-A A +A

Air Corsica au départ de Brussels South

Charleroi, le 26 mars 2016. Premier jour de la saison d’été pour les compagnies aériennes, et changement d’heure ce dimanche matin. C’est l’occasion pour Brussels South Charleroi Airport d’accueillir dans une ambiance festive une nouvelle cliente, Air Corsica, premier transporteur aérien de Corse.

Arborant fièrement la tête de Maure, symbole de la Corse, l’Airbus A320 d’Air Corsica à l’arrivée du vol inaugural en provenance d’Ajaccio.

L’île qui a donné naissance à Napoléon, est particulièrement prisée par les belges. Après une première tentative avec Liège Airport, Air Corsica a choisi l’aéroport carolorégien pour relancer ses liaisons de Belgique vers Ajaccio et Bastia. La proximité de Bruxelles, siège des institutions européennes, et les nombreuses connections (plus de 100 destinations internationales) au départ de Charleroi ont été des arguments de poids dans cette décision.

Les grognards de l’Empereur arrivés avec le vol inaugural forment une haie d’honneur pour accueillir les premiers passagers.

Le trafic potentiel important provient d’une double clientèle (tourisme et affaires) tant pour les vols aller que retour. Le trafic aérien de passagers entre la Belgique et la Corse a significativement évolué durant la dernière décennie: il a été multiplié par 5,4 en dix ans, soit une croissance moyenne annuelle de 21%. La Belgique est pour la Corse la seconde destination internationale derrière la Suisse.

Vol inaugural
Ponctuel comme il se doit, ce premier vol atterrit à 9h40 précise, en provenance d’Ajaccio, avec déjà 117 passagers à bord. L’Airbus A320 de Air Corsica dispose de 180 sièges, et repartira complet à 14h00. Le F-HZFM est baptisé « I Sanguinari » (les Iles Sanguinaires en langue corse), du nom d’un archipel exceptionnel de quatre îles rocheuses d’origine magmatique, réputé pour ses couchers de soleil flamboyants et ses colonies d’oiseaux marins. Tous les avions d’Air Corsica sont ainsi nommés d’après des lieux emblématiques de l’île.

Après le traditionnel arrosage de bienvenue par les véhicules des pompiers, la passerelle permet bientôt aux passagers de ce vol inaugural de débarquer sur le sol belge, par un temps ensoleillé mais avec un froid plus piquant qu’en Corse.

Le traditionnel arrosage de bienvenue par les pompiers de BSCA.

Une troupe de musiciens en uniforme de grognards napoléoniens fait une haie d’honneur aux nombreuses personnalités corses qui ont fait le déplacement. Elles sont accueillies par René Collin, ministre wallon en charge de la politique aéroportuaire, et par Jean-Jacques Cloquet, Administrateur délégué de Brussels South Charleroi Airport.

Une importante délégation de dignitaires corses est accueillie par le Ministre wallon en charge de la politique aéroportuaire, René Collin, et par l’administrateur-délégué de BSCA, Jean-Jacques Cloquet.

La délégation corse est menée par Jean Biancucci, Président du Conseil de surveillance d’Air Corsica et Philippe Dandrieux, Président du Directoire Air Corsica. Ils sont accompagnés de nombreuses autres personnalités, marquant ainsi l’importance pour l’île de Beauté de cette nouvelle liaison aérienne dont Marie Antoinette Maupertuis, Présidente de l’Agence du Tourisme de la Corse et Chargée des Relations Européennes et Jean Felix Acquaviva, Président de l’Office des Transports de la Corse.

Lors de la cérémonie qui suivit, les différents orateurs ont souligné la formidable opportunité qui s’offre ainsi à la Corse d’être reliée avec un aéroport aussi proche de la capitale de l’Europe. Rappelant l’anniversaire du Traité de Rome, fêté deux jours plus tôt, les intervenants ont insisté sur le développement d’une Europe des Régions. Et exprimé le vœu d’établir une longue et fructueuse collaboration entre les deux partenaires.

Jean Biancucci, Président du Conseil de Surveillance d’Air Corsica, effectue son discours entouré par les grognards Napoléoniens.

Une offre adaptée
En matière de tarifs, les prix attractifs (commençant avec un prix d’appel à 39 euros par trajet) comprennent toute une série de services gratuits: choix du siège, mise à disposition du quotidien Corse Matin, boissons chaudes, boissons fraîches, biscuits sucrés et salés. Les réservations sont modifiables sans aucune pénalité dans la même classe de réservation. Le passager a droit à un bagage gratuit en soute (maximum 23 kg) et un bagage gratuit en cabine (12 kg). La compagnie ne charge aucun frais bancaire sur le site (www.aircorsica.com), quelle que soit la carte de crédit utilisée lors de l’enregistrement en ligne.

