attribué par sept fois à des pratiquants du vol à voile et celui de 2015 est amplement mérité par un jeune pilote de vol à voile méritant et talentueux, le premier Belge à obtenir le titre de champion du monde du plus beau parmi les sports aériens.
 
De nombreux vélivoles de tous âges étaient venus saluer et applaudir le jeune champion. L’un des plus anciens, Roger Meulemans, avait décroché le prix Marie Monseur pour une performance vélivole réalisée en 1957, les plus jeunes constituaient une délégation de Cadets de l’Air qui venaient de recevoir leurs ailes de pilote de planeur décroché après quelques cinq à huit heures de vol, selon le cas. Le champion Bénélux 2015 en classe standard, Yves Jeanmotte, avait tenu à féliciter personnellement ses brillants collègues, lui-même ayant été onze fois champion et sept fois vice-champion de Belgique de vol à voile.
 
Organisée par le conseil d’administration de la Maison des Ailes présidé par le Général-major Aviateur e.r. Camille Goossens, cette sympathique manifestation s’est déroulée dans une cordiale ambiance sportive doublée d’un bel esprit aéronautique.
 
Jean-Pierre Decock
Photos : Guy Viselé