-A A +A

Agusta Aerospace Services

Liège, le 14 avril 2015. Installé sur le site de l’aéroport de Liège depuis 1992, Agusta Aerospace Services est une filiale d’AgustaWestland, une compagnie du groupe Finnmecanica, spécialisée dans le support des différents types d’hélicoptères du groupe, tant au niveau de la maintenance que de la fourniture de pièces et de consommables, ainsi que des réparations et révisions (R & O) de composants dynamiques.

Vue aérienne des installations de Agusta Aerospace Services à l’aéroport de Liège. (photo AgustaWestland)

L’histoire commence en 1976, avec la création d’Agusta International à Bruxelles, essentiellement axé sur le développement des ventes européennes du constructeur. La commande de 46 Agusta A109BA Hirundo par les forces armées belges en 1988 était assortie de compensations, qui ont pris initialement la forme d’un dépôt européen de pièces de rechange. D’abord installé en bordure de la Leuvensesteenweg à Zaventem, celui-ci a été complété par une implantation à Zaventem en 1994. Depuis, les installations de Zaventem ont déménagé sur un nouveau site, inauguré en septembre 2013, qui se spécialise dans les services « Repair & Overhaul » (R&O) des composants dynamiques AgustaWestland, complétant utilement les activités du site de Liège.

Rupert Dix, managing director de Agusta Aerospace Services, devant un AgustaWestland AW109E Power opportunément immatriculé OO-DIX en attente de livraison à un nouvel utilisateur. (photo Kevin Cleynhens)

Agusta Aerospace Services joue un rôle vital au sein du réseau de service-centre du constructeur AgustaWestland. Son directeur-général, Rupert Dix, travaille chez AgustaWestland depuis 20 ans, et a rejoint la Belgique en 2012, avec un objectif de croissance des activités et de l’emploi. Alors que l’entreprise employait 37 personnes en 2012, les effectifs actuels sont proches de 50 membres du personnel, augmenté d’une quinzaine de sous-contractants réguliers. Une attention particulière est portée à la qualité du recrutement, rendue possible par une politique po-active de collaboration avec les écoles techniques et les universités belges, comprenant notamment des visites de l’entreprise et des stages pour les étudiants.

Un superbe AgustaWestland AW109E Power d’un client russe. (photo Kevin Cleynhens)

Agusta Aerospace Services (AAS) faisant partie du groupe AgustaWestland bénéficie du support technique du constructeur d’hélicoptères italo-britannique, présent dans le monde entier avec une gamme très complète d’appareils répondant aux besoins d’opérateurs tant militaires que civils.AAS travaille en relation étroite avec ses clients pour mieux comprendre l’évolution de leurs besoins et leurs exigences opérationnelles. L’entreprise vise les plus hauts niveaux de service à sa clientèle, notamment en réduisant les immobilisations au minimum dans le respect des plus hauts standards en matière de sécurité. Les hélicoptères AgustaWestland sont utilisés dans des conditions opérationnelles très sévères et leur fiabilité et leur robustesse dépendent aussi de la qualité de leur entretien.

Un AW139 d’un opérateur russe sur l’héliport de AAS à l’aéroport de Liège. (photo AgustaWestland)

La production actuelle d’AgustaWestland comprend le monoturbine AW119Kx, le biturbine AW109 dans ses différentes versions (Power, LUH, Grand et GrandNew), la famille AgustaWestland AW-139/ AW169/AW189, les Super Lynx , AW159, AW149 et l’AW101, né EH101, ainsi que les hélicoptères militaires AW129 et ICH-47F et le tiltrotor AW609. Le groupe AgustaWestland emploie près de 13.000 personnes dans le monde, et, outre ses usines italiennes, britanniques et américaine possède également depuis 2010 la firme polonaise PZL-Swidnik (avec 40% d’activités en aérostructures pour différents constructeurs) qui produit les hélicoptères SW-4 et Sokol.

Maintenance
Le service-centre AAS supporte un grand nombre de modèles actuellement proposés par AgustaWestland, mais aussi des appareils de conception plus anciennes qui continuent à rendre service à leurs utilisateurs, tels que les Agusta-Bell 206/212 et 412. Au niveau des activités de maintenance, les installations de Liège, d’une superficie de 2.500 m2 de hangar et d’ateliers, disposent d’un héliport privé, situé lui-même sur un aéroport international. L’atelier fournit des services de maintenance régulière et non-régulière, des réparations structurelles sur le site, un banc d’essai et de diagnose avionique, une cabine de peinture. Il dispose d’une gamme complète d’outillage et d’un inventaire impressionnant de pièces de rechanges et de consommables.