Les deux nouvelles lignes verront leurs fréquences adaptées en fonction des périodes. Ajaccio sera desservie les jeudis et dimanches du 26 mars au 12 novembre 2017. Une troisième rotation se rajoute les mercredis du 3 mai au 26 juillet 2017. Et une quatrième le samedi du 1er au 29 juillet. Bastia sera relié à Charleroi les mercredis et samedis du 29 mars au 12 novembre 2017. Une troisième rotation est opérée les dimanches du 4 juin au 30 juillet 2017, et une quatrième les mardis et jeudis du 4 au 27 juillet 2017.

La montée en cadence passe ainsi de quatre à neuf vols par semaine selon les périodes en fonction de la demande principalement des vacanciers. La capacité offerte est de l’ordre de 58.000 sièges. Une montée en charge ambitieuse prévoit d’opérer la seconde année d’avril 2018 jusqu’à début janvier 2019, en incluant les vacances de fin d’année. Et l’objectif est d’annualiser la destination à partir d’avril 2019.

Air Corsica
Air Corsica a été créée en janvier 1989 par la Collectivité Territoriale de Corse, et a pour objectif d’améliorer la desserte de l’île favorisant ainsi le tourisme. C’est une Société Anonyme d’Economie Mixte (S.A.E.M.) au capital de 15 millions d’euros, majoritairement détenue par la Collectivité Territoriale de Corse. Elle a réalisé l’an passé un chiffre d’affaires de 183 millions d’euros. Sa flotte comprend cinq Airbus A320 d’une capacité de 180 sièges, et six ATR-72-500 de 70 sièges.

Pour les liaisons plus courtes, Air Corsica dispose de cinq bi-turbopropulseurs ATR-72.

Depuis le premier vol en juin 1990 plus de vingt-six millions de passagers ont été transportés. Après la mise en place de 11 liaisons vers la France, Air Corsica propose depuis 2014 des liaisons internationales saisonnières vers différentes villes européennes. Assurant 51% du trafic annuel, Air Corsica, premier transporteur aérien de Corse, a acheminé près de 1.800.000 passagers l’an passé, sur un réseau de 33 lignes régulières ou saisonnières en près de 14.000 vols programmés. La compagnie opère notamment des lignes de service public entre la Corse (Bastia, Ajaccio, Calvi et Figari) et Paris-Orly, Marseille et Nice.

La compagnie emploie 675 salariés en vol et au sol. Fortement attachée à son identité régionale, elle affirme son caractère en adoptant la tête de Maure comme symbole. Air Corsica s’emploie à faire rayonner et à développer la Corse en valorisant son patrimoine naturel, culturel, gastronomique et humain.

L’importance du tourisme
Depuis ce 26 mars 2017, Air Corsica relie à nouveau la Corse à la Belgique, confirmant son engagement en faveur du développement touristique de la Corse et offrant également aux insulaires de nouvelles perspectives de voyage et de développement. Son action s’organise en étroite collaboration avec les différents acteurs du tourisme (Agence du Tourisme de Corse, Offices de Tourisme, aéroports et Chambres de Commerce). Elle s’affiche avec des campagnes de communication comme celle menée en Wallonie avec des tramways aux couleurs Air Corsica. Et prévoit de s’attaquer prochainement en flamand à la Flandre!

Jean-Jacques Cloquet, administrateur délégué de BSCA, se réjouit de l’arrivée d’Air Corsica.

La Corse compte 320.000 habitants, mais en saison avec l’afflux de touristes sa population se chiffre à 3,5 millions de personnes qui y séjournent.

Pour Brussels South Charleroi Airport, l’arrivée d’une nouvelle compagnie est un succès qui permet une diversification de la clientèle, dominée depuis des années par Ryanair. Outre TUI, d’autres acteurs sont désormais présents sur le tarmac carolorégien: après Wizz Air, qui a fêté récemment ses dix ans de présence en Belgique, et la turque Pegasus, Air Corsica est une addition plus que bienvenue et potentiellement un vecteur de croissance. A partir de fin avril la compagnie biélorusse Belavia inaugurera une nouvelle liaison Charleroi-Minsk.

« I Sanguinari » décolle avec un plein de passagers pour sa première liaison Charleroi-Ajaccio.

Guy Viselé