Un AgustaWestland AW139 de la Police Cypriote en cours d’inspection à Liège. (photo Kevin Cleynhens)

Outre les possibilités de bénéficier de ses services au sein de la base de maintenance de Liège, AAS propose aussi à ses clients une organisation très mobile de « Field Servicing » qui peut être envoyée partout dans le monde. Travailler là où le client est localisé permet une relation encore plus proche et assure une bonne transmission des compétences techniques de technologie récente du constructeur et de « best practices ».

Un technicien travaille sur la tête de rotor principal d’un AW139. (photo Kevin Cleynhens)

Les services de maintenance sont assurés par une équipe compétente de techniciens motivés et expérimentés tant au niveau des structures, que de la mécanique et de l’avionique. Ils sont supportés par un « Customer Liaison & Planning », un « Technical Office »pour la documentation, un « Proposal Team » et un « Logistics Management Service ». AAS bénéficie depuis 1996 de la certification EASA-Part 145 approuvée par la DGTA belge sous le numéro BE.145.22, ainsi que de la certification FAA I9AY618Y depuis 2007, et de certifications nationales spécifiques, dont celles de la Russie et de l’Ukraine.

Ces certifications comprennent l’approbation pour effectuer des travaux de maintenance suivants : structures (C20), batteries (C5), et sur les types d’hélicoptères suivants : AW119,  A/AW109, AB/AW139, B/AB206, B/AB212 et B/AB412.

En cours de révision générale, un AW139 des gardes frontières estoniens. (photo Kevin Cleynhens)

AAS est le centre de support AgustaWestland pour la zone Europe, élargie à une partie de l’Afrique et du Moyen-Orient et à la Russie. La clientèle se répartit à 80% en clients civils, et 20% gouvernementaux.

Pièces de rechange
Originellement, le site de Liège était exclusivement un dépôt de pièces de rechange. L’activité fourniture de pièces reste un des axes essentiels de l’entreprise. Faisant partie du réseau « AgustaWestland Global Spares », AAS dispose d’un stock impressionnant de plus de 40.000 « part numbers », et fournit un service AOG (« aircraft on ground ») 24 heures sur 24, 7 jours par semaine. La localisation idéale de AAS sur un des principaux centres logistiques européens, l’aéroport de Liège (ouvert H24) avec ses services douaniers et de nombreuses liaisons cargo vers le monde entier (notamment avec le hub de TNT), permet une expédition ultra-rapide des pièces commandées en urgence.

L’impressionnant stock de pièces de rechange de AAS à Liège. (photo Kevin Cleynhens)

La clientèle se décompose entre les différents service-centres européens d’AgustaWestland, et des livraisons directes aux nombreux opérateurs commerciaux et gouvernementaux. AAS assure aussi la gestion des garanties, et la fourniture de services spéciaux tels que des programmes d’échange et de location de composants, et le support à des programmes tels que le COMP (Complete Overhaul & Material Program).

Inauguration officielle des nouvelles installations d’Agusta Aerospace Services à Zaventem le 19 septembre 2013. De gauche à droite : John Ponsonby, AgustaWestland Senior Vice-President Customer Support & Training ; Francis Vermeiren, bourgmestre de Zaventem ; Daniele Romiti, CEO d’AgustaWestland, et Ruper Dix, managing director de Agusta Aerospace Services. (photo AgustaWestland)

Dynamic Component Repair & Overhaul (R & O)
L’entretien et la réparation d’hélicoptères nécessite aussi de pouvoir assurer les révisions générales non seulement des machines elles-mêmes, mais aussi de leurs composants dynamiques.Les nouvelles installations AAS inaugurées à Zaventem en septembre 2013 sont principalement outillées pour assurer les réparations et révisions des boites de transmission principales (MGB), des transmissions 90° et boîtes de transmission du rotor de queue (TGB), ainsi que les têtes de rotor principal et les tail-rotor hubs et d’autres éléments. Organisé fonctionnellement à la façon d’une chaîne d’assemblage, l’atelier est réparti en fonction du cheminement logique des pièces à réviser.

Le tout nouvel atelier d’Agusta Aerospace Services à Zaventem a été inauguré en septembre 2013. (photo Guy Viselé)

Les installations d’AAS à Zaventem permettent les tests non-destructifs (NDI) à la fois par l’inspection de fluorescent pénétrant (FPI) et/ou l’inspection par particule magnétique (MPI). Une chambre métrologique et une cabine de peinture sont également disponibles. Un nouveau banc d’essai multi-usage pour les boîtes de transmission de l’ensemble des modèles A109/AW109 viendra prochainement compléter les deux unités existantes. La cadence annuelle actuelle en R & O de l’unité de Zaventem est d’environ 25 MGB et 25 TGB. Le site de Zaventem dispose de son propre stock de pièces de rechange qui lui permet de se pré-provisionner pour les tâches programmées et non-programmées. Ce qui lui confère une excellente réactivité aux besoins des opérateurs tout en apportant son support aux activités de maintenance de la base de Liège.

Un banc d’essai des boites de transmission principale/ main gear box (MGB) de AAS-Zaventem. (photo Guy Viselé)

Ces certifications comprennent l’approbation pour effectuer des travaux de dynamic component repair & overhaul sur les types d’hélicoptères suivants : A/AW109, AB204/205/206, AB212 et 412 et rotors (C10), transmission (C11), NDT (non-destructive testing) (D1).

L’avenir
En 2014, Agusta Aerospace Services a réalisé un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros, qui se répartissent à 50% en activités de service, et 50% en matériel. Les activités de service ont doublé au cours des deux dernières années, et les ambitions de AAS sont de poursuivre cette croissance et de réaliser l’objectif fixé de quadrupler en 5 ans (par rapport à 2012) les activités de Dynamic Component Repair & Overhaul et de maintenance.

AAS effectue la révision générale avant livraison des Agusta-Bell AB212 vendus par la Koninklijke Luchtmacht néerlandaise au Pérou. (photo Kevin Cleynhens)

Pour continuer cette progression, AAS est plus qu’attentive à l’évolution des besoins du client et vise à améliorer la réactivité de l’organisation. L’excellence du service est fondamentale. Des initiatives sont prises pour développer une « lean maintenance » pour réduire les immobilisations. Cette philosophie de maintenance vise à améliorer l’efficience de la gestion des différentes étapes du processus des révisions (planning, scheduling, job cards sequencing). La direction accorde une très haute importance aux aspects humains, et s’efforce d’investir dans les carrières et la formation de son personnel. Une standardisation de la philosophie de la maintenance au sein du groupe AgustaWestland et de ses unités dans différents pays est également en cours.

Philippe Lauwers et Kimon Klouvatos autour d’une Main Gear Box dans l’atelier de Zaventem. (photo Guy Viselé)

Un des objectifs en cours de réalisation est de faire de AAS LE service centre en au sein du groupe AgustaWestland pour tout ce qui concerne les activités de Repair & Overhaul des boites de transmission de tous les modèles d’AgustaWestland de la famille A/AW109.

Le bâtiment administrative d’Agusta Aerospace Services jouxte les ateliers et le hangar de Liège. (photo Kevin Cleynhens)

Bel exemple d’une PME performante de haute technicité, AAS dispose dans son domaine d’une compétence unique en Belgique. Ses principaux défis seront de répondre efficacement à la croissance, en maintenant en améliorant la qualité. Ce qui implique de trouver les bonnes personnes avec le bon profil de talents/connaissances pour le job. Notamment grâce à une politique d’ouverture vers l’enseignement supérieur et universitaire avec organisation de visites et de stages d’étudiants. Et l’entreprise, bien que de taille moyenne, offre régulièrement des possibilités de recrutement dans un domaine de haute technicité en fonction de ses perspectives de croissance, tant sur le site de Liège que sur celui de Zaventem.

Henry Vandenabeele, Maintenance Technician (Mechanic) chez AAS à Liège. A noter sur le côté droit de l'hélicoptère une petite boule qui permet au pilote de vérifier les conditions de givrage. Tant que la partie noire reste visible, pas de glace et donc pas de danger. Mais dès qu'elle atteint la partie jaune, le pilote doit essayer de quitter la zone de givrage et doit faire un atterrissage d'urgence si elle atteint la zone rouge. (photo Kevin Cleynhens)

Texte: Guy Viselé
Photos: Kevin Cleynhens, Guy Viselé et AgustaWestland